Immobilier : comment l’Etat peut économiser un milliard d’euros

Le conseil de l’immobilier de l’Etat rend aujourd’hui son rapport au ministre du budget. Parmi les propositions les plus marquantes, on trouve la création d’une direction de l’immobilier, une évolution des schémas directeurs ou du rôle de France Domaine.

C’est aujourd’hui que Jean Louis Dumont rend le rapport du Conseil de l'immobilier de l’Etat sur l’évolution de la politique immobilière publique. Et ce rapport est explosif : il estime entre 800 millions d’euros et 1.2 milliards d’euros les gains annuels que pourrait réaliser l’Etat par une meilleure gestion de son parc immobilier, dans l’hypothèse où la gestion et la valorisation de ce parc immobilier étaient calquées sur ce qui se fait ailleurs en Europe.

Pour ce faire, le rapport a égrené 50 mesures, en insistant toutefois sur quelques mesures marquantes, telles que la nécessité d’avoir une vraie direction immobilière. « C’est la question du statut du représentant de l’État propriétaire qui est posée et qui doit évoluer » affirme ainsi le rapport.

Accélération de la fiabilisation

Le CIE, créé en 2005, a certes, selon son président Jean-Louis Dumont, fait émerger la volonté de gérer et de valoriser le patrimoine immobilier de l’Etat. Mais le rapport note dans le même temps que d’importantes améliorations de la stratégie publique subsistent. Il estime ainsi que les procédures d’évaluation actuellement en cours « ne sont pas satisfaisantes », et préconise de préciser le rôle de France Domaine « tant sur le plan de son champ d’intervention (particulièrement pour les collectivités locales) que dans ses méthodes ».

Le CIE préconise également la mise en place de réels instruments de pilotage et d’évaluation de sa politique. Comme l’avait révélé l’affaire de la liste faussée des biens immobiliers de l’Etat, le CIE juge nécessaire « une accélération de la fiabilisation de ses bases de données et de l’élaboration de tableaux de bord».

Séparation propriétaire / utilisateur

En région, il souhaite notamment la séparation des fonctions de propriétaire et d’occupant : alors que le préfet représente propriétaire et occupant, le CIE propose que ce soit désormais France Domaine qui représente l’Etat propriétaire, le préfet représentant, lui, l’occupant.

Autre point sur lequel insiste le rapport : la surface utilisée par chaque utilisateur. Il propose de fixer des objectifs de gestion des actifs en matière de maîtrise de ses coûts d’occupation et d’entretien du patrimoine étatique. « La norme de 12 m² est rarement atteinte et les progrès réalisés sur ce point essentiel ne sont pas encore satisfaisants » note le CIE, qui révèle au passage que la loi n’est donc pas toujours respectée.

Il plaide en ce sens pour une évolution des schémas pluriannuels de stratégie immobilière, les SPSI. « L'indication des coûts globaux par m² SUB et par occupant (coûts réels pour la situation antérieure  et prévisionnels pour la situation future) sont très fréquemment absents des SPSI et, dans les  quelques cas où ils sont indiqués, ils sont insuffisamment documentés. Il s'agit pourtant d'une  donnée essentielle pour apprécier les stratégies proposées » note le rapport, qui pense ainsi que l’émergence d’une véritable direction immobilière de l’Etat arrive à résoudre ce problème.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Chavanay : Mobile Home Terrasse Service prend à bail 1.200 m²

nullValoris Real Estate a accompagné le bailleur et le preneur.


Grenoble : « Xylo » acquis en VEFA par MIDI 2i

La filiale de la Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées a acquis en VEFA cet immeuble situé rue des Martyrs, au sein de la ZAC Presqu’île.


Pyramides d’Argent : le campus EM Lyon remporte le Grand prix régional

La Fédération des Promoteurs Immobiliers de la Région Lyonnaise organisait mercredi 14 septembre sa cérémonie des Pyramides, qui s’est tenue à l’Embarcadère. Cogedim a été lauréat pour ce projet développée à Gerland.


Décret tertiaire : une tolérance jusqu’au 31 décembre

Une tolérance est accordée jusqu’au 31 décembre 2022 pour remplir ses déclarations du dispositif « éco énergie tertiaire ».


Le Monolithe a été rénové

nullSuite à la libération d’importantes surfaces de bureaux suite au départ d’un utilisateur, Tristan Capital Partners et Aquila Asset Management avaient décidé il y a quelques mois d’injecter des fonds pour la rénovation de l’actif.


Une équipe chargée du développement foncier et des friches chez JLL

Le conseil a indiqué avoir créé une nouvelle équipe en charge du développement foncier et des friches industrielles.


Lyon 9e: Industria / Agrippa a été inaugurée

null6e sens Immobilier, Brice Robert Arthur Loyd, CMC et différents élus ont inauguré mardi 13 septembre cette opération de deux immeubles dédiés à des bureaux et à des locaux d’activité.


Corbas : La Poste a inauguré sa plateforme multi-activités

nullL’investissement du groupe La Poste pour la construction de 13.000 m² de bâtiments s’est monté à 20 millions d’euros.


Prologis renforce son portefeuille de sites logistiques urbains

Le groupe a annoncé avoir acquis 128 bâtiments et six projets de développement dans des zones urbaines stratégiques pour 1,585 milliard d’euros. Il augmente de 1,14 million de mètres carrés les espaces urbains présents à la périphérie des villes.


Valsonne : Mon Instal Elec acquiert 850 m² de locaux

C’est Valoris Real Estate qui a accompagné l’entreprise dans son installation au sein d’un local d’activités.


La banque Palatine prend 278 m² de bureaux à la Part-Dieu

Valoris Real Estate accompagnait la transaction.


Le « manifeste » de l’ADI pour accélérer la réindustrialisation de la France

L’association des directeurs immobiliers a fait part de 12 propositions, neutres pour les finances publiques, pour accélérer « la nécessaire réindustrialisation de la France ».


Rillieux-la-Pape : Cegequip prend à bail des locaux industriels de 1.653 m²

Brice Robert Arthur Loyd a fait part des transactions du mois d’août.


La Poste Immobilier acquiert Multiburo

nullLa foncière du groupe La Poste veut par cette acquisition conforter ses positions sur le marché du coworking. Elle se renforce de fait sur Lyon, Multiburo étant déjà présent à la Part-Dieu.


De nouvelles «Manufactures de proximité» en Auvergne-Rhône-Alpes

Ces manufactures veulent contribuer à la relocalisation de la production et au renforcement économique des territoires fragiles.