La « French Fab Lyon », un nouvel outil pour l’industrie lyonnaise

Lancé au niveau national, le label est désormais décliné au niveau lyonnais, afin de mettre en avant l’écosystème de la 1ère agglomération industrielle française hors Île-de-France.

Après le succès de la « French Tech » lancé en 2013, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, et Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, ont lancé en octobre la FrenchFAB, laquelle vise à fédérer l’écosystème de l’industrie française.

Elle s’appuie sur l’industrie du futur « à la française », sur la valorisation des savoir-faire traditionnels et d’excellence, mais aussi sur la rencontre entre cette base industrielle « traditionnelle » et les startups. Une bannière commune, un « coq bleu », a été promue afin de jouer collectif et dans une logique de marque et d’attractivité à l’international.

Dès la fin du mois d’octobre, la Métropole de Lyon et le monde économique lyonnais (CCI, CPME, MEDEF Lyon-Rhône) se sont fédérés afin de relayer cette initiative nationale et construire ensemble une FrenchFAB « made in Lyon ».

Cette « FrenchFAB Lyon » vise au rassemblement du tissu industriel « traditionnel », des entreprises et acteurs de la transformation industrielle, des entreprises de notre territoire labellisées « industrie du futur » et plus largement de l’ensemble de l’éco-système, comme les organisations professionnelles, les chambres consulaires, les pôles de compétitivité, le monde de la recherche, et l’ADERLY.

Conforter l’emploi industriel

Pour l’année 2018, la « FrenchFAB Lyon » vise à accompagner la transformation industrielle des entreprises, en portant à connaissance de l’entrepreneur l’ensemble de ces dispositifs et en l’aidant à intégrer l’industrie du futur dans sa stratégie d’entreprise.

De la pédagogie sera réalisée auprès des PME, ETI et grands groupes industriels autour des valeurs de l’industrie du futur. Parmi les objectifs, un show-room mobile pourrait être déployé, qui valorise les savoir-faire et services proposés par les entreprises du territoire et pour les entreprises du territoire (impression 3D, démonstrateurs en réalité mixte augmentée et virtuelle…).

Parmi les autres objectifs, on trouve la création d’un hub qui permettra de connecter l’écosystème de l’industrie du futur : les offreurs de solution, le monde de la recherche, les aides et financements. Il s’agira en outre de référencer les initiatives et les projets vitrines, créer des démonstrateurs (Impression 3D, Objets Connectés, Réalité mixte (Virtuelle et Augmentée), du machine learning

L’objectif de la « French Fab Lyon » est également de conforter l’emploi industriel sur la région lyonnaise (17% des emplois) en préparant la transition vers les métiers de l’industrie de demain. Pour cela, un travail sera réalisé avec les centres de formation professionnels pour adapter les cursus (étudiants et formation tout au long de la vie), et des passerelles systématiques entre le numérique et l’industrie seront créés (ex : campus du numérique).

« Le Moove », présenté le 18 janvier prochain

Un 1er outil au service de la transformation des industries, « Le Moove », sera présenté à l’occasion du « Congrès Entreprise du Futur », le 18 janvier prochain. Ce congrès réunira près de 4.000 dirigeants, industriels et offreurs de solutions. La communauté des dirigeants du futur regroupe aujourd’hui 9.217 membres dont 2.258 dans le Rhône et 3.313 en région. L’industrie du futur est l’une des thématiques-clés du congrès. « Le Moove » vise à sensibiliser, accompagner et accélérer les entreprises industrielles dans leur transformation.

La Métropole de Lyon s’inscrit dans les orientations de la French Fab initiée par le gouvernement français et a présenté jeudi des intiatives en faveur de l'industrie du futur sur son territoire, et notamment à Vénissieux, sur le site de Bosch Rexroth.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

L’Industrie source d’emplois, de progrès et de balance commerciale positive revient au premier rang des priorités: c »est un atout majeur à saisir pour la région Lyonnaise! Des emplois qui vont progresser en compétences et en attractivité grâce à la transformation numèrique. Une opportunité de relocalisation et de reconquête de marchés export: Belles perspectives pour 2018!!!

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Opération majeure sur un retail park de 24.200 m2 à Saint-Priest

null
ImocomPartners a annoncé ce jour un nouvel investissement, situé dans la Métropole de Lyon, pour son fonds ImocomInvest 3.


Hôtellerie lyonnaise : un bon mois de février

L’activité a été bonne en février pour l’hôtellerie lyonnaise, du fait de la présence de nombreux salons au cours de ce mois.


Les investissements étrangers ont bondi en Auvergne-Rhône-Alpes en 2017

Business France a fait état, en début de semaine, de son rapport annuel des investissements directs étrangers. La région est en bonne place.


Nette hausse des permis de construire de locaux non résidentiels

Les autorisations de locaux enregistrent, sur douze mois, des augmentations à deux chiffres.


Swiss Life et Mapfre prêts à lancer un véhicule de co-investissement

Swiss Life et Mapfre sont sur le point de lancer un véhicule de co-investissement dédié aux bureaux core dans les principales villes françaises.


Psypro Lyon acquiert des bureaux de 1.251 m² à Villeurbanne

Brice Robert Arthur Loyd a fait état mardi de ses dernières transactions en immobilier tertiaire, commerces et locaux d’activité.


Un plan de 120 millions d’euros pour la « French Fab » régionale

Laurent Wauquiez, président du Conseil régional, et Nicolas Dufourq, directeur général de Bpifrance, ont lancé lundi la French Fab Auvergne-Rhône-Alpes.


Le Modjo, entre restauration et espace de travail

Ce nouveau concept, ouvert à proximité de la gare de la Part-Dieu, offre des espaces flexibles alliant lieu de travail, espace de restauration et espace événementiel.


« Lyon est une place forte en matière industrielle »

null
Olivier Durif est le directeur des activités industrielles et logistiques pour le sud de la France chez JLL.


Lyon s’affirme en “métropole fabricante” au MIPIM

La Métropole a animé mercredi une conférence intitulée “Lyon, métropole industrielle et tertiaire sans compromis”.
» Immobilier tertiaire : la Métropole de Lyon vise la barre des 300.000 m²


L’absence du Sihra a pesé sur l’hôtellerie lyonnaise en janvier

La fréquentation a été moindre que l’année dernière en janvier, du fait de l’absence du salon biennal.


Portes-lès-Valence: Chronopost retient le groupe Duval

Celui-ci a été retenu avec la société Valinvest, son partenaire, pour concevoir et financer plusieurs ensembles immobiliers d’au moins 5.000 m² de surface.


Immobilier tertiaire : la Métropole de Lyon vise la barre des 300.000 m²

Lors de sa première conférence tenue au MIPIM mardi, le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, s’est montré confiant quant au franchissement de cette barre symbolique en matière de demande placée.


Le MIPIM 2018 ouvre ses portes

Le marché international de l’immobilier ouvre ses portes aujourd’hui à Cannes. Nombre de métropoles régionales, dont celle de Lyon, sont présentes.


Genas: 6ème Sens Immobilier livre un bâtiment d’activité de 1.800 m²

Celui-ci est situé dans la zone industrielle 6Park Mi-Plaine.