Crédit immobilier : les taux poursuivent leur hausse | Lyon Pôle Immo

Crédit immobilier : les taux poursuivent leur hausse

Les taux ont continué à augmenter en ce mois d’août, selon les courtiers Empruntis et Cafpi. Mais une accalmie semble, selon eux, se dessiner.

Les taux ont poursuivi leur hausse en août, ont indiqué dans leurs baromètres mensuels plusieurs courtiers en crédit immobilier. C’est le cas de Cafpi, qui indique ainsi que les taux de crédit immobilier « poursuivent leur hausse, devenue habituelle, pour toutes les durées de prêt ». « Il est maintenant certain que nous atteindrons, sur 25 ans, des taux à plus de 4% le mois prochain », anticipe la directrice générale du courtier, Caroline Arnould.

« En juillet, les clients Cafpi ont pu emprunter en moyenne à 3,59% sur 15 ans contre 3,33% le mois dernier (+ 26 centièmes) ; à 3,72% sur 20 ans contre 3,52% le mois dernier (+ 20 centièmes) et à 3,86% sur 25 ans contre 3,68% le mois dernier (+ 18 centièmes). »

Caroline Arnould, directrice générale de Cafpi

Si les barèmes bancaires sont toujours orientés à la hausse, les meilleurs profils d’emprunteurs peuvent néanmoins encore obtenir, dans certaines régions, « un taux de 3,30% sur 15 ans, 3,49% sur 20 ans et 3,55% sur 25 ans ».

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Des baisses de taux de crédit immobilier dans toutes les régions

nullC’est ce que confirme Empruntis, qui évoque une « nouvelle dynamique » après une période d’accalmie.


La production de crédit à l’habitat poursuit son repli

La production de crédits à l’habitat hors renégociations a atteint un nouveau plus bas depuis 2014 en novembre. Les taux, eux, sont en baisse en ce début d’année selon les courtiers, ce qui pourrait augurer d’un retour des banques sur ce segment de marché.


Retour à une publication trimestrielle pour le taux d’usure

nullC’est ce qu’a confirmé la Banque de France ce jeudi.


2024, année de baisse des taux ?

Plusieurs banques ont fait part de fortes baisses de leurs grilles, selon le courtier Emprunt Direct.


Une production de crédits à l’habitat qui se stabilise


La production hors renégociations est ressortie stable en octobre à 9,2 milliards d’euros.


Crédit immobilier : ralentissement de la hausse des taux

Les taux ralentissent en ce début de mois, selon les premiers barèmes reçus en ce début de mois de décembre.


Crédit immobilier : le HCSF procède à des ajustements à la marge

nullLe Haut Conseil de stabilité financière a décidé d’apporter trois ajustements techniques à la norme encadrant la délivrance de crédit, prenant acte de difficultés dans l’utilisation des dérogations et de la dynamique du marché. Les courtiers Cafpi, Empruntis et Meilleurtaux ont toutefois fait part d’une certaine déception.


Le taux d’usure passe le cap des 6% sur 20 ans

nullSur 20 ans et plus, pour sa dernière révision mensuelle, le taux maximal a passé cette barre symbolique.


Crédit immobilier : le taux moyen dépasse les 4%, indique Crédit Logement

nullL’observatoire Crédit Logement/CSA a fait part ce jeudi de son point mensuel sur le marché des prêts immobiliers.


La BCE laisse ses taux directeurs inchangés

nullLe Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne a décidé de laisser inchangés ses trois taux d’intérêt directeurs.


Vers une stabilisation des taux de crédit immobilier en 2024

nullL’observatoire Crédit logement / CSA organisait ce mardi son point trimestriel sur le marché du financement immobilier.


Nouvelle hausse des taux de crédit immobilier

Les taux ont de nouveau augmenté en octobre, selon les baromètres émanant de divers courtiers en crédit immobilier.


La production de crédit s’est stabilisée en août, selon Crédit Logement

L’observatoire Crédit Logement / CSA a fait part ce jeudi de son baromètre mensuel.


Première stabilisation des taux de crédit immobilier

La Banque de France a fait état d’une nouvelle chute de la production de crédit à l’habitat en juillet. Toutefois, selon Emprunt Direct, les banques ont laissé leurs taux inchangés en septembre, après des mois de hausse continue.


Nouvelle hausse du taux d’usure pour septembre

nullLes taux réglementaires, communiqués mensuellement, ont été publiés au Journal officiel du 29 août.