Lyon, 23ème ville la plus chère au monde

UBS vient de publier via sa division Wealth Management Research le palmarès des villes plus onéreuses au monde. Genève arrive en troisième position, aidé par la cherté du franc.

La cherté du franc suisse par rapport au dollar rend les villes suisses plus chères. C’est en substance la conclusion que l’on peut tirer de la dernière étude publiée par UBS Wealth Management Research sur les villes plus onéreuses au monde. En effet, deux villes suisses, à savoir Zurich et Genève, sont sur le podium de ce classement, où Oslo arrive néanmoins en première position. Lyon arrive pour sa part en 23ème position, derrière des villes comme New York, Sydney, Londres ou Tokyo, mais devant Rome, Madrid, Hong-Kong ou encore Los Angeles.

« Les villes américaines étudiées présentent actuellement un niveau de prix inférieur aux années précédentes » indique d’ailleurs UBS. Si bien que Paris est actuellement plus cher que toutes les villes des Etats-Unis.

Le dollar en berne

« Les économistes d'UBS justifient en grande partie ce recul par la dépréciation du dollar US face aux autres monnaies » indique la Banque suisse. L’effet devises joue d’ailleurs à plein. Le premier du classement, Oslo, a ainsi bénéficié à plein de l’appréciation de la couronne norvégienne (+21%).

En termes de pouvoir d’achat, Lyon est mieux placée que Paris, pointant au 22°rang, alors même que la capitale ne se classe que 28° au regard de ce critère. Côté salaire,  la deuxième aire urbaine française est un peu moins bien placée, et s’avère 25° du classement établi par UBS Wealth Management. Paris ne pointe qu’une place au-dessus (24°), alors que les salariés de Nairobi, de Manille et de Mumbai en Inde ont quant à eux les rémunérations les moins élevées des 73 villes étudiées.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Et Lyon est 23ième. C’est une bonne nouvelle ! Mais on peut mieux faire. Encore un effort et nous rattraperons un jour Paris. Bien sur, ce jour-là, Lyon ne sera plus Lyon, mais on s’en fout. Ce qui compte avant tout, c’est le pognon !! (Hé ! hé !)

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


«Il ne se passe plus rien, on a posé les stylos»

Nicolas Bouscasse est le président de la Chambre du Rhône de la FNAIM. Il évoque avec Lyon Pôle Immo l’impact du second confinement sur le marché immobilier, en l’absence de possibilité de visites.


La hausse des prix de l’immobilier s’accélère

C’est le constat de LPI-SeLoger, qui fait état d’une raréfaction de l’offre de biens. Selon ce baromètre mensuel, la hausse des prix immobiliers en France est forte et générale.


Le marché immobilier français très dynamique, selon Century 21

Le réseau d’agences franchisées a, à l’occasion de son bilan trimestriel, tempéré ce constat en soulignant que Paris voyait son activité et ses prix marquer le pas


Lyon : les prix de l’immobilier continuent de flamber

Sur un an, les hausses de prix sont supérieures à 10% dans 8 arrondissements sur 9, selon le dernier baromètre LPI-Seloger.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


La crise sanitaire a un impact mesuré sur les prix, selon la FNAIM

La fédération a fait état en fin de semaine dernière de sa dernière note de conjoncture.


Une hausse des prix de l’immobilier à deux chiffres à Lyon

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens montrent une nouvelle hausse des prix malgré le confinement.


Dans le 6ème arrondissement de Lyon, les prix dépassent les 7.000€ le m2

C’est le constat tiré par LPI Seloger, qui publiait ce mercredi son baromètre mensuel.


« Nous sommes dans un marché où la demande est très forte »


Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui les grandes tendances observables depuis la fin du confinement sur le marché immobilier de Roanne et de Roannais agglomération.


Prix de l’immobilier: des hausses à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne


LPI-Seloger a fait état de son dernier baromètre mensuel, qui montre une activité toujours marquée par la fin du confinement.


Les prix de l’immobilier étaient toujours en forte hausse en France au 1er trimestre

Les indices Notaires-INSEE des prix des logements anciens ont été publiés ce lundi.


Laforêt décrit un marché immobilier en mode «rattrapage»


Le réseau d’agences franchisés faisait part ce mardi de son point marché semestriel. Malgré une activité soutenue depuis la fin du confinement, il appelle à un plan de relance pour le secteur.


La demande reste soutenue, constate Century 21

null
Le réseau d’agences franchisées faisait aujourd’hui son point trimestriel sur le marché immobilier en France et en Auvergne-Rhône-Alpes


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.