Les taux d’usure applicables au premier trimestre 2012 | Lyon Pôle Immo

Les taux d’usure applicables au premier trimestre 2012

Les nouveaux seuils d’usure ont été publiés samedi au journal officiel, et seront applicables dès la semaine prochaine.

Les seuils de l’usure applicables à partir du 1er janvier ont été publiés au journal officiel. Ils sont calculés par le biais des taux effectifs moyens pratiqués par les établissements de crédit au cours du 4e trimestre 2011.

Pour un prêt immobilier à taux fixe, le seuil de l’usure est fixé à 6,24 %, et se base sur un taux effectif moyen de 4,68 %. Pour un prêt immobilier à taux variable, il est de 5,83 % et se base sur un taux effectif moyen de 4,37 %. Pour un prêt relais, il se monte à 6.43% (taux effectif moyen : 4,82 %).

Les prêts à la consommation ont des seuils de l’usure un peu plus élevés, et sont différents suivant les montants empruntés : 19,15 % pour un revolving ou un découvert d'un montant supérieur à 1 524 euros et inférieur à 3 000 euros, 17,69 % pour un revolving ou découvert d'un montant compris entre 3 000 et 6 000 euros, 15,78 % pour un revolving ou un découvert d'un montant supérieur à 6 000 euros, 20,65 % pour un prêt à la consommation inférieur ou égal à 1 524 euros, 13,98 % pour un prêt personnel supérieur à 1 524 euros et inférieur à 3 000 euros, 12,51 % pour un prêt personnel compris entre 3 000 et 6 000 euros, et 10,60 % pour un prêt personnel d'un montant supérieur à 6 000 euros.

Les seuils de l’usure sont calculés sur la base des taux effectifs moyens (TEM) pratiqués pour différentes catégories de crédits et recueillis par la Banque de France. Ces derniers, augmentés d’un tiers constituent les seuils de l’usure pour les mois suivants.

Le mécanisme du taux d’usure est destiné à prévenir contre tout risque d’abus de la part des établissements financiers et de tout prêteur. Il vise avant tout à établir un taux maximal, qui est fixé en fonction du taux moyen, lequel est récupéré auprès de l’ensemble des établissements financiers.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Aussi bien pour le crédit à la consommation que pour le crédit immobilier, il existe des offres bien en-deçà des taux d’usure même pour un dossier moyen (faible revenu et endettement limite). Pour ne pas se voir proposer ce type de taux « extrême » mieux vaut bien calculer sa capacité d’emprunt et de remboursement avant de s’engager dans un projet.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Nouveau plus bas depuis 10 ans pour la production de crédit immobilier

La Banque de France a fait part ce lundi de son point mensuel sur le crédit aux particuliers.


Baisse des taux en Auvergne-Rhône-Alpes

nullSelon Empruntis, la région et Provence-Alpes-Côte d’Azur ont enregistré les plus fortes baisses globales de taux en avril.


Une reprise de la production de crédit immobilier au 1er trimestre

nullL’observatoire Crédit Logement / CSA dressait le bilan de l’activité du marché du financement immobilier au cours de ce 1er trimestre 2024.


La Banque de France confirme la baisse des taux de crédit immobilier

Selon la dernière étude mensuelle sur les crédits aux particuliers, les taux ont reculé en février, une première depuis deux ans. La production de prêts, elle, reste à un plus bas depuis 2014.


Les taux d’usure continuent d’augmenter au 2e trimestre 2024

Les taux d’usure ont été, comme chaque trimestre, relevés. Au-delà d’une maturité de 10 ans, ceux-ci sont désormais clairement au-delà de la barre des 6%.


«La situation s’améliore» sur le front des taux, selon Meilleurtaux

Le courtier a fait part mardi de son 39e observatoire du crédit immobilier.


Immobilier : Banque Populaire AURA ne voit pas de reprise en 2024

nullLa Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes a fait part mardi de ses résultats annuels. Sur les marchés de proximité, la production de crédits immobiliers a reculé de plus de moitié en 2023.


Les crédits aux particuliers sous les 10 milliards d’euros en janvier

La Banque de France a fait état de sa note mensuelle sur le crédit aux particuliers.


Nouvelle baisse des taux en février

L’observatoire Crédit Logement/CSA a fait part de son point mensuel sur le crédit immobilier.


Nouvelles baisses des taux de crédit immobilier en mars

C’est le constat dressé en ce début de mois par les baromètres de différents courtiers en crédit immobilier.


Une production de crédits l’habitat de 153 milliards d’euros en 2023

nullHors renégociations, la production a atteint 129,5 milliards d’euros, en nette baisse par rapport à 2022. Selon les intermédiaires en crédit, les taux poursuivent leur repli en février.


Des baisses de taux de crédit immobilier dans toutes les régions

nullC’est ce que confirme Empruntis, qui évoque une « nouvelle dynamique » après une période d’accalmie.


La production de crédit à l’habitat poursuit son repli

La production de crédits à l’habitat hors renégociations a atteint un nouveau plus bas depuis 2014 en novembre. Les taux, eux, sont en baisse en ce début d’année selon les courtiers, ce qui pourrait augurer d’un retour des banques sur ce segment de marché.


Retour à une publication trimestrielle pour le taux d’usure

nullC’est ce qu’a confirmé la Banque de France ce jeudi.


2024, année de baisse des taux ?

Plusieurs banques ont fait part de fortes baisses de leurs grilles, selon le courtier Emprunt Direct.