La France versera 90 millions d’euros pour la future Académie de l’OMS

Le gouvernement français a confirmé l’appui financier à hauteur de 90 millions d’euros pour la future Académie de l’Organisation mondiale de la santé.

L’OMS a annoncé dans un communiqué avoir reçu la confirmation du gouvernement français de son appui financier à hauteur de 90 millions d’euros pour la future Académie de l’OMS qui sera implantée à Lyon. « Cette annonce officielle fait suite à la rencontre le 24 février dernier entre le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, et le Ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, à Genève », indique la Métropole de Lyon dans un communiqué. Selon l’OMS, cette académie sera « la plus vaste et la plus innovante plateforme de formation en matière de santé mondiale. »

David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, et Georges Képénékian, vice-président ont immédiatement réagi à cette annonce via un communiqué : « Cet engagement officiel de l’État vient conforter le rôle de notre territoire en matière de santé, de gestion sanitaire et de coopérations internationales, en positionnant Lyon sur l’échiquier mondial en matière de santé globale. Il repose sur la force de notre écosystème dans les sciences de la vie pour avancer sur ces sujets. À l’heure où l’actualité du Coronavirus est très présente, l’Académie de l’OMS deviendra un outil fondamental dans la préparation et la riposte efficace aux épidémies. L’ensemble des équipes de la Métropole sont d’ores et déjà pleinement mobilisées sur ce projet. Nous partageons la fierté pour la France d’accueillir cette Académie d’ici 2023.»

90 millions d’euros sur 5 ans

Ce financement à hauteur de 90 millions d’euros sur 5 ans pour les phases de lancement et de mise en œuvre de l’Académie est réparti à un tiers de la part de l’État, un autre tiers investis par les collectivités (Métropole de Lyon, Région Auvergne-Rhône-Alpes et Ville de Lyon), et le dernier tiers par le secteur privé.

L’Académie a pour ambition de dispenser des formations continues d’excellence à l’ensemble des cadres de santé à l’échelle mondiale, afin de répondre aux grands enjeux de santé globale (prévention et gestion des crises sanitaires) et d’accompagner les transformations des systèmes de santé.

« À la pointe des innovations technologiques, ces formations s’adresseront à plusieurs millions d’acteurs susceptibles d’avoir une influence dans le domaine de la santé : personnels de l’OMS, praticiens de santé, enseignants, chercheurs, décideurs politiques, acteurs clés de multiples domaines (transport, logistique, sécurité, communication...). Elles seront dispensées via un site principal à Lyon, et par le biais d’antennes implantées dans les six Régions de l’OMS », rappelle la Métropole.

Cette structure réunira des compétences dans les domaines des sciences de l’éducation pour adultes et des sciences comportementales, et sera dotée de technologies pédagogiques de pointe comme l’intelligence artificielle. Elle dispensera un enseignement multilingue pour adapter les cours aux besoins spécifiques de chaque usager. Seront notamment réalisées des simulations de situations d’urgence afin de soutenir la formation des formateurs et des équipes d’urgence à la prévention et à la riposte aux épidémies.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La mixité, sujet d’échanges lors de la conférence de la FNAIM Entreprises

La FNAIM Entreprises du Rhône organisait mercredi sa réunion annuelle de présentation des chiffres 2021 de l’immobilier d’entreprise en région lyonnaise. Une table ronde a également été organisée sur le thème de la mixité fonctionnelle et de la transition écologique.


Dagneux : T2M Déménagement acquiert 448 m² de locaux

La société a fait appel à Valoris Real Estate pour l’acquisition de ces nouveaux locaux d’activités au sein du parc d’activités le Cot’parc.


Patriarca à l’œuvre sur le PUP Duvivier

nullC’est une option peu courante en centre-ville que le promoteur Patriarca met en œuvre sur le PUP Duvivier à Lyon 7e. Son immeuble, le New-Worker associe locaux d’activités et bureaux, comme l’avait déjà fait précédemment son confrère Duval.


Un crématorium animalier réalisé par em2c à Saint-Laurent de Mure

Il s’agit là du 1er crématorium animalier du Rhône, qui va permettre de créer 15 emplois. Le bâtiment développera 1.700 m² de SDP.


Un marché de l’investissement immobilier au-dessus du milliard d’euros à Lyon en 2021

C’est ce qui ressort des chiffres émanant du bilan en matière d’investissement immobilier à Lyon présenté vendredi par la FNAIM Entreprises.


Projet Sollys : l’îlot Santé & Bien-être est livré

Le dernier bâtiment de l’îlot Santé & Bien-être situé dans le quartier de la Confluence à Lyon a été livré le 9 décembre par les équipes de Linkcity Sud-Est et Bouygues Bâtiment Sud-Est. Le dernier bâtiment de l’îlot Santé & Bien-être situé dans le quartier de la Confluence à Lyon a été livré le 9 […]


Locaux d’activités en région lyonnaise : +11% de demande placée en 2021


383.426 m² ont été placés sur ce type d’actifs. Face à une demande qui est restée forte l’an dernier, le marché reste pénalisé par son caractère sous-offreur.


Immobilier logistique : moins de 300.000 m² placés en 2021 à Lyon

C’est le constat tiré par la FNAIM Entreprises, qui a dévoilé ce vendredi les chiffres compilés par le CECIM.


Net rebond du marché des bureaux en 2021 à Lyon

La FNAIM Entreprises a fait part ce vendredi de son bilan 2021 de l’immobilier d’entreprise en région lyonnaise. La demande placée en bureaux a progressé de 33 % à 291.965 m² l’an dernier.


Immobilier logistique : demande placée de 3.596.264 m² en 2021

JLL a commenté les chiffres du segment, marquée par une année record et une forte activité sur le segment des entrepôts de taille moyenne, de 10.000 m² à 20.000 m².


L’immeuble Rayas proposé à la location en Presqu’île

nullLes surfaces sont commercialisées par Valoris Real Estate.


Saint-Priest : Provost Rayonnage acquiert des locaux

Valoris Real Estate était le conseil de la société lors de cette acquisition, qui avait été précédée de la vente de ses anciens locaux.


Emmanuel Bousson devient directeur Bureaux de CBRE à Lyon

Celui-ci sera directement rattaché à Loïc de Villard, le directeur de l’agence lyonnaise.


Yves Cadelano devient directeur général de Nexity Entreprises

Le professionnel intègre Nexity et son comité exécutif.


Auvergne-Rhône-Alpes présente son plan de relocalisation industrielle

Le Conseil régional se réunit pendant deux jours en assemblée plénière, avec au programme, le budget primitif 2022, mais aussi la thématique de la relocalisation. La Région a dévoilé ses outils, notamment en matière de foncier.