Innorobo a soutenu une hôtellerie lyonnaise morose en mars

L'hôtellerie lyonnaise a connu un mois de mars difficile, marqué par une baisse d'activité de 6%. Mais le soutien du salon Innorobo a permis de limiter la casse sur le mois.

Le mois de mars a été marqué par un nouveau repli de l'activité dans l'hôtellerie lyonnaise. Selon le dernier point de conjoncture établi par la CCI de Lyon, l'activité a reculé en mars, avec un taux d’occupation en baisse de 6,6%, une contraction des prix moyens de 2,4%, et un RevPAR toutes catégories confondues de facto en baisse marquée de 8,8%. Des performances liées selon la CCI, "par le fait que les vacances scolaires se sont étalées sur les 16 premiers jours de mars, soit 6 jours de plus qu’en 2013".

"Ces performances en baisse, notamment sur le début du mois, peuvent s’expliquer par le fait que les vacances scolaires se sont étalées sur les 16 premiers jours de mars, soit 6 jours de plus qu’en 2013" note la CCI, qui relève que la fin du mois a été meilleur, notamment du point de vue de l'activité « affaires ». Celle-ci, qui a connu un début de mois très calme (ce qui a pénalisé les hôtels de la Cité internationale et ceux proches des aéroports) est repartie dès le 17 mars, à la faveur de plusieurs événements, comme le salon Innorobo, qui s'est tenu du 18 au 20 mars. La fréquentation a atteint, à cette occasion, les 90%. Cette meilleure activité a également été observée avec des conventions d’entreprises et le Congrès sur l’Orthopédie Pédiatrique.

L'ensemble des catégories d'hôtellerie a été touché par cet effet de base observé en première partie de mois, notamment les hôtels moyen et haut de gamme qui ont connu de fortes baisses de respectivement 9,2% et 8% du taux d'occupation. Les contractions de RevPAR sont moins fortes pour l'entrée de gamme






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La neutralité carbone visée pour les bureaux de JLL à horizon 2030


Le conseil en immobilier d’entreprise a fait cette annonce à l’occasion de la Climate Week.


Corbas : FGEN prend 1.730 m²

La société s’installe dans ce local d’activité situé sur un terrain de 3.600 m².


L’impact de la Covid-19 pèse sur les foncières commerciales

L’augmentation de capital de 3,5 milliards d’euros annoncée mercredi par Unibail-Rodamco-Westfield a ravivé les craintes concernant l’impact du Covid-19 sur le secteur de l’immobilier commercial.


La Banque de France étudie la macroéconomie du télétravail

Dans sa dernière note publiée en cours de semaine dernière, la Banque de France a voulu se pencher sur les conséquences macro-économiques du développement du télétravail.


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


« Il n’y a pas de risque de déséquilibre du marché »


Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL à Lyon.


Villeurbanne : Yamada Dobby Co prend à bail 500 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Hertz prend à bail 1.091 m² de locaux d’activités à Gerland


Valoris Real Estate a annoncé installer à la location la société Hertz dans un local industriel de 1.091 m² dans ce quartier du 7ème arrondissement de Lyon.


Saint-Priest : JSC France prend à bail un local d’activité de 780 m²

EOL est intervenu en tant que conseil des deux parties.


Le président de la Métropole s’est rendu mardi dans la Vallée de la Chimie

Il était accompagné des différents maires du secteur, afin d’évoquer les principaux projets sur le territoire.


«Le télétravail est une bonne chose pour Roanne»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Selon lui, une proportion plus importante de télétravailleurs devrait bénéficier au bassin roannais.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


La Compagnie Foncière Lyonnaise acquiert le Cubiik


Vinci Immobilier et la compagnie ont signé la vente en l’état futur d’achèvement de l’immeuble en construction à Gerland, dans le septième arrondissement de Lyon.