155 ans après, la Banque de France déménage à Lyon

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a inauguré vendredi le Bayard, le nouvel immeuble de la succursale lyonnaise de l’institution, situé au cœur du quartier de la Confluence.

L’inauguration du Bayard, vendredi, et le déménagement prochain de la Banque de France à la Confluence, sont tout un symbole, comme l’a rappelé vendredi le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, présent à l’occasion de l’inauguration du Bayard. Car la succursale lyonnaise est, avec Rouen, la plus ancienne implantation de l’institution en Province. C’est en effet 8 années après de la création de la Banque de France en 1800, qu’un décret impérial de Napoléon 1er établit ces 2 premières succursales. A Lyon, la Banque s’installe successivement dans deux hôtels particuliers situés sur les pentes de la Croix Rousse, la colline qui travaille.

Ce n’est qu’au milieu du 19ème siècle, le préfet Claude Marius Vaÿsse, le Haussmann Lyonnais, décide le percement de la Rue impériale, devenue ensuite la Rue de la République.

Deux sites sur Lyon

A l’époque, « son objectif est de privilégier les belles perspectives et les édifices monumentaux »explique le gouverneur de la Banque de France. « Tout naturellement, la Banque de France est approchée, et on lui suggère de déplacer sa succursale dans la Rue Impériale. Elle accepte, et le chantier commence en octobre 1855. En novembre 1857, elle s’installe dans l’immeuble qu’elle s’apprête à quitter 155 ans plus tard » indique-t-il.

Le Bayard (SDH/LPI)

Au fil du temps, les activités nouvelles se développent, comme la création de vastes salles des coffres, des serres pour entreposer des verrières. Le développement des activités fiduciaires dont les contraintes en termes de volumes, de mécanisation de sécurité deviennent incompatibles avec les locaux historiques. En 2001, un centre fiduciaire est créé à Gerland, qui répond aux nouvelles exigences. L’autre activité, celles consacrée au tertiaire, reste, elle, dans le centre-ville.

"Un bonheur" pour Collomb

« C’est toujours un bonheur pour moi que d’inaugurer un nouveau bâtiment dans ce quartier de la Confluence » a expliqué Gérard Collomb, le sénateur maire de Lyon, qui n’a pas hésité lui aussi à évoquer celui qui avait restructuré le cœur de Lyon au milieu du 19ème siècle. « Je ne sais pas quel sentiment portait le préfet Vaÿsse, lorsqu’il avait réalisé la rue de la République, et porté un projet urbain qui allait modeler notre agglomération pour l’avenir ».

Le maire de Lyon a par la suite rappelé les différentes réalisations de la Phase 1 du projet de la Confluence, comme la Darse, le cube orange, ou encore les Docks. « Je pense que ce bâtiment de la banque de France va marquer. Moi je le trouve –et je veux en remercier l’architecte- d’une qualité absolument extraordinaire ». Olivier de la Roussière, président de Vinci Immobilier, a pour sa part rappelé la rapidité de construction du bâtiment. « Le Bayard a été réalisé en 24 mois, y compris la dépollution, et les nombreux travaux modificatifs qui étaient nécessaires pour la venue de la Banque de France ». « Ce projet qui avait été initié en 2006 montre l’implication de Vinci Immobilier dès cette époque pour la démarche HQE et pour l’ensemble de ces démarches d’économies d’énergie et de fonctionnement de bâtiments agréables » a-t-il expliqué.

Sous l’inauguration, la manifestation

Toutefois, derrière les discours des officiels du sixième étage, on pouvait entendre une tout autre musique, celle de dizaines de manifestants de la Banque de France restés devant l’immeuble, qui venaient protester contre un plan de réorganisation régional prévoyant une concentration des effectifs sur les sites de Lyon et Grenoble. Une rationalisation qui se traduit par la suppression de 250 emplois sur 700.

Seul Jean-Jack Queyranne s’est, dans son discours, montré préoccupé par cet affaiblissement du maillage régional. « Nous sommes (..) attentifs à la présence territoriale de la Banque de France. Il y a des inquiétudes (..)  sur les problèmes de regroupement qui interviennent. C’est vrai que les techniques évoluent… Mais je veux souligner combien la présence sur le territoire, en particulier sur les villes moyennes, est significative. (…) La présence de la Banque de France est aussi un élément qui montre une réponse qui peut être apportée par une grande institution nationale. Ce sont des territoires qui parfois ont le sentiment que les services publics ont tendance à les délaisser», a estimé le président du Conseil régional. Le président du Conseil général, Michel Mercier (en photo ci-dessus), s’est montré lui, plus, fataliste. « J’avais dans mon village pendant longtemps une succursale de la Banque de France dans un bel hôtel particulier. Et c’était beau comme tout… Mais tout change !», a déclaré l’élu.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Une transaction de 18.000 m² à Saint-Quentin Fallavier conseillée par EOL Sud

La société de conseil en immobilier d’entreprise a communiqué sur la signature de trois nouvelles transactions dans les régions Auvergne Rhône-Alpes et Bouches-du-Rhône.


6e Sens Retail poursuit ses achats en presqu’ile


La structure a réalisé l’acquisition d’un immeuble situé rue Emile Zola, dans le 2e arrondissement de Lyon.


Promoval et Mediprom acquièrent le 17 Place Bellecour

Les opérateurs ont remporté la consultation menée par les Hospices Civils de Lyon.


Presqu’île de Lyon : les commerçants veulent un arrêt des manifestations

L’association My Presqu’île demande l’arrêt immédiat, en particulier le samedi, et jusque fin janvier 2021, de toute manifestation.


Les salariés voient le télétravail comme un complément au bureau


Perial AM et Ipsos ont sondé les salariés français sur leurs attentes et leurs nouvelles habitudes de travail. L’étude montre l’importance pour eux du bureau.


Saint-Etienne : deux bonnes nouvelles pour Centre Deux

Primark a signé avec Klépierre l’ouverture prochaine d’un magasin de 3.500 m² dans Centre Deux. La foncière a également pris la décision de rénover son centre commercial régional stéphanois.


Enedis accompagné par NCT pour une mission globale de conseil

Le groupe a notamment été conseillé dans ce cadre pour la signature d’un BEFA pour l’immeuble Welink, à Lyon Gerland.


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


Villeurbanne : prise à bail de 2.100 m² dans « Impulse »

L’école de cinéma Factory a pris ces surfaces au sein du programme développé par 6e Sens Immobilier et Promoval.


M Plus M vend un immeuble mixte de 6.500 m² à Lyon-Vénissieux

Cette vente à MIDI 2i a été réalisée en VEFA.


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


L’agence Kuehne+Nagel de Villefranche-sur-Saône a rouvert


Celle-ci avait, en juillet 2019, victime d’un incendie. La nouvelle agence de 6.800 m² a ouvert ses portes.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


La SERL maintient ses mesures exceptionnelles pour ses locataires

Le Conseil d’Administration du Groupe SERL a décidé de poursuivre ses dispositions exceptionnelles en faveur de ses locataires


Les dernières transactions industrielles et logistiques de JLL en AURA

Le conseil en immobilier d’entreprise a fait part de ses dernières transactions en région Auvergne-Rhône-Alpes.