Des taux stables en novembre, vers une hausse en décembre

Les taux de crédit immobilier sont restés quasiment stables, selon le dernier observatoire CSA/Crédit Logement. Selon Emprunt Direct, ils pourraient s’afficher en hausse en décembre.

Les taux de crédit se sont stabilisés en novembre. Les prêts du secteur concurrentiel (hors assurance et coût des sûretés) ont légèrement reculé à 1.12% en moyenne, contre 1,13% en octobre, selon l’observatoire CSA/Crédit Logement. Depuis la fin de l’été, les taux des crédits immobiliers ne reculent plus que doucement, après plus de six mois d’un repli assez rapide, après une baisse de 30 points de base depuis le début de l’année. « Pour le 18ème mois consécutif, ils restent inférieurs au rythme annuel de l’inflation », note l’observatoire.

« La surabondance des ressources disponibles pour financer l’économie voulue par les autorités monétaires européennes alimente en effet la concurrence entre les banques. Et les seuils de l’usure pour des prêts immobiliers actuellement en vigueur favorisent le maintien des taux à bas niveau et favorisent la poursuite de leur baisse », ajoute-t-il.

Les trois quarts des ménages qui empruntent sur 15 ans bénéficient de prêts inférieurs à 1%. « En revanche, les emprunteurs du 4ème groupe supportent un taux dans la moyenne. Et au total, toutes durations à l’origine confondues, plus de la moitié des emprunteurs ont obtenu un crédit à un taux inférieur à 1% », note l’observatoire.

Côté production de crédits, après une période où dès le printemps 2018, les banques ont largement allégé leurs exigences en matière d’apport personnel, celle-ci s’est redressée dès le printemps 2019, « portée par le dynamisme de l’offre bancaire et le redressement du moral des ménages », indique-t-il. « Après sa pause estivale habituelle, la production a rebondi dès septembre, pour continuer à progresser rapidement en octobre. Et même si la demande s’est essoufflée en novembre, en rythme trimestriel glissant, la production progresse toujours rapidement, bénéficiant d’un nouvel accroissement du niveau moyen des prêts accordés. Dans le même temps, le nombre de prêts s’est aussi redressé », souligne CSA/Crédit Logement.

Hausse en décembre

En décembre, les banques ont toutefois affiché des taux en hausse, après avoir relevé déjà leurs grilles dans le courant du mois dernier indique Emprunt Direct. « Les taux de crédit immobilier ont de nouveau assez nettement augmenté en ce début de mois de décembre, comme en attestent les grilles communiquées en ce début de mois par les établissements bancaires partenaires d’Emprunt-Direct.com. On observe ainsi une nette augmentation des taux de l’ordre de 10 points de base pour tous les dossiers, y compris les meilleurs dossiers, qui voient également progresser leurs taux de manière importante », souligne l’intermédiaire.

« Après un début de temps fort habitat marqué par une nouvelle baisse des taux pour les emprunteurs, et de nouveaux planchers appliqués, les taux ont enregistré une augmentation depuis le milieu du mois d’octobre. La fin de taux planchers pratiqués par des établissements proactifs voulant doper leur production de crédit à l’habitat et le relèvement par ceux-ci consécutivement à l’atteinte de leurs objectifs de production, ont sonné le glas du mouvement baissier. En cette fin d’année, la sélectivité est de mise avec des banques bien plus restrictives en termes d’apport personnel et de revenus », souligne Alban Lacondemine, président fondateur d’Emprunt Direct.

Ceci fait suite selon Emprunt Direct « à un changement profond en matière de taux sur les marchés obligataires, lesquels ont nettement rebondi depuis la mi-août, incitant les banques à revoir leur stratégie en termes de production de crédit ». Le guidage des anticipations émanant de la BCE, moins accommodant qu’attendu, a ainsi des conséquences, selon Emprunt Direct sur la politique d’émission de prêts bancaires.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne- Rhône-Alpes

C’est ce que révèlent plusieurs courtiers en crédit immobilier.


La production de crédit immobilier rebondit

nullLa Banque de France a fait état de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers portant sur le mois de mars. Crédit Logement a lui fait part de son observatoire portant sur le mois d’avril, qui confirme la tendance.


Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques

Face à cet allongement des délais, l’intermédiaire prône l’anticipation.


Auvergne-Rhône-Alpes : quasi stabilité des taux selon Empruntis

null
L’intermédiaire en crédit immobilier a fait état de son baromètre des taux régionaux.
» Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques


Des taux stables, mais une production de crédit en net repli

La Banque de France a fait état ce matin de son étude mensuelle sur le crédit aux particuliers. Plusieurs courtiers, comme Vousfinancer et Emprunt Direct, ont en outre récemment communiqué sur les grandes tendances du marché.


« Le principe de réalité est en train de peser sur nous »

Henry Buzy-Cazaux est le président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI). Nous évoquons avec lui la remontée des taux et son impact sur le marché immobilier, ainsi que les autres éléments qui pourraient affecter ce dernier.


Crédit immobilier : pour Capfi, les taux devraient rester bas

Selon l’intermédiaire, les taux pratiqués en février chez Cafpi ont été stables.


«On est loin d’une remontée généralisée»

Sandrine Allonier est directrice de la communication et porte-parole de Vousfinancer. Nous évoquons avec elle la remontée des taux des emprunts d’État et son impact sur les taux de crédit immobilier.


Nouvelle baisse des taux de crédit immobilier en février

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait état d’une baisse du taux moyen en février. Celui-ci revient à proximité de ses niveaux les plus bas observés à fin 2019/début 2020. Mais des hausses sont déjà observées en mars, selon Emprunt Direct.


L’évolution des marchés de taux, un« nuage noir » à surveiller

nullEmprunt Direct a fait état de son baromètre mensuel sur Auvergne-Rhône-Alpes. S’il observe une stabilisation des taux de crédit immobilier, les contraintes prudentielles et l’évolution des marchés de taux sont, pour lui, deux éléments à scruter.


Crédit immobilier : les taux en nette baisse en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les banques ont fait part de baisses de l’ordre de 5 à 25 points de base.


La production de crédit a baissé en 2020, selon Crédit Logement

L’observatoire CSA/Crédit Logement organisait ce mardi son point trimestriel sur le marché du crédit immobilier. Il décrit une baisse de la production et une hausse de l’apport l’an dernier.


2021 commence avec des taux de crédit immobilier en baisse

C’est ce qu’ont indiqué plusieurs courtiers, dont Empruntis, Vousfinancer et Emprunt Direct.


Malgré un net rebond, les acteurs du crédit à l’habitat inquiets pour la production

La production mensuelle, corrigée des variations saisonnières, de crédits à l’habitat s’est élevée à 23,4 milliards d’euros.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les taux n’ont pas bougé en cette rentrée par rapport à la période estivale. Dans les prochains mois, les taux d’usure vont remonter, ce qui pourrait améliorer le financement des emprunteurs modestes.