Immobilier : comment l’Etat peut économiser un milliard d’euros | Lyon Pôle Immo

Immobilier : comment l’Etat peut économiser un milliard d’euros

Le conseil de l’immobilier de l’Etat rend aujourd’hui son rapport au ministre du budget. Parmi les propositions les plus marquantes, on trouve la création d’une direction de l’immobilier, une évolution des schémas directeurs ou du rôle de France Domaine.

C’est aujourd’hui que Jean Louis Dumont rend le rapport du Conseil de l'immobilier de l’Etat sur l’évolution de la politique immobilière publique. Et ce rapport est explosif : il estime entre 800 millions d’euros et 1.2 milliards d’euros les gains annuels que pourrait réaliser l’Etat par une meilleure gestion de son parc immobilier, dans l’hypothèse où la gestion et la valorisation de ce parc immobilier étaient calquées sur ce qui se fait ailleurs en Europe.

Pour ce faire, le rapport a égrené 50 mesures, en insistant toutefois sur quelques mesures marquantes, telles que la nécessité d’avoir une vraie direction immobilière. « C’est la question du statut du représentant de l’État propriétaire qui est posée et qui doit évoluer » affirme ainsi le rapport.

Accélération de la fiabilisation

Le CIE, créé en 2005, a certes, selon son président Jean-Louis Dumont, fait émerger la volonté de gérer et de valoriser le patrimoine immobilier de l’Etat. Mais le rapport note dans le même temps que d’importantes améliorations de la stratégie publique subsistent. Il estime ainsi que les procédures d’évaluation actuellement en cours « ne sont pas satisfaisantes », et préconise de préciser le rôle de France Domaine « tant sur le plan de son champ d’intervention (particulièrement pour les collectivités locales) que dans ses méthodes ».

Le CIE préconise également la mise en place de réels instruments de pilotage et d’évaluation de sa politique. Comme l’avait révélé l’affaire de la liste faussée des biens immobiliers de l’Etat, le CIE juge nécessaire « une accélération de la fiabilisation de ses bases de données et de l’élaboration de tableaux de bord».

Séparation propriétaire / utilisateur

En région, il souhaite notamment la séparation des fonctions de propriétaire et d’occupant : alors que le préfet représente propriétaire et occupant, le CIE propose que ce soit désormais France Domaine qui représente l’Etat propriétaire, le préfet représentant, lui, l’occupant.

Autre point sur lequel insiste le rapport : la surface utilisée par chaque utilisateur. Il propose de fixer des objectifs de gestion des actifs en matière de maîtrise de ses coûts d’occupation et d’entretien du patrimoine étatique. « La norme de 12 m² est rarement atteinte et les progrès réalisés sur ce point essentiel ne sont pas encore satisfaisants » note le CIE, qui révèle au passage que la loi n’est donc pas toujours respectée.

Il plaide en ce sens pour une évolution des schémas pluriannuels de stratégie immobilière, les SPSI. « L'indication des coûts globaux par m² SUB et par occupant (coûts réels pour la situation antérieure  et prévisionnels pour la situation future) sont très fréquemment absents des SPSI et, dans les  quelques cas où ils sont indiqués, ils sont insuffisamment documentés. Il s'agit pourtant d'une  donnée essentielle pour apprécier les stratégies proposées » note le rapport, qui pense ainsi que l’émergence d’une véritable direction immobilière de l’Etat arrive à résoudre ce problème.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 1er : Vendôme Joaillerie Manufacture prend à bail 460 m²

Cette prise à bail de bureaux a été réalisée auprès d’une SCI privée.


Adoption de la proposition de loi sur la régulation des meublés de tourisme

Cette proposition de loi doit permettre, selon Guillaume Kasbarian, «de simplifier les procédures et d’accompagner les collectivités dans ces projets».


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Givors : un village d’entreprises prochainement livré

nullLa SERL organisait il y a quelques jours une visite du chantier du village d’entreprise développé à proximité du pôle entrepreneurial LYVE de la ville.


Baisse de 23% de la demande placée dans les grandes métropoles

nullLa demande placée a en effet atteint 223.500 m² au premier trimestre 2024, a souligné CBRE dans une analyse sur le marché des bureaux des grandes métropoles régionales.


Chassieu : Viken prend à bail 785 m² de locaux

Valoris Real Estate a été conseil du bailleur et du preneur dans cette opération.


Un second fonds immobilier de la BPAURA avec Midi 2i

La Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes a annoncé ce lundi la création d’un nouveau fonds immobilier au service de son territoire.


Inauguration du deuxième site lyonnais de Flex-O

nullLe spécialiste dans la mise à disposition d’espaces de flexoffice et de coworking a inauguré en fin de semaine dernière à la Part-Dieu un deuxième site dans la métropole, au sein du Crystallin.


Prise à bail de 690 m² par « Les mains d’or » dans Tetris

Evolis a fait part d’une de ses dernières transactions réalisées dans l’ouest lyonnais.


Un livre blanc de Certivea sur les rénovations dans l’immobilier tertiaire

L’organisme certificateur veut, via cette publication, « aider tous les acteurs à réussir chacune de leurs rénovations ».


Vaulx-en-Velin : importante prise à bail pour Chrono Glass

nullEvolis a fait d’une importante prise à bail de locaux qu’il a accompagné en tant que conseil.


Investissement: plus mauvais démarrage du marché depuis plus d’une décennie

Evolis a fait part de sa dernière étude concernant le marché national de l’investissement au premier trimestre 2024.


Villeurbanne : Anytime Fitness prend à bail 537 m²


Valoris Real Estate était conseil de cette transaction.


Immobilier logistique : 635.500 m² commercialisés au 1er trimestre

nullJLL a commenté les chiffres du premier trimestre en matière d’immobilier logistique. Ceux-ci portent sur les entrepôts de plus de 5.000 m².


Convention de moyens entre LMH, l’ARS AURA, et la CPAM du Rhône

nullLyon Métropole Habitat, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes et la caisse primaire d’assurance maladie du Rhône ont signé un engagement pour favoriser l’accès aux soins au plus près des besoins des habitants.