Des baisses de taux de crédit immobilier dans toutes les régions | Lyon Pôle Immo

Des baisses de taux de crédit immobilier dans toutes les régions

C’est ce que confirme Empruntis, qui évoque une « nouvelle dynamique » après une période d’accalmie.

Empruntis confirme le retournement baissier des barèmes déjà évoqué en début de mois par plusieurs courtiers. Selon l’intermédiaire, « le plafond a été atteint et les banques se réajustent à la baisse ». Un peu plus de la moitié des barèmes reçus est, selon le courtier, orienté à la baisse, ceci se retrouvant sur quasi toutes les durées et toutes les régions. Seuls 3 taux moyens sur 10 ans sont stables. Les baisses sont en moyenne de 20 points de base avec cependant des écarts, suivant les régions.

Les taux baissent globalement un peu moins en Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire, Normandie qui étaient déjà mieux positionnées en matière de taux. Les taux baissent, à l’inverse, un peu plus en Auvergne-Rhône-Alpes, Corse, Grand Est, Hauts-de-France, Provence Alpes Côte d’Azur qui étaient plus chères. Le taux moyen sur 20 ans baisse entre 15 et 40 points de base en fonction du secteur géographique et s’harmonise à 4%.

« Nous sommes enfin dans une dynamique positive. Nous avons atteint le plafond en décembre et grâce à une baisse significative du coût de l’argent, les banques bénéficient de marges de manœuvre pour réduire le prix du crédit d’autant qu’elles ont besoin de conquérir de nouveaux clients. En effet, le 1er trimestre est déjà bouclé par les dossiers entrés au dernier trimestre (déblocage de fonds au 1er trimestre) et les chiffres ne sont pas à la hauteur des objectifs. Il faut dire que le marché a besoin de temps pour réentendre des messages positifs. Le fait que les taux baissent en soi, quel que soit le montant, permet aux ménages de ne plus avoir au-dessus de leur tête une épée de Damoclès. La tendance baissière permet d’envisager son projet sans risque de perte de pouvoir d’achat le mois suivant. La sérénité est un élément essentiel du marché de l’immobilier. »

Cécile Roquelaure, directrice des études d’Empruntis





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Nouveau plus bas depuis 10 ans pour la production de crédit immobilier

La Banque de France a fait part ce lundi de son point mensuel sur le crédit aux particuliers.


Baisse des taux en Auvergne-Rhône-Alpes

nullSelon Empruntis, la région et Provence-Alpes-Côte d’Azur ont enregistré les plus fortes baisses globales de taux en avril.


Une reprise de la production de crédit immobilier au 1er trimestre

nullL’observatoire Crédit Logement / CSA dressait le bilan de l’activité du marché du financement immobilier au cours de ce 1er trimestre 2024.


La Banque de France confirme la baisse des taux de crédit immobilier

Selon la dernière étude mensuelle sur les crédits aux particuliers, les taux ont reculé en février, une première depuis deux ans. La production de prêts, elle, reste à un plus bas depuis 2014.


Les taux d’usure continuent d’augmenter au 2e trimestre 2024

Les taux d’usure ont été, comme chaque trimestre, relevés. Au-delà d’une maturité de 10 ans, ceux-ci sont désormais clairement au-delà de la barre des 6%.


«La situation s’améliore» sur le front des taux, selon Meilleurtaux

Le courtier a fait part mardi de son 39e observatoire du crédit immobilier.


Immobilier : Banque Populaire AURA ne voit pas de reprise en 2024

nullLa Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes a fait part mardi de ses résultats annuels. Sur les marchés de proximité, la production de crédits immobiliers a reculé de plus de moitié en 2023.


Les crédits aux particuliers sous les 10 milliards d’euros en janvier

La Banque de France a fait état de sa note mensuelle sur le crédit aux particuliers.


Nouvelle baisse des taux en février

L’observatoire Crédit Logement/CSA a fait part de son point mensuel sur le crédit immobilier.


Nouvelles baisses des taux de crédit immobilier en mars

C’est le constat dressé en ce début de mois par les baromètres de différents courtiers en crédit immobilier.


Une production de crédits l’habitat de 153 milliards d’euros en 2023

nullHors renégociations, la production a atteint 129,5 milliards d’euros, en nette baisse par rapport à 2022. Selon les intermédiaires en crédit, les taux poursuivent leur repli en février.


Des baisses de taux de crédit immobilier dans toutes les régions

nullC’est ce que confirme Empruntis, qui évoque une « nouvelle dynamique » après une période d’accalmie.


La production de crédit à l’habitat poursuit son repli

La production de crédits à l’habitat hors renégociations a atteint un nouveau plus bas depuis 2014 en novembre. Les taux, eux, sont en baisse en ce début d’année selon les courtiers, ce qui pourrait augurer d’un retour des banques sur ce segment de marché.


Retour à une publication trimestrielle pour le taux d’usure

nullC’est ce qu’a confirmé la Banque de France ce jeudi.


2024, année de baisse des taux ?

Plusieurs banques ont fait part de fortes baisses de leurs grilles, selon le courtier Emprunt Direct.