Rue de la République : l’acheteur serait Abu Dhabi

Ce ne serait pas pour le compte de fonds qataris mais pour le compte d'Abu Dhabi que la société Grosvenor aurait acheté la Rue de la République. C’est en tout cas ce qu’affirme Lyon Capitale.

Le nom du réel acheteur de la Rue de la République enflamme les esprits lyonnais. Hier le Progrès affirmait que l’artère commerçante la plus valorisée de Lyon avait été rachetée par le Qatar. En réalité, il ne s’agirait pas de cet émirat, qui s’est déjà illustré à l’occasion du rachat de nombreux immeubles dans le quartier des affaires parisiens (comme celui, par exemple du Virgin Megastore du 52 avenue des champs Elysées). Le véritable acheteur serait en réalité Abu Dhabi, selon Lyon Capitale.

Retour en arrière. Nous sommes fin août. ANF Immobilier, à l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, est sur le point de céder son patrimoine immobilier lyonnais à Grosvenor, la société immobilière appartenant au Duc de Westminster.

Une artère historique

L’offre de Grosvenor, arrivée fin juillet, est conséquente : plus de 300 millions d’euros. Elle porte sur l’ensemble du patrimoine lyonnais d’ANF, « à l’exception des projets TAT et Milkyway et de trois autres immeubles ». ANF Immobilier avait, elle, hérité de ces actifs qui appartenaient auparavant à l’ex-Rue Impériale, la société historique de gestion de ces actifs construits dès le Second empire sous l’impulsion du préfet Vaïsse. Rachetée en 2004 par Eurazéo, la maison mère d’ANF, les immeubles de Rue Impériale (son ancien nom) s’étaient par la suite fondus dans ANF, société qui regroupait des actifs lyonnais mais aussi marseillais et bordelais.

Finalement, Grosvenor aurait, selon Lyon Capitale, agi pour le compte de clients du Golfe. Ce qui a fait dire à Denis Broliquier lors de ses vœux que les immeubles auraient été rachetés par des fonds qataris. En fait, ce serait, selon Lyon Capitale, non pas le Qatar, mais Abu Dhabi, un émirat voisin, qui aurait financé ce rachat via son fonds souverain, l’un des plus puissants au monde après celui de Singapour.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Malgré la crise, le PIPA a accueilli davantage de salariés en 2020


Malgré la crise sanitaire, les entreprises du parc industriel de la plaine de l’Ain ont accueilli près de 400 salariés supplémentaires l’an dernier.


Logistique : «Track» vendu à un des clients de CBRE Global Investors

6e Sens Immobilier a vendu cette plateforme située à Villette d’Anthon.


Le parc d’activités des Platières accueille le Groupe Ducreux

null
Em2c a annoncé implanter le futur siège social du groupe sur le pôle agri-agroalimentaire du parc situé à Beauvallon.


Gauthier Denys à la tête du pôle activités et logistique de Valoris Real Estate

null
La société a annoncé restructurer son service activités et logistique, et l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs, pour répondre à sa croissance.


Mercialys : les résultats annuels déçoivent

La pandémie de la Covid-19 a affecté l’activité du groupe en 2020.


HiptTown : un nouvel espace de coworking investit le Britannia

null
La société créée notamment par des anciens de Wojo (Bouygues Immobilier) et avec le concours de Nexity Entreprises, arrive à Lyon avec un concept de coworking économique sur 2.200 m² à la Part Dieu.


«Avec Primark, c’est la résurrection de Centre Deux»

nullLyon Pôle Immo a rencontré Pascale Lacour, adjointe au maire de Saint-Etienne chargée du commerce, et Jean-Pierre Berger, adjoint en charge de l’urbanisme et du logement, pour évoquer la prochaine opération de rénovation de ce centre commercial, qui accueillera bientôt Primark.


Confluence : 6eme Sens Retail vend 400 m² de bureaux

Sorovim a fait état de cette acquisition réalisée par Guillaume Di Giovanni, Architecture Design Studio et ses associés.


Nhood dévoile ses projets à Saint-Priest, Caluire et Clermont-Ferrand

Cette nouvelle entreprise de services immobiliers mixtes ambitionne de transformer le business model du retail. Elle a notamment dévoilé ses projets à Saint-Priest, où elle va développer un concept éphémère « Sofo ».


Yohan Chiner prend le management du département industriel de JLL à Lyon

nullL’ancien responsable du pôle activité de CGI Real Estate à Lyon sera sous la responsabilité d’Olivier Durif, directeur Régions département industriel et logistique.


France Relance : 17 projets soutenus en Auvergne-Rhône-Alpes

Ce soutien porte sur des investissements industriels créateurs de forte valeur ajoutée et d’emplois sur le territoire.


Le CEI 4, quatrième bâtiment du centre d’entreprises et d’innovation

Ce nouveau bâtiment situé sur le campus LyonTech‐La Doua propose des surfaces modulables dédiées à l’hébergement d’entreprises technologiques et innovantes.


La France reste un marché prioritaire pour les opérateurs hôteliers

null
C’est ce que révèle l’étude « Hospitality Operator Beat » des équipes Hospitality de Cushman & Wakefield.


Matias Jérôme rejoint BNP Paribas Real Estate Transaction à Lyon

nullIl vient étoffer l’équipe investissement de l’entité lyonnaise.


Le Campus Région du numérique accueillera le 1er «Orange 5G Lab» en région

C’est qu’ont annoncé mercredi la Région et Orange ce mercredi lors d’une visioconférence de presse portant sur ce nouvel espace qui ouvrira début mars à Charbonnières-les-Bains.