La « French Fab Lyon », un nouvel outil pour l’industrie lyonnaise

Lancé au niveau national, le label est désormais décliné au niveau lyonnais, afin de mettre en avant l’écosystème de la 1ère agglomération industrielle française hors Île-de-France.

Après le succès de la « French Tech » lancé en 2013, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, et Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, ont lancé en octobre la FrenchFAB, laquelle vise à fédérer l’écosystème de l’industrie française.

Elle s’appuie sur l’industrie du futur « à la française », sur la valorisation des savoir-faire traditionnels et d’excellence, mais aussi sur la rencontre entre cette base industrielle « traditionnelle » et les startups. Une bannière commune, un « coq bleu », a été promue afin de jouer collectif et dans une logique de marque et d’attractivité à l’international.

Dès la fin du mois d’octobre, la Métropole de Lyon et le monde économique lyonnais (CCI, CPME, MEDEF Lyon-Rhône) se sont fédérés afin de relayer cette initiative nationale et construire ensemble une FrenchFAB « made in Lyon ».

Cette « FrenchFAB Lyon » vise au rassemblement du tissu industriel « traditionnel », des entreprises et acteurs de la transformation industrielle, des entreprises de notre territoire labellisées « industrie du futur » et plus largement de l’ensemble de l’éco-système, comme les organisations professionnelles, les chambres consulaires, les pôles de compétitivité, le monde de la recherche, et l’ADERLY.

Conforter l’emploi industriel

Pour l’année 2018, la « FrenchFAB Lyon » vise à accompagner la transformation industrielle des entreprises, en portant à connaissance de l’entrepreneur l’ensemble de ces dispositifs et en l’aidant à intégrer l’industrie du futur dans sa stratégie d’entreprise.

De la pédagogie sera réalisée auprès des PME, ETI et grands groupes industriels autour des valeurs de l’industrie du futur. Parmi les objectifs, un show-room mobile pourrait être déployé, qui valorise les savoir-faire et services proposés par les entreprises du territoire et pour les entreprises du territoire (impression 3D, démonstrateurs en réalité mixte augmentée et virtuelle…).

Parmi les autres objectifs, on trouve la création d’un hub qui permettra de connecter l’écosystème de l’industrie du futur : les offreurs de solution, le monde de la recherche, les aides et financements. Il s’agira en outre de référencer les initiatives et les projets vitrines, créer des démonstrateurs (Impression 3D, Objets Connectés, Réalité mixte (Virtuelle et Augmentée), du machine learning

L’objectif de la « French Fab Lyon » est également de conforter l’emploi industriel sur la région lyonnaise (17% des emplois) en préparant la transition vers les métiers de l’industrie de demain. Pour cela, un travail sera réalisé avec les centres de formation professionnels pour adapter les cursus (étudiants et formation tout au long de la vie), et des passerelles systématiques entre le numérique et l’industrie seront créés (ex : campus du numérique).

« Le Moove », présenté le 18 janvier prochain

Un 1er outil au service de la transformation des industries, « Le Moove », sera présenté à l’occasion du « Congrès Entreprise du Futur », le 18 janvier prochain. Ce congrès réunira près de 4.000 dirigeants, industriels et offreurs de solutions. La communauté des dirigeants du futur regroupe aujourd’hui 9.217 membres dont 2.258 dans le Rhône et 3.313 en région. L’industrie du futur est l’une des thématiques-clés du congrès. « Le Moove » vise à sensibiliser, accompagner et accélérer les entreprises industrielles dans leur transformation.

La Métropole de Lyon s’inscrit dans les orientations de la French Fab initiée par le gouvernement français et a présenté jeudi des intiatives en faveur de l'industrie du futur sur son territoire, et notamment à Vénissieux, sur le site de Bosch Rexroth.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

L’Industrie source d’emplois, de progrès et de balance commerciale positive revient au premier rang des priorités: c »est un atout majeur à saisir pour la région Lyonnaise! Des emplois qui vont progresser en compétences et en attractivité grâce à la transformation numèrique. Une opportunité de relocalisation et de reconquête de marchés export: Belles perspectives pour 2018!!!

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le chantier de réhabilitation des universités des quais Berthelot livré

Les bâtiments du site universitaire des quais ont fait l’objet d’un vaste programme de réhabilitation depuis 2014.


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Lyon 6 : ICMMS acquiert 812 m² de bureaux

Brice Robert Arthur Loyd a fait état de ses transactions au titre du mois d’avril.


« Pépites » : un 10ème anniversaire et 100 entreprises labellisées

Le programme de la Métropole de Lyon et de la CCI vise à un accompagnement sur-mesure pour les entreprises en situation d’hyper-croissance.


« Le lieu est emblématique. L’espace, il manque »

nullPhilippe Valentin est le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne. Nous évoquons avec lui la nouvelle édition du CIEL, carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon.


Le CIEL 2022 a été inauguré

Le Carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon Saint-Etienne Roanne a été inauguré en présence de la vice-présidente de la Métropole de Lyon, Émeline Baume.


« Un cap de 25 sites Newton Offices d’ici 2025 »

Guillaume Pellegrin est le président fondateur de Newton Offices. Après une première implantation à Lyon Gorge-de-Loup, l’entité se développe sur Limonest, avec l’édification par DCB International d’un immeuble de 12.000 m², « Lime », dont la première pierre va être posée ce jeudi 16 juin. Nous évoquons avec lui le développement et les ambitions du groupe.


Le CIEL 2022 ouvre ses portes

Le carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon 2022 ouvre ses portes ce mercredi après-midi, pour deux jours.


Genas : un institutionnel acquiert un entrepôt de 4.450 m²

Valoris Real Estate était conseil dans cette transaction.


Patrimoine réversible : Novaxia Neo acquiert 4 immeubles

La SCPI acquiert un portefeuille d’immeubles loués offrant un potentiel de recyclage urbain à terme. Un des immeubles est situé à Beynost.


Cité Internationale : un nouvel espace logistique dans le parc LPA

LPA a lancé un nouvel espace de logistique urbaine au sein du parc Cité Internationale


Le siège de l’Auxiliaire livré rue Garibaldi

nullCrédit Agricole Immobilier a annoncé avoir livré cet immeuble de bureaux situé au 18/24 rue Garibaldi, dans le 6e arrondissement de Lyon.


Evolis a acquis NAI Kyrios et Aires d’Entreprises

Ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre du plan de développement du groupe et visent à former ses bureaux lyonnais et grenoblois.


L’immobilier de bureaux en régions a été dynamique au 1er trimestre

Selon BNP Paribas Real Estate, la reprise de l’immobilier de bureaux en régions s’est traduit par une hausse de 30% de la demande placée sur la période.


Sarcey : prise à bail de 4.360 m² de locaux d’activités

Cette location d’un bâtiment industriel dans la zone d’activités de la Noyeraie été réalisée par une entreprise de menuiserie. Valoris Real Estate était conseil du bailleur.