Bureaux : Lyon confirme sa place dans le cercle des Eurocités

Les derniers chiffres de la FNAIM Entreprises confirment l’assise forte du marché lyonnais, basé sur des pôles tertiaires bien identifiés.

La FNAIM Entreprises organisait mardi matin sa traditionnelle conférence annuelle sur le bilan annuel des différents marchés de l’immobilier d’entreprise lyonnais : bureaux, locaux d’activités, logistique, et investissement. Et si diverses tendances sont décelables suivant les différentes pôles d’activités, on notera tout de même une forte activité dans le segment des bureaux en 2013. Sur ce secteur d’activités, Lyon se place ainsi au cœur des Eurocités en matière de demande placée : le marché des bureaux, s’il n’a pas retrouvé son zénith de l’année 2007 (285.937 m2 placés) a en revanche flirté avec son niveau d’il y a deux ans (259.445 m2), à la faveur d’une progression de 36% de la demande placée, soit par des prises à bail ou des acquisitions. Cette hausse de la demande placée sur le marché tertiaire s’inscrit de concert avec celle observée sur le marché des locaux d’activités, mais tranche en revanche avec la baisse observée sur le marché de la logistique (-25% à 281.073 m2).

Quelques transactions géantes ont aidé à cette bonne année sur le marché des bureaux : la prise à bail de la SNCF dans la tour Incity, et les opérations d’Alstom au Carré de Soie ou de Sanofi à Gerland ont permis de doper le marché tertiaire. Ce dernier devrait encore performer en 2014. Les membres de la FNAIM Entreprises se montrant à ce sujet confiant: « nous avons déjà identifié de grandes transactions en cours de finalisation ». Parmi les secteurs les plus en vue, pas de surprise. On remarquera que les trois marchés Part-Dieu / Gerland / Carré de Soie ont capté, une fois de plus en 2013, 60% du marché à eux seuls.

Lyon voisin de Barcelone sur le marché tertiaire

Cette vigueur du marché lyonnais permet d’ailleurs au marché de dépasser certains autres marchés importants au niveau européens, comme Barcelone, un marché où le volume de demande placée est souvent très proche de celui observé sur le marché lyonnais depuis quelques années. Mais une fois de plus, le marché de Lyon, même si il dépasse Milan (227.290 m2 placés) reste encore loin de celui de Francfort (440.550 m2 placés) ou encore de Londres ou Paris Ile-de-France (1.844.497m2 placés), de loin le premier marché d’Europe continentale.

Demande en hausse de 36% et offre en baisse de 9% (et même de 17% sur la demande à 6 mois sur Lyon intra muros): des éléments qui expliquent sans doute la hausse des valeurs locatives : le loyer moyen neuf est ainsi en hausse sur 2013, à 185 euros (on notera également que le loyer prime a dépassé les 315 euros sur Incity). Il reste néanmoins toujours inférieur au niveau de 2008 (196 euros), et des loyers des autres grandes capitales européennes: 400 euros à Manchester, 335 euros à Amsterdam, 450 euros à Milan et 420 euros à Francfort.

 

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Locaux d’activités : 175.259 m² placés au 1er semestre à Lyon

nullCe chiffre est en hausse de 30% sur un an et supérieur de 5% à la moyenne décennale. JLL a commenté les derniers chiffres de ce segment de l’immobilier d’entreprise.


Lyon 6 : Ambition Consulting & Services acquiert des bureaux

Sorovim et Elipso étaient conseils de l’opération.


6e Sens Unik, nouvel acteur européen de la promotion logistique

nullCette nouvelle structure fondée par KSI, filiale de promotion d’APRC Group, et 6e Sens Entreprises, filiale du groupe 6e Sens Immobilier, a été créée en juin.


400 m² de bureaux/showroom aménagés vendus par Espace 39

nullValoris Real Estate assurait la commercialisation de ce bien situé au sein du programme Greenopolis, dans le 9e arrondissement de Lyon.


Lyon 2 : Sofidy annonce l’achat d’un immeuble rue de la République

Cette acquisition est réalisée pour le compte des épargnants de sa SCPI Immorente.


126.523 m² de bureaux placés à Lyon au 1er semestre

Avec le retour des grandes transactions, le premier semestre est jugé « satisfaisant » par JLL.


«Pouvoir construire l’avenir ensemble, à travers une collaboration régulière»

Loïc de Villard, directeur de l’agence de Lyon de CBRE, a récemment été nommé président de la FNAIM Entreprises. Nous évoquons avec lui le cap de son mandat, les relations qu’il entend entretenir avec la Métropole de Lyon, la situation du marché des bureaux lyonnais et l’impact de la crise sanitaire sur ce dernier.


Pour Grégory Doucet, Silex2 est « à la hauteur des enjeux du 21e siècle »

Le maire de Lyon avait, lors de la présentation du nouveau projet Part-Dieu, fait part de sa satisfaction quant à cette réhabilitation/extension.


Le groupe Terrot vend 2 immeubles à Avignon et Clermont-Ferrand

Ces immeubles de bureaux avaient été acquis dans un portefeuille UNEDIC.


Lyon 7 : les travaux du futur campus d’EMLyon démarrent

nullCogedim Grand Lyon a annoncé le démarrage des travaux de ce site, situé dans le quartier de Gerland.


L’«hybridation», nouveau maître mot en matière d’immobilier de bureaux

Le retour progressif au bureau n’a pas éteint le débat toujours présent au sein des entreprises sur le rythme post-Covid en matière de télétravail. Plusieurs conseils en immobilier d’entreprise ont publié des études sur ce sujet.


Archimed va prendre des surfaces sur 3 étages de Silex2

Covivio a indiqué, à l’occasion de la livraison de l’immeuble de grande hauteur, la signature d’un accord locatif avec ArchiMed, société d’investissement spécialisée dans les industries de la santé.


Bonne performance du marché de l’immobilier logistique au 1er semestre 2021

La demande placée atteignait à la fin du mois de juin 1,4 million de m², selon les chiffres dévoilés par Arthur Loyd Logistique.


Lyon 6 : Foncière Valaura Investissements acquiert un immeuble

Cet immeuble mixte situé dans le 6e arrondissement de Lyon développe une superficie de 2.000 m².


CB group a réalisé un exercice «excellent» en 2020, malgré la crise

nullLa holding est constituée par le groupe DCB International et par Real Blue Group, activité de services en immobilier.