Les prix immobiliers à la mise en vente résistent

(SDH/LPI)

(SDH/LPI) 

Selon le dernier baromètre Seloger.com, les prix immobiliers en vitrine sont restés stables au mois de mai dans l’hexagone. Lyon et Marseille résistent bien.

Comme chaque mois, SeLoger a publié son baromètre des prix immobiliers à la mise en vente dans l’ancien. Ce sont les prix affichés dans les vitrines des agences ou sur le site Internet du groupe. Ils ont reculé de 0,2% au mois de mai au niveau national, l’indice retombant à 131,75, au même niveau que durant l’été 2005.

On reste cependant au-dessus du creux du mois de mars 2012, malgré un contexte économique difficile. Avec une baisse des ventes d’appartements anciens de 26% au premier trimestre selon les notaires, les vendeurs ont encore du mal à accepter de revoir leur prétention à la baisse. Il faut dire que les taux d’intérêt historiquement bas permettent de limiter la casse. En effet, les taux de crédit immobiliers accordés aux particuliers hors assurance et coût de sûreté, sont passés sous la barre des 3% à 2,97% en moyenne au mois de mai. Et sur un an, les taux ont chuté de plus de 1%. Des conditions qui favorisent l’accession à la propriété des ménages peu aisés. La part de l’apport personnel a en effet reculé de 7,8% depuis le début de l’année sur un an.

On note cependant quelques disparités entre les villes. En Ile-de-France, les prix ont baissé avec de 2,8% sur les 12 derniers mois. A Paris intra-muros, le prix affiché au m2 en mai ressort à 9.330 euros. A Lyon en revanche, les prix ont progressé de 0,7%, tout comme à Marseille (+2,8%).

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Quand est ce que le gouvernment obligera a mettre en place un listing unique des biens en ventes comme aux US?
Cela permettrai d’y voir plus clair dans la degonflement des prix

Signaler un abus

Cela semble effectivement toucher toutes les villes du sud de la France du Moins. A Digne les Bains aussi, selon le site http://www.lesclesdumidi-digne.com , il semblerait que le prix à la vente ait augmenté de 0,8% par rapport au début de l’année 2013 et de 1,5% pour les locations.
Le marché de la location est-il en plein boom face à la baisse des transactions immobilières dans la vente?

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Nette hausse des prix de l’immobilier dans la Loire

Les dernières statistiques des notaires font état d’une augmentation des prix des appartements de près de 5% dans le département.


Les prix de l’immobilier en hausse de 0,5 % à Lyon selon Meilleursagents

null
Le spécialiste de l’estimation immobilière a fait part de son baromètre national mensuel des prix de l’immobilier.


Le taux de logements vacants en Suisse continue d’augmenter

C’est ce qu’indique l’office fédéral de la statistique vendredi dans sa publication «Construction et logement».


Des hausses de prix de l’immobilier sensibles à Lyon et Valence

Selon le dernier baromètre mensuel des prix LPI-Seloger, les hausses de prix approchent de 10 % à Saint-Etienne, Lyon, Clermont-Ferrand, Villeurbanne et Chambéry. La hausse atteint 15% dans la préfecture de la Drôme.


Dans 5 arrondissements sur 9 à Lyon, la hausse de prix de l’immobilier dépasse 10%

C’est ce que révèle le dernier baromètre LPI-Seloger, publié il y a quelques jours.


Immobilier : le réseau Guy Hoquet évoque une année 2021 record

nullLe premier trimestre 2021 a confirmé, selon le réseau Guy Hoquet la résilience de l’immobilier face à la crise sanitaire. Les volumes de transactions sont quasiment historiques.


Selon Century 21, l’activité immobilière s’est accélérée au 1er trimestre

Century 21 a fait part, mercredi, de chiffres de ventes dépassant les niveaux enregistrés en 2019, année jusque-là considérée comme exceptionnelle.


Les prix des logements anciens accélèrent en France et à Lyon

null
Les indices Notaires-INSEE ont été publiés ce vendredi par l’institut national de la statistique.


Nette hausse des prix des appartements à Lyon

nullLa Chambre des notaires du Rhône a fait part jeudi des grands chiffres de l’année 2020 en matière de prix de l’immobilier dans le département et la Métropole de Lyon. Bien des arrondissements et quartiers de Lyon, ainsi des communes de la Métropole ont connu des hausses à deux chiffres.


Les prix de l’immobilier en nette hausse à Lyon malgré la baisse des volumes

La Chambre des notaires du Rhône présentait jeudi les grands chiffres de l’année 2020 en matière d’immobilier dans le département et la Métropole de Lyon. Avec la crise sanitaire, l’année a été marquée sur le front de la transaction par une accélération de la digitalisation.
» Les prix des maisons s’envolent autour de Lyon
» Nette hausse des prix des appartements à Lyon


Les prix des maisons s’envolent autour de Lyon

La Chambre des notaires du Rhône a présenté les chiffres 2020 en matière d’évolution des prix des appartements et des maisons dans le département et la Métropole de Lyon.


« Le principe de réalité est en train de peser sur nous »

Henry Buzy-Cazaux est le président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI). Nous évoquons avec lui la remontée des taux et son impact sur le marché immobilier, ainsi que les autres éléments qui pourraient affecter ce dernier.


Hausse des prix de l’immobilier dans les départements de Rhône-Alpes

Les notaires de Rhône-Alpes ont fait état de leur note de conjoncture trimestrielle.


Immobilier: des prix en hausse à Lyon dans 8 arrondissements sur 9

Le dernier baromètre LPI-Seloger a fait part d’une accélération de la hausse des prix dans l’ancien.


A Lyon, des hausses de prix de 11,3% en 2020, selon LPI-Seloger

Selon le baromètre, le m² dans la capitale des Gaules atteint 5.707€ le m² en moyenne dans l’immobilier ancien, et flirte avec les 7.000€ le m² dans certains arrondissements.