La France versera 90 millions d’euros pour la future Académie de l’OMS

Le gouvernement français a confirmé l’appui financier à hauteur de 90 millions d’euros pour la future Académie de l’Organisation mondiale de la santé.

L’OMS a annoncé dans un communiqué avoir reçu la confirmation du gouvernement français de son appui financier à hauteur de 90 millions d’euros pour la future Académie de l’OMS qui sera implantée à Lyon. « Cette annonce officielle fait suite à la rencontre le 24 février dernier entre le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, et le Ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, à Genève », indique la Métropole de Lyon dans un communiqué. Selon l’OMS, cette académie sera « la plus vaste et la plus innovante plateforme de formation en matière de santé mondiale. »

David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, et Georges Képénékian, vice-président ont immédiatement réagi à cette annonce via un communiqué : « Cet engagement officiel de l’État vient conforter le rôle de notre territoire en matière de santé, de gestion sanitaire et de coopérations internationales, en positionnant Lyon sur l’échiquier mondial en matière de santé globale. Il repose sur la force de notre écosystème dans les sciences de la vie pour avancer sur ces sujets. À l’heure où l’actualité du Coronavirus est très présente, l’Académie de l’OMS deviendra un outil fondamental dans la préparation et la riposte efficace aux épidémies. L’ensemble des équipes de la Métropole sont d’ores et déjà pleinement mobilisées sur ce projet. Nous partageons la fierté pour la France d’accueillir cette Académie d’ici 2023.»

90 millions d’euros sur 5 ans

Ce financement à hauteur de 90 millions d’euros sur 5 ans pour les phases de lancement et de mise en œuvre de l’Académie est réparti à un tiers de la part de l’État, un autre tiers investis par les collectivités (Métropole de Lyon, Région Auvergne-Rhône-Alpes et Ville de Lyon), et le dernier tiers par le secteur privé.

L’Académie a pour ambition de dispenser des formations continues d’excellence à l’ensemble des cadres de santé à l’échelle mondiale, afin de répondre aux grands enjeux de santé globale (prévention et gestion des crises sanitaires) et d’accompagner les transformations des systèmes de santé.

« À la pointe des innovations technologiques, ces formations s’adresseront à plusieurs millions d’acteurs susceptibles d’avoir une influence dans le domaine de la santé : personnels de l’OMS, praticiens de santé, enseignants, chercheurs, décideurs politiques, acteurs clés de multiples domaines (transport, logistique, sécurité, communication...). Elles seront dispensées via un site principal à Lyon, et par le biais d’antennes implantées dans les six Régions de l’OMS », rappelle la Métropole.

Cette structure réunira des compétences dans les domaines des sciences de l’éducation pour adultes et des sciences comportementales, et sera dotée de technologies pédagogiques de pointe comme l’intelligence artificielle. Elle dispensera un enseignement multilingue pour adapter les cours aux besoins spécifiques de chaque usager. Seront notamment réalisées des simulations de situations d’urgence afin de soutenir la formation des formateurs et des équipes d’urgence à la prévention et à la riposte aux épidémies.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Corbas : Transports Breger & Cie prend à bail 2.809 m²

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions.


Estrablin : em2c réalise 3.000 m² de locaux mixtes pour Marchal

Le promoteur en immobilier d’entreprise a communiqué sur la construction d’un site de fabrication dans cette commune du Nord Isère.


Lyon 3 : transaction dans le Millenium

NAI Kyrios était conseil dans cette transaction.


Villeurbanne : cession de bureaux place Grandclément

nullRudigoz & Associés accompagnait Lyon Immeubles Vendôme dans cette transaction.


Saint-Martin-d’Hères : Lyon Immeubles Vendôme cède des bureaux

Rudigoz & Associés a accompagné la structure dans le cadre de la cession d’un actif.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.


6e Sens Immobilier va éco-rénover la «Halle Caoutchouc»

Le groupe immobilier et Lyon Confluence ont signé l’acte de vente relatif à cette halle de 4.100 m² situé au sud de l’ancien marché-gare de Lyon.


Patriarca vise un doublement de chiffre d’affaires dans les cinq ans

null
Le groupe basé à Chassieu et intervenant dans toute la France, vient de mettre en place un nouvel MBO qui va lui permettre de changer de dimension. Première offensive de cette nouvelle stratégie : la mise en place d’un nouveau véhicule d’investissement avec Omnes.


200.000 m² disponibles à 6 mois dans la région, selon EOL

Le spécialiste a fait un point sur l’immobilier logistique en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier logistique : demande placée en hausse logique au 1er trimestre

Arthur Loyd Logistique a fait état d’un rattrapage de la demande placée, après un premier trimestre 2020 affecté par la crise sanitaire.


Part-Dieu : vente à investisseur de 326 m² de locaux commerciaux

null
Valoris Real Estate a fait part d’une récente vente à investisseur dans ce secteur du troisième arrondissement de Lyon.


Lyon 3 : vente de 1.000 m ² de bureaux dans le Britannia

Cet immeuble est situé dans le 3e arrondissement de Lyon, à l’immédiate proximité du centre commercial de la Part-Dieu.


Lyon 1 : Lipstick Architecture s’installe sur 281 m²

null
NAI Kyrios a communiqué l’une de ses dernières transactions.


Corbas : prise à bail d’une plateforme logistique par le groupe La Poste

La transaction a été finalisée par le département industriel & logistique de Cushman & Wakefield.


Ile-de-France : demande placée en baisse de 30% au 1er trimestre

Immostat a communiqué ce jeudi ses chiffres sur la demande placée francilienne en bureaux.