Les investisseurs anticipent une faible croissance pour 2011

Avant le MIPIM, qui débute ce mardi, IPD a publié son troisième baromètre de l’investissement immobilier français.

Les investisseurs institutionnels restent peu confiants quant à l’hypothèse d’une reprise forte de l’activité en 2011, selon le dernier baromètre trimestriel d’IPD sur l’investissement immobilier français. Le consensus des investisseurs institutionnels sur la croissance potentielle 71% des panélistes anticipent une croissance comprise entre 1.3% et 1.6%. La moyenne des réponses atteint 1.5%, soit un chiffre inchangé par rapport au dernier baromètre.

Un niveau d'activité équivalent à celui de 2010 en Ile-de-France

Pour le marché des bureaux en Ile de France, les perspectives 2011 du panel font apparaitre un niveau de demande sensiblement équivalent à celui atteint en 2010, soit 2.2 millions de m². Le taux de vacance devrait quant à lui se tasser à 6.6%, après 6.8% en 2010. Sur le quartier central des affaires, les panélistes estiment également que la progression des loyers prime devrait se poursuivre, passant de 728 euros en décembre à 757 euros par m² à la fin de l’année. Reste que selon le panel, ce marché représente bel et bien une exception, les loyers dans les autres secteurs de la région étant amenés à croitre moins fortement.

Stabilité attendue pour les centres commerciaux...

Sur le front des centres commerciaux, le panel estime que l’évolution positive de la consommation des ménages qu’il anticipe ne devrait pas se traduire par une hausse de la fréquentation de cette année. 40% des membres du panel anticipent une hausse du panel, contre 50% précédemment, soit une tendance conforme à l’avis du CNCC (Conseil National des Centres Commerciaux). Les investisseurs anticipent ainsi une hausse du chiffre d’affaires des enseignes en 2011, sans hausse de loyers. Pour la moitié des panélistes, le taux d’effort devrait quant à lui baisser.

Et pour les entrepôts

Sur le front de la logistique, les investisseurs prévoient eux une stabilité en 2011, tant au niveau de la demande placée en entrepôt que sur le front de la vacance. Le niveau d’activité ne devrait pas renouer avec ses niveaux d’avant crise en 2011. Le loyer prime facial des plates-formes logistiques en Ile de France atteint ainsi 50 euros par m² par an. Il devrait rester stable en 2011.

Hausse attendue de l'investissement

Concernant les prévisions du panel sur l’investissement, la forte concurrence sur les actifs dits core est un frein important au redémarrage de l’investissement. Les investisseurs prévoient un volume global d’investissement en France de quelques 13.3 milliards d’euros en 2011 sera en progression de 11% par rapport à 2010.

Le taux de rendement prime devrait quant à lui s’établir sur Paris QCA à 4.90 euros par mètre carré. L’indice IPD, qui sera publié début avril, devrait renouer avec une croissance positive. Selon le panel, le rendement en capital, de 5.3% en moyenne, devrait propulser le rendement global au-dessus des 10%.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Mauvais semestre pour l’immobilier logistique

La crise du coronavirus a eu un impact négatif sur la demande placée, a souligné Arthur Loyd Logistique.


Fermeture de la Cité de la gastronomie : la Métropole « prend acte »

Pour Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon, cette décision est une opportunité pour la Métropole et les habitants de se réapproprier ce lieu emblématique.


Nette baisse de la demande placée en Ile-de-France au 1er semestre

La demande placée de bureaux en Ile-de-France est en repli de 40 % par rapport au premier semestre de l’année dernière, selon Immostat. Ce dernier a également fait part des chiffres de l’investissement et de l’immobilier logistique.


Volume record de 3,2 milliards d’euros d’externalisations en 2019

JLL a fait part de son analyse du marché des externalisations en Europe.


Le chantier du « Campus Région du Numérique » avance à grand pas


Le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, était ce lundi à Charbonnières pour visiter le chantier de ce futur pôle dédié au digital.


Laurent Wauquiez veut inciter à la relocalisation de sièges sociaux dans la Région


Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes était mercredi dans les locaux de Vicat à L’Isle-d’Abeau, à l’occasion de l’annonce de la relocalisation du siège social du groupe de Paris à L’Isle-d’Abeau.


Vers l’accueil d’une importante plateforme logistique au nord de Saint-Etienne Métropole

Axtom acquiert un foncier de près de 16 hectares dans la zone Opera Parcs. ID Logistics va y construire un important projet immobilier représentant 80 millions d’euros d’investissement.


Importante acquisition par 6ème Sens Immobilier à Grenoble

Le groupe a fait état de l’acquisition d’un site de 62.000 m² dans la préfecture de l’Isère, baptisé 6nergy Valley.


Lyon 6 : The Other’s Perfumers prend à bail des bureaux de 200 m²

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


Livraison du siège d’Opteven au Carré de Soie

L’immeuble a été réalisé par Cardinal dans le quartier du Carré de Soie.


CIEL 2020 : la CMA s’associe à la CCI


La 2ème édition du « carrefour de l’immobilier d’entreprise à Lyon » associera cette année la Chambre de métiers et d’artisanat du Rhône, qui avait organisé l’an dernier la première édition de « l’Artisan et le Territoire ».


Renouvellement de partenariat entre Bjorg et Rhenus

Les deux acteurs ont renouvelé leur partenariat pour une durée de six ans.


BNP Paribas Real Estate va davantage intégrer la biodiversité


Le conseil a indiqué s’engager à l’intégrer dans toutes ses activités en Europe.


La suppression de 463 postes chez Renault Trucks « inacceptable » pour Michèle Picard

L’édile de Vénissieux a interpellé le président de la République sur cette annonce faite par le groupe Volvo, qui va toucher de plein fouet le site de Lyon/Saint-Priest/Vénissieux.


Sanofi va créer un nouveau site de production à Neuville-sur-Saône


A l’occasion de la visite d’Emmanuel Macron à Marcy-l’Etoile, Sanofi a annoncé qu’il allait investir près d’un demi-milliard d’euros pour créer ce site de production flexible et digitalisé. 120 millions d’euros seront par ailleurs investis pour créer un nouveau centre de R&D sur le site de Marcy-l’Etoile.