Le coût d’occupation de bureaux devrait remonter d’ici quatre ans

Selon DTZ, la croissance des coûts d’occupation devrait rester conforme à l’inflation d’ici à 2015.

La croissance des coûts d’occupation moyens en Europe ne devraient pas dépasser l’inflation. Tel est le constat que l’on peut tirer de la dernière enquête annuelle « Global Occupancy Costs : Offices » de DTZ, qui recense les coûts d’occupation dans 121 quartiers d’affaires de 47 pays dans le monde. Les coûts devraient croître de 2 % par an jusqu’en 2015, soit un niveau proche de l’objectif moyen terme d’inflation de la BCE. Grâce à cette modération, la hausse en Europe sera inférieure à celles des autres parties du monde, les coûts restant inférieurs de 11.7% par rapport au pic de 2007.

Cette augmentation devrait notamment être portée par la remontée des loyers, « principal moteur » de cette hausse annoncée des coûts d’occupation en Europe. Ce qui n’empêchera pas les autres postes de charges, comme les impôts fonciers et les services, d’être également orientés à la hausse durant les prochaines années.

Les entreprises continueront cependant de bénéficier d'économies substantielles dans de nombreux marchés. L’augmentation sera moins importante en Europe que dans le reste du monde et en 2015 les coûts d’occupation restent resteront inférieurs de 11,7% par rapport au pic de 2007.

Londres en tête

Dans le détail, le marché du West End londonien « est celui dont les prix augmenteront le plus rapidement en Europe au cours des cinq prochaines années » selon DTZ. Le coût d’occupation devrait croitre de 5,1% par an à 5 730 $, pour atteindre 25 890 $ par poste de travail d’ici à 2015. Il devrait ainsi rester à la deuxième position des zones de bureaux les plus chères au monde, derrière Hong Kong. Du côté des marchés d’Europe Centrale et de l’Est, Moscou devrait enregistrer l’augmentation la plus importante des coûts d'occupation d’ici à 2015, avec une progression attendue de 3.8%, devant Varsovie et Kiev. La capitale russe a connu la plus importante hausse des coûts d’occupation moyens par poste de travail (31,6%) « en raison d’une poussée des loyers « prime », la demande ayant plus que doublé dans le sillage de la reprise de l’économie russe. Moscou a ainsi été propulsée de la 38ème place qu’elle occupait l’an dernier à la 16ème place cette année » note le rapport.

Paris: une hausse de 2.7% par an

En Europe continentale, Munich devrait croitre de 2,8% par an, contre 2.7% dans le quartier d’affaires de Paris. Le rapport note en outre que la prise à bail d'espaces « prime » reste plus avantageuse dans des marchés comme ceux de Stockholm ou du quartier d'affaires de Paris, « où la différence de prix entre zones « prime » et secondaires est moins prononcée ». La capitale française devrait ainsi progressivement se rapprocher de Genève, qui demeure le marché de bureau le plus onéreux en Europe continentale. La ville de l’arc lémanique bénéficiera toutefois d’une augmentation plus faible que les autres métropoles européennes, de l’ordre de 1%. En Europe, Budapest et Bucarest, malgré une hausse de 2,4% et 2,7% par an jusqu’en 2015 de leurs coût d’occupation resteront les marchés les moins chers d’Europe.

« Nous nous attendons à ce que l’augmentation des coûts d’occupation en Europe soit liée à celle des loyers, stimulée par divers facteurs, dont le rebond des dépenses de consommation et de la production au niveau mondial dans le cas des marchés des bureaux d’Europe de l’Est. Dans le West End de Londres et le quartier d’affaires de Paris, la combinaison de la reprise de la demande avec une offre limitée du fait du ralentissement des mises en chantier pendant la période de récession tend à faire grimper les loyers » analyse ainsi Magali Marton, directrice Research pour la zone CEMEA chez DTZ.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Fleurieu-sur-Saône : la «Distillerie du Rhône» prend à bail des locaux

nullRudigoz et Associés a accompagné l’entreprise dans sa recherche de locaux d’activité à la location.


Alliance stratégique pour OpenBox avec le spécialiste du parking aérien Astron

null
Depuis quelques semaines, le contactant général lyonnais OpenBox est partenaire du fabricant de parkings aériens Astron. Il peut désormais intégrer un nouveau lot à ses offres et proposer des solutions d’optimisation de l’espace qu’il estime stratégiques.


Lyon 9 : 6e Sens Entreprises acquiert un ensemble de 18.000 m²

La filiale du groupe 6e Sens Immobilier a fait l’acquisition de cet ensemble immobilier situé dans le 9e arrondissement de la ville.


Nicolas Bonnet, nouveau directeur général de la CCI

L’ancien dirigeant d’Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes a rejoint début mai la chambre de commerce et d’industrie Lyon Métropole Saint- Etienne Roanne.


«On est monté, en 2020, à 90.000 m² placés en locaux d’activité»

Cédric Serre est le président de l’observatoire évolutif de l’immobilier local (OEIL) Auvergne et responsable de la FNAIM Auvergne Entreprise. Nous évoquons avec lui le marché de l’immobilier d’entreprise de Clermont Auvergne Métropole.


Le CIEL 2021 programmé les 6 et 7 octobre

nullLa CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne a programmé à l’automne 2021 deux évènements : le CIEL et le Forum Franchise.


Grigny : MS Automobile preneur d’un local de stockage

C’est NAI Kyrios qui était, pour cette transaction, conseil de l’offreur et preneur.


Corbas : DCB Logistics développe une messagerie sur deux étages

nullValoris Real Estate est en charge de la commercialisation de ce nouveau projet.


Les centres commerciaux supérieurs à 10.000 m² devraient rouvrir le 19 mai

Certaines mesures déjà en place resteront en vigueur jusqu’à la mi-mai.


La Ville et l’UMIH anticipent la réouverture des terrasses

La Ville de Lyon a fait un point jeudi sur les réouvertures des terrasses. La collectivité travaille depuis plusieurs semaines avec l’UMIH.


Foncière Magellan acquiert le K-Ouest

Cette acquisition a été réalisée pour le compte de l’un de ses véhicules d’investissement, a indiqué Brice Robert Arthur Loyd, qui était conseil de l’opération.


Un département logistique urbaine créé chez Arthur Loyd Logistique

Erick Schiller va prendre la direction de cette nouvelle équipe.


2.5 M€ dédiés à des acteurs économiques et des réseaux d’accompagnement

La Métropole de Lyon poursuit la transformation de son territoire aux côtés des acteurs économiques pour accélérer la transition écologique et sociale sur son territoire.


Saint-Priest: prise à bail d’un local d’activité

NAI Kyrios a communiqué l’une de ses dernières transactions.


Lyon 9 : Poste Immo loue des surfaces de bureaux et d’activités

Cette location a été réalisée sur le parc Gorge de Loup.