Les crédits immobiliers au plus bas

Le coût du crédit est passé sous la barre des 3% en mai permettant aux candidats à l’achat d’un appartement ou d’une maison de s’endetter davantage. Une tendance qui pourrait durer.

Emprunter pour acheter un bien immobilier n’a jamais été aussi bon marché. Selon l'Observatoire crédit logement, les taux de crédit immobiliers accordés aux particuliers hors assurance et coût de sûreté, sont passés sous la barre des 3% à 2,97% en moyenne au mois de mai. C’est du jamais vu. Une tendance qui pourrait s’installer dans la durée car chaque mois, c’est à un nouveau record à la baisse que l’on assiste. En avril déjà cette moyenne était tombée à 3%. En un peu plus d'an, les taux ont chuté de plus 1%. Ils se situaient à 4% en moyenne en janvier 2012. Des conditions qui favorisent l’accession à la propriété des ménages peu aisés. La part de l’apport personnel a en effet reculé de 7,8% depuis le début de l’année sur un an.

L'Observatoire crédit logement avance deux explications à cette baisse. Il y a d’abord la «volonté des établissements de crédit de soutenir l'activité de marchés en forte contraction et par le très bas niveau de sinistralité des emprunteurs». Une politique qui semble porter ses fruits puisque la production de crédits a progressé de 16,8% au cours du dernier trimestre par rapport au trimestre précédent. Mais, sur un an, le nombre de crédits accordés a reculé de 7,5%. Autre explication, le recul du taux de l'OAT à 10 ans, sur lesquels sont indexés les prêts à long terme.

Il faut cependant noter que le coût de l’emprunt pour l’achat d’un logement neuf a progressé à 3,04% en moyenne en mai contre 3% en avril. Une tension dans le neuf qui se ressent également au niveau de l’allongement de la durée des emprunts. Elle est passée à 18,5 années en moyenne. Dans l’ancien, c’est le phénomène inverse. La durée moyenne d’emprunt est en effet passée à 17,7 ans en mai, contre 17,9 en avril.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le marché du crédit immobilier à l’arrêt à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes

Emprunt Direct décrit un marché immobilier paralysé depuis le confinement, ce qui a un impact sur le marché du crédit à l’habitat.


Césure


EDITORIAL
– Avec le Coronavirus, le marché immobilier est, à l’image de toute l’économie, à l’arrêt. L’année 2020 marque une rupture, tant du point de vue politique que du point de vue du coût du risque. Ce dernier a été réintégré de manière abrupte sur les marchés de taux.


Les recommandations du HCSF impactent déjà le marché immobilier


La FNAIM a publié ce mercredi son baromètre de la perception du marché par ses agents immobiliers et sa dernière note de conjoncture du marché immobilier.


Crédit immobilier : la sélectivité s’accroit


Malgré des taux qui restent bas, l’impact des recommandations du HCSF a un impact sur le marché du crédit à l’habitat, comme en attestent les chiffres de CSA/Crédit Logement et de la Banque de France. Ceci alors même que le Covid-19 pourrait avoir des conséquences sur la conjoncture.


Crédit immobilier : la hausse des taux se poursuit dans la région

Les taux continuent d’être réajustés à la hausse en Auvergne-Rhône-Alpes, selon le courtier en crédit immobilier Emprunt Direct.


258 milliards d’euros de nouveaux crédits à l’habitat en 2019

La Banque de France a publié mercredi son point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Des taux stables en janvier

L’observatoire Crédit Logement/CSA a fait part mardi de son point mensuel.


Auvergne-Rhône-Alpes : la hausse des taux se poursuit

Selon le courtier en crédit immobilier Emprunt Direct, les taux de crédit immobilier ont de nouveau augmenté en janvier dans la région.


CSA/Crédit Logement confirme une légère hausse des taux en décembre


L’observatoire organisait mardi matin une conférence de presse, afin de présenter ses chiffres du mois de décembre et du quatrième trimestre 2019.


Plus forte sélection des dossiers traités en décembre, selon Cafpi

Le courtier en crédit immobilier a fait état de son baromètre décrivant les conditions de crédit au mois de décembre.


Les renégociations se sont accélérées fin 2019

Selon la Banque de France, qui a fait part de sa dernière note sur le crédit aux particuliers au titre du mois de novembre, la croissance des crédits à l’habitat aux particuliers accélère.


Crédit immobilier : la hausse des taux se poursuit en ce début 2020

Les intermédiaires en crédit immobilier ont de nouveau observé des hausses de taux en ce début d’année 2020.


La hausse des taux de crédit se confirme en Auvergne-Rhône-Alpes

Les derniers baromètres des intermédiaires en crédit immobilier font état d’une nouvelle hausse des taux, après les plus bas atteints durant l’automne.


Des taux stables en novembre, vers une hausse en décembre

Les taux de crédit immobilier sont restés quasiment stables, selon le dernier observatoire CSA/Crédit Logement. Selon Emprunt Direct, ils pourraient s’afficher en hausse en décembre.


Auvergne- Rhône-Alpes : les taux de crédit immobilier en hausse

C’est ce qu’ont indiqué différents courtiers en crédit immobilier au cours de ce mois.