Retour à une publication trimestrielle pour le taux d’usure | Lyon Pôle Immo

Retour à une publication trimestrielle pour le taux d’usure

C’est ce qu’a confirmé la Banque de France ce jeudi.

Face à la stabilisation des taux de crédit immobilier, la Banque de France a indiqué ne pas vouloir prolonger son calcul mensuel du taux d’usure. Suite à la remontée rapide des taux directeurs de la BCE, le Gouverneur de la Banque de France et le Ministre des Finances avaient en effet, à partir de janvier 2023, retenu exceptionnellement une publication mensuelle des taux d’usure.

Or de janvier 2023 à janvier 2024, la remontée des taux de l'usure a été rapide, avec une augmentation de 270 points de base pour les prêts immobiliers de plus de 20 ans. Pour cette catégorie, le taux d’usure atteint désormais 6,29 %.

La mensualisation exceptionnelle « n’a plus lieu d’être »

La Banque de France a souligné que la mise en place de cette mensualisation avait permis aux banques de mieux accompagner la hausse des taux et leur a redonné une marge de manœuvre plus large pour ajuster leurs barèmes.

« Ceci s’est traduit par une production plus fluide, la distribution des taux de crédit retrouvant un profil quasi régulier avec une nette réduction du phénomène d'accumulation au taux d'usure entre deux dates de calcul. »

Banque de France

Aussi, la Banque de France a expliqué les raisons du retour à un rythme trimestriel.

« Cette mensualisation exceptionnelle n’a plus lieu d’être désormais. La stabilisation des taux directeurs de l’Eurosystème, celle du taux du LVA à 3 % et la baisse récente des taux longs justifient le retour à la fixation trimestrielle du taux d’usure. Ceci devrait contribuer à la tendance vers la stabilisation des barèmes de crédit immobilier, et donner une meilleure visibilité aux emprunteurs. »

Banque de France





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Des baisses de taux de crédit immobilier dans toutes les régions

nullC’est ce que confirme Empruntis, qui évoque une « nouvelle dynamique » après une période d’accalmie.


La production de crédit à l’habitat poursuit son repli

La production de crédits à l’habitat hors renégociations a atteint un nouveau plus bas depuis 2014 en novembre. Les taux, eux, sont en baisse en ce début d’année selon les courtiers, ce qui pourrait augurer d’un retour des banques sur ce segment de marché.


Retour à une publication trimestrielle pour le taux d’usure

nullC’est ce qu’a confirmé la Banque de France ce jeudi.


2024, année de baisse des taux ?

Plusieurs banques ont fait part de fortes baisses de leurs grilles, selon le courtier Emprunt Direct.


Une production de crédits à l’habitat qui se stabilise


La production hors renégociations est ressortie stable en octobre à 9,2 milliards d’euros.


Crédit immobilier : ralentissement de la hausse des taux

Les taux ralentissent en ce début de mois, selon les premiers barèmes reçus en ce début de mois de décembre.


Crédit immobilier : le HCSF procède à des ajustements à la marge

nullLe Haut Conseil de stabilité financière a décidé d’apporter trois ajustements techniques à la norme encadrant la délivrance de crédit, prenant acte de difficultés dans l’utilisation des dérogations et de la dynamique du marché. Les courtiers Cafpi, Empruntis et Meilleurtaux ont toutefois fait part d’une certaine déception.


Le taux d’usure passe le cap des 6% sur 20 ans

nullSur 20 ans et plus, pour sa dernière révision mensuelle, le taux maximal a passé cette barre symbolique.


Crédit immobilier : le taux moyen dépasse les 4%, indique Crédit Logement

nullL’observatoire Crédit Logement/CSA a fait part ce jeudi de son point mensuel sur le marché des prêts immobiliers.


La BCE laisse ses taux directeurs inchangés

nullLe Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne a décidé de laisser inchangés ses trois taux d’intérêt directeurs.


Vers une stabilisation des taux de crédit immobilier en 2024

nullL’observatoire Crédit logement / CSA organisait ce mardi son point trimestriel sur le marché du financement immobilier.


Nouvelle hausse des taux de crédit immobilier

Les taux ont de nouveau augmenté en octobre, selon les baromètres émanant de divers courtiers en crédit immobilier.


La production de crédit s’est stabilisée en août, selon Crédit Logement

L’observatoire Crédit Logement / CSA a fait part ce jeudi de son baromètre mensuel.


Première stabilisation des taux de crédit immobilier

La Banque de France a fait état d’une nouvelle chute de la production de crédit à l’habitat en juillet. Toutefois, selon Emprunt Direct, les banques ont laissé leurs taux inchangés en septembre, après des mois de hausse continue.


Nouvelle hausse du taux d’usure pour septembre

nullLes taux réglementaires, communiqués mensuellement, ont été publiés au Journal officiel du 29 août.