Taux de crédit immobilier : les banques passent à l’offensive

Selon Emprunt Direct et Credixia, les banques ont procédé à de nettes baisses de taux ce mois-ci, en début de temps fort habitat.

Les banques repassent à l’offensive ce mois-ci, après plusieurs mois de stabilité des taux de crédit immobilier. C’est ce qu’indique Emprunt Direct dans son dernier baromètre des taux de crédit immobilier. Les premiers barèmes de taux transmis en ce début de mois par les établissements avec lesquels il travaille montre des baisses assez fortes chez certains établissements en ce début du premier temps fort habitat, qui vont de 5 à 25 points de base.

L’intermédiaire souligne que les taux retrouvent voire enfoncent leurs précédents planchers de 2016. Alors que, jusqu’ici, les banques se contentaient d’appliquer des décotes « au cas par cas à destination d’emprunteurs disposant d’un profil correspondant à des critères propres », ils ont élargi ce mois-ci leur offensive commerciale à destination d’un plus large public, notamment des excellents profils. « Ces décotes ont désormais été clairement intégrées dans les barèmes, les excellents dossiers bénéficiant de taux inférieurs de 10 à 25 points de base inférieurs à ceux de février », indique Emprunt Direct.

Mais il n’y a pas que les excellents dossiers qui bénéficient de taux bien plus bas, les autres emprunteurs bénéficiant de conditions plus favorables étant ceux souscrivant à des prêts de maturité longue, qui ont, quel que soient leurs profils, « bénéficié de taux planchers ». « Seuls les emprunteurs sur les durées inférieures ou égales à 20 ans disposant d’un bon ou d’un très bon dossier n’ont pas retrouvé leurs plus bas de 2016 », ajoute le courtier.

Nette détente

«La nette détente observée sur les marchés de taux depuis les dernières réunions de politique monétaire de la Federal Reserve et de la BCE a un impact positif pour l’emprunteur. Avec un discours focalisé sur le ralentissement conjoncturel, et la réduction de facto des anticipations d’inflation, un net potentiel de baisse des taux s’était reconstitué au cours dernières semaines, comme en atteste la baisse des rendements observée depuis le début de l’année sur les marchés de taux. La concrétisation de la baisse des taux de crédit à l’habitat intervient donc en début du premier temps fort habitat, qui débute traditionnellement en ce mois de mars», souligne Alban Lacondemine, président fondateur d’Emprunt Direct dans un communiqué.

L’intermédiaire, note, comme l’avait déjà souligné Crédit Logement, un allongement des durées de prêt moyens. Selon Emprunt Direct, les banques se sont adaptées à ce contexte de prix immobiliers élevés, en misant sur durées longues, comme les prêts à 25 ans, « durée sur laquelle de plus en plus d’acteurs sont présents ». «Davantage de banques opèrent sur les prêts de longue durée, avec à la clé des baisses de taux sur ces maturités. La tendance à l’allongement de la durée moyenne d’emprunt que l’on a constaté en 2018 devrait donc se prolonger », prédit Alban Lacondemine.

Une baisse confirmée par Credixia

Ce constat de baisse des taux a également été tiré par un autre intermédiaire, Credixia. Le courtier parvient à négocier un prêt immobilier au taux fixe hors assurance à 0,20% sur 7 ans. « Il existe de réelles opportunités à saisir puisque les banques viennent d’annoncer des baisses de taux de l’ordre de - 0,10 à - 0,25 pts», note-t-il dans un communiqué. « Avec une concurrence très accrue, elles n’ont plus que le crédit immobilier pour capter de nouveaux clients. Pour cela, certaines banques cassent les taux. Et, plus le taux est faible, plus les banques sont certaines de conserver le client très longtemps », explique Credixia.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne- Rhône-Alpes

C’est ce que révèlent plusieurs courtiers en crédit immobilier.


La production de crédit immobilier rebondit

nullLa Banque de France a fait état de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers portant sur le mois de mars. Crédit Logement a lui fait part de son observatoire portant sur le mois d’avril, qui confirme la tendance.


Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques

Face à cet allongement des délais, l’intermédiaire prône l’anticipation.


Auvergne-Rhône-Alpes : quasi stabilité des taux selon Empruntis

null
L’intermédiaire en crédit immobilier a fait état de son baromètre des taux régionaux.
» Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques


Des taux stables, mais une production de crédit en net repli

La Banque de France a fait état ce matin de son étude mensuelle sur le crédit aux particuliers. Plusieurs courtiers, comme Vousfinancer et Emprunt Direct, ont en outre récemment communiqué sur les grandes tendances du marché.


« Le principe de réalité est en train de peser sur nous »

Henry Buzy-Cazaux est le président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI). Nous évoquons avec lui la remontée des taux et son impact sur le marché immobilier, ainsi que les autres éléments qui pourraient affecter ce dernier.


Crédit immobilier : pour Capfi, les taux devraient rester bas

Selon l’intermédiaire, les taux pratiqués en février chez Cafpi ont été stables.


«On est loin d’une remontée généralisée»

Sandrine Allonier est directrice de la communication et porte-parole de Vousfinancer. Nous évoquons avec elle la remontée des taux des emprunts d’État et son impact sur les taux de crédit immobilier.


Nouvelle baisse des taux de crédit immobilier en février

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait état d’une baisse du taux moyen en février. Celui-ci revient à proximité de ses niveaux les plus bas observés à fin 2019/début 2020. Mais des hausses sont déjà observées en mars, selon Emprunt Direct.


L’évolution des marchés de taux, un« nuage noir » à surveiller

nullEmprunt Direct a fait état de son baromètre mensuel sur Auvergne-Rhône-Alpes. S’il observe une stabilisation des taux de crédit immobilier, les contraintes prudentielles et l’évolution des marchés de taux sont, pour lui, deux éléments à scruter.


Crédit immobilier : les taux en nette baisse en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les banques ont fait part de baisses de l’ordre de 5 à 25 points de base.


La production de crédit a baissé en 2020, selon Crédit Logement

L’observatoire CSA/Crédit Logement organisait ce mardi son point trimestriel sur le marché du crédit immobilier. Il décrit une baisse de la production et une hausse de l’apport l’an dernier.


2021 commence avec des taux de crédit immobilier en baisse

C’est ce qu’ont indiqué plusieurs courtiers, dont Empruntis, Vousfinancer et Emprunt Direct.


Malgré un net rebond, les acteurs du crédit à l’habitat inquiets pour la production

La production mensuelle, corrigée des variations saisonnières, de crédits à l’habitat s’est élevée à 23,4 milliards d’euros.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les taux n’ont pas bougé en cette rentrée par rapport à la période estivale. Dans les prochains mois, les taux d’usure vont remonter, ce qui pourrait améliorer le financement des emprunteurs modestes.