Lyon : l’offre neuve de bureaux bientôt insuffisante

Comme nombre d’acteurs du secteur, BNP Paribas Real Estate, dans sa dernière étude sur l’immobilier de bureaux, fait état d’une absence de projets neufs conséquents à court terme.

La thèse d’une pénurie d’immobilier de bureaux prend de la consistance à Lyon. BNP Paribas, qui a publié aujourd’hui son étude sur l’immobilier en régions, pense tout comme d’autres acteurs du secteur, que l’offre pourrait manquer à court terme. Selon BNP Paribas, l’offre neuve disponible est particulièrement rare dans le quartier des affaires de la Part-Dieu. « Un seul immeuble actuellement en cours de construction sur ce secteur sera livré en 2012 et fait d’ores et déjà l’objet de négociations très avancées » note le groupe, qui considère que l’offre neuve sera insuffisante dans ce secteur très prisé, « au moins pour les trois prochaines années ».

La Part Dieu n’est pas le seul secteur à connaitre une pénurie de biens. Confluence est aussi frappé par la pénurie. Dans ce secteur, « les futures livraisons ne sont pas attendues avant plusieurs années » selon le groupe. « Cette rupture d’offres neuves pourrait être favorable aux propriétaires qui offrent des locaux de seconde main de très bonne qualité dans les meilleurs emplacements » note BNP Paribas Real Estate.

Grenoble aussi touchée

Ce dernier phénomène a d’ailleurs eu comme effet paradoxal de faire baisser les loyers dits ‘top’, dont les prix restent situés entre 230 et 250 euros du m² HT HC par an. En l’absence d’offre neuve, les prix des loyers ont été tirés vers le bas, les utilisateurs se dirigeant soit vers des locaux de seconde main, soit vers des locaux d’immeubles neufs situés hors des quartiers les plus prisés, avec à la clé des loyers inférieurs.

« En conséquence, la hausse du loyer de seconde main s’explique par les nombreuses transactions réalisées dans des immeubles récents ou lourdement rénovés offrant une alternative au neuf » note BNP Paribas Real Estate.

Lyon n’est d’ailleurs pas la seule ville à connaitre une telle situation de pénurie dans le neuf. En Rhône Alpes, Grenoble est à court de programmes de ce type. Pour la capitale du Dauphiné, les chantiers en cours à fin 2010 offrant encore des disponibilités sont, selon BNP, « quasi-inexistants et les prochains programmes ne sont pas attendus avant 2012 voire 2013 sous réserve d’un lancement en blanc dans les mois à venir ». Dans cette ville, les prix des loyers ‘top’ se situent entre 160 et 180 euros HT HC par m² par an.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Décret tertiaire : une tolérance jusqu’au 31 décembre

Une tolérance est accordée jusqu’au 31 décembre 2022 pour remplir ses déclarations du dispositif « éco énergie tertiaire ».


Le Monolithe a été rénové

nullSuite à la libération d’importantes surfaces de bureaux suite au départ d’un utilisateur, Tristan Capital Partners et Aquila Asset Management avaient décidé il y a quelques mois d’injecter des fonds pour la rénovation de l’actif.


Une équipe chargée du développement foncier et des friches chez JLL

Le conseil a indiqué avoir créé une nouvelle équipe en charge du développement foncier et des friches industrielles.


Lyon 9e: Industria / Agrippa a été inaugurée

null6e sens Immobilier, Brice Robert Arthur Loyd, CMC et différents élus ont inauguré mardi 13 septembre cette opération de deux immeubles dédiés à des bureaux et à des locaux d’activité.


Corbas : La Poste a inauguré sa plateforme multi-activités

nullL’investissement du groupe La Poste pour la construction de 13.000 m² de bâtiments s’est monté à 20 millions d’euros.


Prologis renforce son portefeuille de sites logistiques urbains

Le groupe a annoncé avoir acquis 128 bâtiments et six projets de développement dans des zones urbaines stratégiques pour 1,585 milliard d’euros. Il augmente de 1,14 million de mètres carrés les espaces urbains présents à la périphérie des villes.


Valsonne : Mon Instal Elec acquiert 850 m² de locaux

C’est Valoris Real Estate qui a accompagné l’entreprise dans son installation au sein d’un local d’activités.


La banque Palatine prend 278 m² de bureaux à la Part-Dieu

Valoris Real Estate accompagnait la transaction.


Le « manifeste » de l’ADI pour accélérer la réindustrialisation de la France

L’association des directeurs immobiliers a fait part de 12 propositions, neutres pour les finances publiques, pour accélérer « la nécessaire réindustrialisation de la France ».


Rillieux-la-Pape : Cegequip prend à bail des locaux industriels de 1.653 m²

Brice Robert Arthur Loyd a fait part des transactions du mois d’août.


La Poste Immobilier acquiert Multiburo

nullLa foncière du groupe La Poste veut par cette acquisition conforter ses positions sur le marché du coworking. Elle se renforce de fait sur Lyon, Multiburo étant déjà présent à la Part-Dieu.


De nouvelles «Manufactures de proximité» en Auvergne-Rhône-Alpes

Ces manufactures veulent contribuer à la relocalisation de la production et au renforcement économique des territoires fragiles.


Salle Rameau : accord entre la Ville de Lyon et Compagnie de Phalsbourg

nullCeux-ci ont, ce vendredi, annoncé avoir signé le 21 juillet dernier un bail emphytéotique administratif (BEA) pour la réhabilitation de la salle.


Aptiskills prend à bail 860 m² au sein de Terralta

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses transactions au titre du mois de juin.


Adisseo implante son futur centre de recherche dans « Booster », à Saint-Fons

Adisseo et em2c ont posé le 12 juillet dernier la première pierre de « Booster », un futur ensemble mixte mixant des surfaces tertiaires et des laboratoires de recherche.