Les investisseurs anticipent une faible croissance pour 2011

Avant le MIPIM, qui débute ce mardi, IPD a publié son troisième baromètre de l’investissement immobilier français.

Les investisseurs institutionnels restent peu confiants quant à l’hypothèse d’une reprise forte de l’activité en 2011, selon le dernier baromètre trimestriel d’IPD sur l’investissement immobilier français. Le consensus des investisseurs institutionnels sur la croissance potentielle 71% des panélistes anticipent une croissance comprise entre 1.3% et 1.6%. La moyenne des réponses atteint 1.5%, soit un chiffre inchangé par rapport au dernier baromètre.

Un niveau d'activité équivalent à celui de 2010 en Ile-de-France

Pour le marché des bureaux en Ile de France, les perspectives 2011 du panel font apparaitre un niveau de demande sensiblement équivalent à celui atteint en 2010, soit 2.2 millions de m². Le taux de vacance devrait quant à lui se tasser à 6.6%, après 6.8% en 2010. Sur le quartier central des affaires, les panélistes estiment également que la progression des loyers prime devrait se poursuivre, passant de 728 euros en décembre à 757 euros par m² à la fin de l’année. Reste que selon le panel, ce marché représente bel et bien une exception, les loyers dans les autres secteurs de la région étant amenés à croitre moins fortement.

Stabilité attendue pour les centres commerciaux...

Sur le front des centres commerciaux, le panel estime que l’évolution positive de la consommation des ménages qu’il anticipe ne devrait pas se traduire par une hausse de la fréquentation de cette année. 40% des membres du panel anticipent une hausse du panel, contre 50% précédemment, soit une tendance conforme à l’avis du CNCC (Conseil National des Centres Commerciaux). Les investisseurs anticipent ainsi une hausse du chiffre d’affaires des enseignes en 2011, sans hausse de loyers. Pour la moitié des panélistes, le taux d’effort devrait quant à lui baisser.

Et pour les entrepôts

Sur le front de la logistique, les investisseurs prévoient eux une stabilité en 2011, tant au niveau de la demande placée en entrepôt que sur le front de la vacance. Le niveau d’activité ne devrait pas renouer avec ses niveaux d’avant crise en 2011. Le loyer prime facial des plates-formes logistiques en Ile de France atteint ainsi 50 euros par m² par an. Il devrait rester stable en 2011.

Hausse attendue de l'investissement

Concernant les prévisions du panel sur l’investissement, la forte concurrence sur les actifs dits core est un frein important au redémarrage de l’investissement. Les investisseurs prévoient un volume global d’investissement en France de quelques 13.3 milliards d’euros en 2011 sera en progression de 11% par rapport à 2010.

Le taux de rendement prime devrait quant à lui s’établir sur Paris QCA à 4.90 euros par mètre carré. L’indice IPD, qui sera publié début avril, devrait renouer avec une croissance positive. Selon le panel, le rendement en capital, de 5.3% en moyenne, devrait propulser le rendement global au-dessus des 10%.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grigny : MS Automobile preneur d’un local de stockage

C’est NAI Kyrios qui était, pour cette transaction, conseil de l’offreur et preneur.


Corbas : DCB Logistics développe une messagerie sur deux étages

nullValoris Real Estate est en charge de la commercialisation de ce nouveau projet.


Les centres commerciaux supérieurs à 10.000 m² devraient rouvrir le 19 mai

Certaines mesures déjà en place resteront en vigueur jusqu’à la mi-mai.


La Ville et l’UMIH anticipent la réouverture des terrasses

La Ville de Lyon a fait un point jeudi sur les réouvertures des terrasses. La collectivité travaille depuis plusieurs semaines avec l’UMIH.


Foncière Magellan acquiert le K-Ouest

Cette acquisition a été réalisée pour le compte de l’un de ses véhicules d’investissement, a indiqué Brice Robert Arthur Loyd, qui était conseil de l’opération.


Un département logistique urbaine créé chez Arthur Loyd Logistique

Erick Schiller va prendre la direction de cette nouvelle équipe.


2.5 M€ dédiés à des acteurs économiques et des réseaux d’accompagnement

La Métropole de Lyon poursuit la transformation de son territoire aux côtés des acteurs économiques pour accélérer la transition écologique et sociale sur son territoire.


Saint-Priest: prise à bail d’un local d’activité

NAI Kyrios a communiqué l’une de ses dernières transactions.


Lyon 9 : Poste Immo loue des surfaces de bureaux et d’activités

Cette location a été réalisée sur le parc Gorge de Loup.


Corbas : Transports Breger & Cie prend à bail 2.809 m²

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions.


Estrablin : em2c réalise 3.000 m² de locaux mixtes pour Marchal

Le promoteur en immobilier d’entreprise a communiqué sur la construction d’un site de fabrication dans cette commune du Nord Isère.


Lyon 3 : transaction dans le Millenium

NAI Kyrios était conseil dans cette transaction.


Villeurbanne : cession de bureaux place Grandclément

nullRudigoz & Associés accompagnait Lyon Immeubles Vendôme dans cette transaction.


Saint-Martin-d’Hères : Lyon Immeubles Vendôme cède des bureaux

Rudigoz & Associés a accompagné la structure dans le cadre de la cession d’un actif.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.