Les communes les plus peuplées de l’Ain | Lyon Pôle Immo

Les communes les plus peuplées de l’Ain

Si l'on met de côté la préfecture du département, Bourg-en-Bresse, les communes les plus peuplées du département se situent pour nombre d'entre elles en périphérie des métropoles de Lyon et de Genève.

L’INSEE a fait part ce jeudi de son traditionnel point démographique annuel établissant les populations légales au titre de l’année 2023. On dénombrait, en France métropolitaine, au 1er janvier 2020, 65.269.154 habitants, dont 8.078.652 habitants en Auvergne-Rhône-Alpes. Au sein de la grande région, l'Ain fait figure de département particulièrement dynamique, bénéficiant du dynamisme de deux grands pôles urbains: la Métropole de Lyon et l'agglomération franco-valdo-genevoise. L'Ain a gagné plus de 31.000 habitants en 6 ans (657.856 en 2020 contre 626.127 en 2014), près de 69.000 en 10 ans et 76.000 depuis 2008.

Si des unités urbaines historiques comme Oyonnax restent dans les 10 communes les plus peuplées du département, les villes situées à l'immédiate proximité de Lyon ou Genève sont, elles aussi, bien représentées, à l'image de Divonne-les-Bains, de Saint-Genis-Pouilly, ou de Miribel.

Le dynamisme des villes de l'agglomération genevoise bouleverse particulièrement le classement des villes les plus peuplées de l'Ain, qui était, en 2011, bien différent au regard de la compilation des chiffres de 2008.

CommunePopulation 2014Population 2020Taux de variation annuel moyen 2014-2020 (%)
Bourg-en-Bresse40 96741 6810,3
Oyonnax22 48522 271-0,2
Valserhône16 08416 4340,4
Ambérieu-en-Bugey14 02214 2880,3
Saint-Genis-Pouilly9 85414 2746,4
Gex11 14113 1772,8
Ferney-Voltaire9 33710 6122,2
Miribel9 42510 2021,3
Divonne-les-Bains9 1009 9991,6
Belley8 9839 2070,4
Prévessin-Moëns7 7108 9482,5
Meximieux7 5397 9981,0
Lagnieu6 9537 2140,6
Trévoux6 7026 9450,6
Montluel7 0366 864-0,4
Viriat6 2506 6651,1
Péronnas6 1966 4600,7
Jassans-Riottier6 2226 3370,3
Thoiry6 0616 1190,2
Saint-Denis-lès-Bourg5 5055 9711,4
Reyrieux4 4905 0502,0
Cessy4 7975 0450,8
Châtillon-sur-Chalaronne4 9564 9680,0
Villars-les-Dombes4 4474 9461,8
Beynost4 5414 8291,0
Plateau d'Hauteville5 0254 824-0,7
Dagneux4 4414 7651,2
Ornex4 3034 5911,1
Bâgé-Dommartin4 0654 0680,0
Saint-Maurice-de-Beynost3 9624 0660,4
Replonges3 6623 8330,8
Montmerle-sur-Saône3 8113 761-0,2
Villieu-Loyes-Mollon3 4293 7551,5
Bellignat3 6563 6710,1
Montréal-la-Cluse3 4093 4990,4
Nantua3 5343 453-0,4
Béligneux3 2963 4140,6
Feillens3 2253 3660,7
Saint-André-de-Corcy3 0163 3661,8
Arbent3 4053 336-0,3
La Boisse2 9323 3352,2
Attignat3 3863 299-0,4
Loyettes3 1583 2960,7
Ceyzériat3 0683 2020,7
Vonnas2 9223 1981,5
Saint-Didier-sur-Chalaronne2 7993 0031,2
Culoz3 0292 987-0,2
Pont-d'Ain2 8012 9040,6
Ambronay2 5702 8271,6
Péron2 4892 7771,8
(source : INSEE, recensements de la population, État civil)

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Clermont Auvergne Métropole : un nouveau contrat de Ville approuvé

Le Conseil de Clermont Auvergne Métropole s’est réuni le 16 février et a approuvé un nouveau contrat de ville 2024-2030.


La demande placée en bureaux a dévissé à Grenoble en 2023

La FNAIM Entreprises de l’Isère a fait part en cours de semaine dernière de ses chiffres de demande placée en bureaux sur la métropole grenobloise, en baisse de près de moitié par rapport à 2022.


Réservations de logements neufs en repli, annulations en hausse

nullLes mises en vente ont également reculé au quatrième trimestre 2023, selon la dernière enquête trimestrielle sur la commercialisation de logements neufs (ECLN).


Moins de 100.000 logements collectifs neufs vendus en 2023


La fédération des promoteurs immobiliers a présenté ce jeudi de son point d’activité sur les ventes de logements neufs au quatrième trimestre et sur l’ensemble de l’année dernière.


Des promoteurs font l’objet d’intimidations dans des communes carencées

La préfète du Rhône a récemment retiré à certaines communes de la Métropole la compétence d’instruction des permis de construire. Ce qui n’empêcherait pas certains élus d’intimider des promoteurs…


Renault Trucks va construire une plate-forme logistique à Saint-Priest

Le groupe a annoncé la construction d’une nouveau bâtiment à énergie positive au cœur de son site de Lyon Saint-Priest. Il s’étendra sur 46.000 m².


22 «territoires engagés pour le Logement» et des mesures de simplification

nullGabriel Attal a fait un certain nombre d’annonces en matière de logement lors d’une visite de chantier à Villejuif, dans le Val-de-Marne. Parmi les 22 premiers territoires qui s’engagent à faire sortir de terre environ 1.500 logements chacun, deux sont en Auvergne-Rhône-Alpes.


Le «choc d’offre» passera aussi par la maison individuelle

Gabriel Attal a indiqué vouloir continuer à permettre le développement de la maison individuelle en France. Des propos bien accueillis par les professionnels.


La refonte du DPE fait débat

La question de la refonte du DPE s’est invitée mardi à la conférence de présentation des chiffres de la promotion immobilière en région lyonnaise.


Logement : 49 opérations soutenues par le plan d’urgence de la Métropole

Renaud Payre a fait un point d’étape sur le plan d’urgence pour le logement de la Métropole de Lyon, lequel vise à relancer à court terme des opérations plantées.


2023, année noire pour la promotion immobilière à Lyon

null1.420 réservations de logements neufs ont été enregistrées l’an dernier dans la Métropole, soit à peine plus d’un quart des réservations enregistrées en 2016. La hausse des ventes en BRS reste pour l’heure trop modeste pour compenser la chute des ventes en TVA normale. Les prix, eux, se stabilisent.


Christophe Béchu dévoile une refonte du DPE pour les petites surfaces

nullLe ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires a dévoilé de premières pistes pour le logement, dans une interview au quotidien « Le Parisien ».


Assemblia entend maintenir son cap en 2024

La SEM qui oeuvre en Auvergne compte plus d’un millier de chantiers en cours.


Réservations en baisse et prix en hausse sur Annecy et le Genevois en 2023

La FPI Alpes a fait état de son analyse du marché du logement collectif neuf sur le Grand Annecy et le Genevois en 2023.


Vers une poursuite de la baisse des prix de l’immobilier à Lyon et Saint-Étienne

nullSelon la dernière note de conjoncture des notaires, 2023 pourrait se conclure par un total de 860.000 transactions. Et le reflux des prix observé l’année dernière devrait se poursuivre, au vu des avant-contrats.