Taux de crédit immobilier : les banques passent à l’offensive

Selon Emprunt Direct et Credixia, les banques ont procédé à de nettes baisses de taux ce mois-ci, en début de temps fort habitat.

Les banques repassent à l’offensive ce mois-ci, après plusieurs mois de stabilité des taux de crédit immobilier. C’est ce qu’indique Emprunt Direct dans son dernier baromètre des taux de crédit immobilier. Les premiers barèmes de taux transmis en ce début de mois par les établissements avec lesquels il travaille montre des baisses assez fortes chez certains établissements en ce début du premier temps fort habitat, qui vont de 5 à 25 points de base.

L’intermédiaire souligne que les taux retrouvent voire enfoncent leurs précédents planchers de 2016. Alors que, jusqu’ici, les banques se contentaient d’appliquer des décotes « au cas par cas à destination d’emprunteurs disposant d’un profil correspondant à des critères propres », ils ont élargi ce mois-ci leur offensive commerciale à destination d’un plus large public, notamment des excellents profils. « Ces décotes ont désormais été clairement intégrées dans les barèmes, les excellents dossiers bénéficiant de taux inférieurs de 10 à 25 points de base inférieurs à ceux de février », indique Emprunt Direct.

Mais il n’y a pas que les excellents dossiers qui bénéficient de taux bien plus bas, les autres emprunteurs bénéficiant de conditions plus favorables étant ceux souscrivant à des prêts de maturité longue, qui ont, quel que soient leurs profils, « bénéficié de taux planchers ». « Seuls les emprunteurs sur les durées inférieures ou égales à 20 ans disposant d’un bon ou d’un très bon dossier n’ont pas retrouvé leurs plus bas de 2016 », ajoute le courtier.

Nette détente

«La nette détente observée sur les marchés de taux depuis les dernières réunions de politique monétaire de la Federal Reserve et de la BCE a un impact positif pour l’emprunteur. Avec un discours focalisé sur le ralentissement conjoncturel, et la réduction de facto des anticipations d’inflation, un net potentiel de baisse des taux s’était reconstitué au cours dernières semaines, comme en atteste la baisse des rendements observée depuis le début de l’année sur les marchés de taux. La concrétisation de la baisse des taux de crédit à l’habitat intervient donc en début du premier temps fort habitat, qui débute traditionnellement en ce mois de mars», souligne Alban Lacondemine, président fondateur d’Emprunt Direct dans un communiqué.

L’intermédiaire, note, comme l’avait déjà souligné Crédit Logement, un allongement des durées de prêt moyens. Selon Emprunt Direct, les banques se sont adaptées à ce contexte de prix immobiliers élevés, en misant sur durées longues, comme les prêts à 25 ans, « durée sur laquelle de plus en plus d’acteurs sont présents ». «Davantage de banques opèrent sur les prêts de longue durée, avec à la clé des baisses de taux sur ces maturités. La tendance à l’allongement de la durée moyenne d’emprunt que l’on a constaté en 2018 devrait donc se prolonger », prédit Alban Lacondemine.

Une baisse confirmée par Credixia

Ce constat de baisse des taux a également été tiré par un autre intermédiaire, Credixia. Le courtier parvient à négocier un prêt immobilier au taux fixe hors assurance à 0,20% sur 7 ans. « Il existe de réelles opportunités à saisir puisque les banques viennent d’annoncer des baisses de taux de l’ordre de - 0,10 à - 0,25 pts», note-t-il dans un communiqué. « Avec une concurrence très accrue, elles n’ont plus que le crédit immobilier pour capter de nouveaux clients. Pour cela, certaines banques cassent les taux. Et, plus le taux est faible, plus les banques sont certaines de conserver le client très longtemps », explique Credixia.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Crédit immobilier : les taux montent, la production chute

Crédit Logement / CSA a publié ce mercredi son observatoire pour le mois de mai. Si les taux sont ressortis en hausse en mai, ils repartent à la baisse en juin selon Emprunt Direct.


Immobilier : le mur du financement ?


Si la reprise des transactions tend à se concrétiser depuis le déconfinement, le financement des dossiers immobiliers s’avère de plus en plus compliqué depuis selon les intermédiaires en crédit.


Crédit à l’habitat: un impact des recommandations du HSCF au 1er trimestre

Si les taux restent stables sur un trimestre, les conditions d’accès au crédit évoluent.


Le marché du crédit immobilier bousculé par le Covid-19

Dans un contexte de chute des ventes, les intermédiaires en crédit immobilier ont fait part, pour ce mois d’avril, de barèmes clairement orientés à la hausse.


L’APIC plaide pour une marge plus forte entre le taux d’usure et celui proposé par les banques

Selon l’association des intermédiaires en crédit, la baisse du taux d’usure joue en défaveur des profils les plus fragiles.


Le marché du crédit immobilier à l’arrêt à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes

Emprunt Direct décrit un marché immobilier paralysé depuis le confinement, ce qui a un impact sur le marché du crédit à l’habitat.


Césure


EDITORIAL
– Avec le Coronavirus, le marché immobilier est, à l’image de toute l’économie, à l’arrêt. L’année 2020 marque une rupture, tant du point de vue politique que du point de vue du coût du risque. Ce dernier a été réintégré de manière abrupte sur les marchés de taux.


Les recommandations du HCSF impactent déjà le marché immobilier


La FNAIM a publié ce mercredi son baromètre de la perception du marché par ses agents immobiliers et sa dernière note de conjoncture du marché immobilier.


Crédit immobilier : la sélectivité s’accroit


Malgré des taux qui restent bas, l’impact des recommandations du HCSF a un impact sur le marché du crédit à l’habitat, comme en attestent les chiffres de CSA/Crédit Logement et de la Banque de France. Ceci alors même que le Covid-19 pourrait avoir des conséquences sur la conjoncture.


Crédit immobilier : la hausse des taux se poursuit dans la région

Les taux continuent d’être réajustés à la hausse en Auvergne-Rhône-Alpes, selon le courtier en crédit immobilier Emprunt Direct.


258 milliards d’euros de nouveaux crédits à l’habitat en 2019

La Banque de France a publié mercredi son point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Des taux stables en janvier

L’observatoire Crédit Logement/CSA a fait part mardi de son point mensuel.


Auvergne-Rhône-Alpes : la hausse des taux se poursuit

Selon le courtier en crédit immobilier Emprunt Direct, les taux de crédit immobilier ont de nouveau augmenté en janvier dans la région.


CSA/Crédit Logement confirme une légère hausse des taux en décembre


L’observatoire organisait mardi matin une conférence de presse, afin de présenter ses chiffres du mois de décembre et du quatrième trimestre 2019.


Plus forte sélection des dossiers traités en décembre, selon Cafpi

Le courtier en crédit immobilier a fait état de son baromètre décrivant les conditions de crédit au mois de décembre.