Bureaux : Lyon confirme sa place dans le cercle des Eurocités

Les derniers chiffres de la FNAIM Entreprises confirment l’assise forte du marché lyonnais, basé sur des pôles tertiaires bien identifiés.

La FNAIM Entreprises organisait mardi matin sa traditionnelle conférence annuelle sur le bilan annuel des différents marchés de l’immobilier d’entreprise lyonnais : bureaux, locaux d’activités, logistique, et investissement. Et si diverses tendances sont décelables suivant les différentes pôles d’activités, on notera tout de même une forte activité dans le segment des bureaux en 2013. Sur ce secteur d’activités, Lyon se place ainsi au cœur des Eurocités en matière de demande placée : le marché des bureaux, s’il n’a pas retrouvé son zénith de l’année 2007 (285.937 m2 placés) a en revanche flirté avec son niveau d’il y a deux ans (259.445 m2), à la faveur d’une progression de 36% de la demande placée, soit par des prises à bail ou des acquisitions. Cette hausse de la demande placée sur le marché tertiaire s’inscrit de concert avec celle observée sur le marché des locaux d’activités, mais tranche en revanche avec la baisse observée sur le marché de la logistique (-25% à 281.073 m2).

Quelques transactions géantes ont aidé à cette bonne année sur le marché des bureaux : la prise à bail de la SNCF dans la tour Incity, et les opérations d’Alstom au Carré de Soie ou de Sanofi à Gerland ont permis de doper le marché tertiaire. Ce dernier devrait encore performer en 2014. Les membres de la FNAIM Entreprises se montrant à ce sujet confiant: « nous avons déjà identifié de grandes transactions en cours de finalisation ». Parmi les secteurs les plus en vue, pas de surprise. On remarquera que les trois marchés Part-Dieu / Gerland / Carré de Soie ont capté, une fois de plus en 2013, 60% du marché à eux seuls.

Lyon voisin de Barcelone sur le marché tertiaire

Cette vigueur du marché lyonnais permet d’ailleurs au marché de dépasser certains autres marchés importants au niveau européens, comme Barcelone, un marché où le volume de demande placée est souvent très proche de celui observé sur le marché lyonnais depuis quelques années. Mais une fois de plus, le marché de Lyon, même si il dépasse Milan (227.290 m2 placés) reste encore loin de celui de Francfort (440.550 m2 placés) ou encore de Londres ou Paris Ile-de-France (1.844.497m2 placés), de loin le premier marché d’Europe continentale.

Demande en hausse de 36% et offre en baisse de 9% (et même de 17% sur la demande à 6 mois sur Lyon intra muros): des éléments qui expliquent sans doute la hausse des valeurs locatives : le loyer moyen neuf est ainsi en hausse sur 2013, à 185 euros (on notera également que le loyer prime a dépassé les 315 euros sur Incity). Il reste néanmoins toujours inférieur au niveau de 2008 (196 euros), et des loyers des autres grandes capitales européennes: 400 euros à Manchester, 335 euros à Amsterdam, 450 euros à Milan et 420 euros à Francfort.

 

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La neutralité carbone visée pour les bureaux de JLL à horizon 2030

Le conseil en immobilier d’entreprise a fait cette annonce à l’occasion de la Climate Week.


Corbas : FGEN prend 1.730 m²

La société s’installe dans ce local d’activité situé sur un terrain de 3.600 m².


L’impact de la Covid-19 pèse sur les foncières commerciales

L’augmentation de capital de 3,5 milliards d’euros annoncée mercredi par Unibail-Rodamco-Westfield a ravivé les craintes concernant l’impact du Covid-19 sur le secteur de l’immobilier commercial.


La Banque de France étudie la macroéconomie du télétravail

Dans sa dernière note publiée en cours de semaine dernière, la Banque de France a voulu se pencher sur les conséquences macro-économiques du développement du télétravail.


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


« Il n’y a pas de risque de déséquilibre du marché »


Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL à Lyon.


Villeurbanne : Yamada Dobby Co prend à bail 500 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Hertz prend à bail 1.091 m² de locaux d’activités à Gerland


Valoris Real Estate a annoncé installer à la location la société Hertz dans un local industriel de 1.091 m² dans ce quartier du 7ème arrondissement de Lyon.


Saint-Priest : JSC France prend à bail un local d’activité de 780 m²

EOL est intervenu en tant que conseil des deux parties.


Le président de la Métropole s’est rendu mardi dans la Vallée de la Chimie

Il était accompagné des différents maires du secteur, afin d’évoquer les principaux projets sur le territoire.


«Le télétravail est une bonne chose pour Roanne»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Selon lui, une proportion plus importante de télétravailleurs devrait bénéficier au bassin roannais.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


La Compagnie Foncière Lyonnaise acquiert le Cubiik


Vinci Immobilier et la compagnie ont signé la vente en l’état futur d’achèvement de l’immeuble en construction à Gerland, dans le septième arrondissement de Lyon.