Piétonisation de la Presqu’île : premier jour d’expérimentation

Ce samedi constitue la première journée d’expérimentation de piétonisation de la presqu'île de Lyon, qui sera fermée, dans sa partie nord, à la circulation.

Ce samedi a lieu, dès 11 heures, la première expérience de la piétonisation du cœur de la Presqu’île. Celle-ci fait notamment suite à l’adoption par le Conseil de la Métropole du plan d’actions des mobilités actives (PAMA). Elle avait été annoncée par le président de la Métropole, David Kimelfeld, le 12 juin dernier lors d’une conférence de presse. Cette expérimentation aura lieu jusqu’à 20 heures, entre les places Bellecour et des Terreaux.

Cette expérimentation et cette volonté de piétonisation avait fait l’objet de plusieurs rencontres avec les commerçants, les riverains, élus, associations et représentants des chambres consulaires. Elle ont permis d’aboutir à un projet présenté le 9 juillet dernier lors d’une réunion publique. Il a ensuite été affiné lors des réunions du comité politique et du comité de suivi qui ont suivi.

Au terme de cette concertation 3 premières dates d’expérimentation de piétonisation ont été définies: les samedi 28 septembre (11h-20h), 12 octobre (11h-20h) et 26 octobre (11h-20h).

« Plusieurs élus de la Métropole de Lyon seront présents le samedi 28 septembre sur le périmètre, aux côtés du président, qui porte ce projet qu’il a initié », indique la Métropole.

Une première phase d’expérimentations, avant une seconde

Ce test grandeur nature de la piétonisation du cœur de la Presqu’île permettra ainsi de tirer des enseignements, utiles pour construire le centre-ville de demain. Le comité politique est composé des représentants élus de la Métropole de Lyon, de la Ville de Lyon et des maires d’arrondissement. Il est chargé de la mise en œuvre des expérimentations de piétonisation, et est composé d’un représentant par partenaires associés au projet, associations, conseils de quartier et comités d’intérêt locaux, chambres consulaires, représentants professionnels… C’est l’instance de dialogue autour des expérimentations de piétonisation.

Cette 1ère phase d’expérimentations permettra de tirer les premiers enseignements et d’adapter au plus près des attentes des habitants la 2e phase d’expérimentations, laquelle aura lieu entre novembre et décembre. Les dates supplémentaires et le périmètre retenu pour la suite de l’expérimentation seront définis par la suite, après échanges.

A l’issue des journées d’expérimentation menées avant la fin de l’année, un bilan complet sera établi afin d’envisager la mise en place d’un dispositif pérenne sur une zone déterminée lors de la concertation. Ce dispositif nécessiterait, en tout état de cause, des aménagements d’espace public définitifs, ne pourrait être mis en place qu’en 2021.

Ce bilan sera partagé avec l’ensemble des habitants et des élus des communes et de la Métropole de Lyon. Les documents seront mis en ligne sur le site dédié à l’expérimentation piétonne : www.grandlyon.com/projets/experiences-pietonnes-lyon-presquile






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Eiffage Immobilier a inauguré «Évolution » à Rillieux-la-Pape


Le programme compte 88 logements qui vont du T2 au T4. Une grande surface alimentaire a ouvert ses portes il y a quelques semaines au rez-de-chaussée.


ACI, ou le passage d’un site industriel à une opération mixte

nullLe projet porté par BNP Paribas Immobilier et Ginkgo permettra l’éclosion, sur ce site industriel, d’un quartier mixte avec logements, bureaux, locaux, équipements publics, ainsi qu’un parc urbain de 2 hectares. Le T6 desservira l’ensemble.


Le SEPAL travaille sur la révision du SCOT

Il y a une dizaine de jours, un séminaire de lancement de la révision du schéma de cohérence territoriale du territoire se tenait à la Cité de la Gastronomie de Lyon.


Un ralentissement désormais jugé « probable » par la FNAIM

nullC’est ce que révèle la dernière note de conjoncture publiée au titre du mois de mai par la fédération portant sur le marché immobilier.


Les bailleurs sociaux en soutien à l’accueil de familles ukrainiennes

L’association Habitat & Humanisme Rhône et des bailleurs sociaux de la Métropole ont favorisé l’accueil de 80 familles ukrainiennes.


Le TEOL, tramway express de l’ouest lyonnais, pour remplacer le métro E

nullSuite à une concertation, SYTRAL Mobilités a indiqué souhaiter introduire un tracé de tramway express enterré à destination de l’ouest lyonnais. Celui-ci serait deux fois moins onéreux pour un service très proche.


Le maire de Tassin déçu par l’abandon du métro E

Pascal Charmot a regretté la décision de préférer la réalisation d’un tramway à un métro. Il craint notamment que les embouteillages soient accentués avec un tramway en surface.


Auvergne-Rhône-Alpes met en place un « G6 de la relocalisation »

Ce groupe de travail, présenté mardi dernier par la vice-présidente de la Région, Stéphanie Pernod, vise à faciliter les relocalisations en Auvergne-Rhône-Alpes.


Virginia Bernoux nommée présidente du directoire du groupe Ogic

nullL’ancienne directrice régionale de Cogedim accède à ce poste deux ans après être entrée chez OGIC en qualité de Directrice Générale Logements, Grands Projets et Innovation.


Lyon 5 : les travaux de « Green Side » ont débuté

nullCe programme immobilier de 138 logements est développé par Linkcity Sud-Est dans le quartier de Champvert. Il offrira une surface habitable d’environ 9.000 m² répartie sur 6 bâtiments.


La Banque de France alerte sur la dette

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, intervenait ce mardi en clôture de la conférence du Haut Conseil des Finances Publiques.


Baisse marquée des prix dans les arrondissements de l’hypercentre de Lyon


LPI-Seloger a fait part il y a quelques jours de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier.


Carré de Soie : les élus déplorent le départ de Renault

La Métropole et la Ville de Vaulx-en-Velin ont fait part de leur « incompréhension », suite à l’annonce de la fermeture du site de Renault Lyon-Est.


«  Il y a une demande exprimée forte en locaux d’activité »

Loïc de Villard est le président de la FNAIM Entreprises en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui les chiffres du premier trimestre sur les marchés des bureaux et des locaux d’activités.


L’artisanat du bâtiment fait part d’indicateurs en baisse

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes a fait part d’un « marché en souffrance dans un contexte économique bouleversé ».