Bureaux : Lyon confirme sa place dans le cercle des Eurocités | Lyon Pôle Immo

Bureaux : Lyon confirme sa place dans le cercle des Eurocités

Les derniers chiffres de la FNAIM Entreprises confirment l’assise forte du marché lyonnais, basé sur des pôles tertiaires bien identifiés.

La FNAIM Entreprises organisait mardi matin sa traditionnelle conférence annuelle sur le bilan annuel des différents marchés de l’immobilier d’entreprise lyonnais : bureaux, locaux d’activités, logistique, et investissement. Et si diverses tendances sont décelables suivant les différentes pôles d’activités, on notera tout de même une forte activité dans le segment des bureaux en 2013. Sur ce secteur d’activités, Lyon se place ainsi au cœur des Eurocités en matière de demande placée : le marché des bureaux, s’il n’a pas retrouvé son zénith de l’année 2007 (285.937 m2 placés) a en revanche flirté avec son niveau d’il y a deux ans (259.445 m2), à la faveur d’une progression de 36% de la demande placée, soit par des prises à bail ou des acquisitions. Cette hausse de la demande placée sur le marché tertiaire s’inscrit de concert avec celle observée sur le marché des locaux d’activités, mais tranche en revanche avec la baisse observée sur le marché de la logistique (-25% à 281.073 m2).

Quelques transactions géantes ont aidé à cette bonne année sur le marché des bureaux : la prise à bail de la SNCF dans la tour Incity, et les opérations d’Alstom au Carré de Soie ou de Sanofi à Gerland ont permis de doper le marché tertiaire. Ce dernier devrait encore performer en 2014. Les membres de la FNAIM Entreprises se montrant à ce sujet confiant: « nous avons déjà identifié de grandes transactions en cours de finalisation ». Parmi les secteurs les plus en vue, pas de surprise. On remarquera que les trois marchés Part-Dieu / Gerland / Carré de Soie ont capté, une fois de plus en 2013, 60% du marché à eux seuls.

Lyon voisin de Barcelone sur le marché tertiaire

Cette vigueur du marché lyonnais permet d’ailleurs au marché de dépasser certains autres marchés importants au niveau européens, comme Barcelone, un marché où le volume de demande placée est souvent très proche de celui observé sur le marché lyonnais depuis quelques années. Mais une fois de plus, le marché de Lyon, même si il dépasse Milan (227.290 m2 placés) reste encore loin de celui de Francfort (440.550 m2 placés) ou encore de Londres ou Paris Ile-de-France (1.844.497m2 placés), de loin le premier marché d’Europe continentale.

Demande en hausse de 36% et offre en baisse de 9% (et même de 17% sur la demande à 6 mois sur Lyon intra muros): des éléments qui expliquent sans doute la hausse des valeurs locatives : le loyer moyen neuf est ainsi en hausse sur 2013, à 185 euros (on notera également que le loyer prime a dépassé les 315 euros sur Incity). Il reste néanmoins toujours inférieur au niveau de 2008 (196 euros), et des loyers des autres grandes capitales européennes: 400 euros à Manchester, 335 euros à Amsterdam, 450 euros à Milan et 420 euros à Francfort.

 

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier logistique : 635.500 m² commercialisés au 1er trimestre

nullJLL a commenté les chiffres du premier trimestre en matière d’immobilier logistique. Ceux-ci portent sur les entrepôts de plus de 5.000 m².


Convention de moyens entre LMH, l’ARS AURA, et la CPAM du Rhône

nullLyon Métropole Habitat, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes et la caisse primaire d’assurance maladie du Rhône ont signé un engagement pour favoriser l’accès aux soins au plus près des besoins des habitants.


L’investissement immobilier toujours en retrait

CBRE et l’ADI ont commenté les chiffres de l’investissement immobilier du premier trimestre.


Saint-Étienne : la demande placée en bureaux a chuté en 2023

A l’instar des marchés lyonnais et grenoblois, la demande placée en bureaux a nettement reculé l’an dernier sur Saint-Etienne Métropole, avec un plongeon de 46%, selon Serre Immobilier.


Le cabinet Hermès reprend TBC et sa marque Lummio

nullCette opération vise à renforcer l’expansion de l’activité du groupe.


Création de la Chaire européenne de la Transition du Territoire

null6e Sens Immobilier, le SYDER, Grenoble École Management et l’Université Claude Bernard Lyon 1 s’engagent pour la transition écologique et énergétique des territoires.


201 ouvertures nettes de sites industriels en 2023

Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie et de l’Energie, a dévoilé mercredi le 1er baromètre industriel de l’État. Auvergne-Rhône-Alpes ressort en tête des régions, devant la Nouvelle-Aquitaine.


Solware Holding prend à bail 821 m² de bureaux à Limonest

Brice Robert Arthur a fait part il y a quelques jours de ses transactions au titre du mois de février.


Un accord a été trouvé pour la salle Rameau

La Ville de Lyon s’est, dans un communiqué, félicité du nouvel accord trouvé avec la compagnie de Phalsbourg et de la reprise des travaux.


L’Hôtel Logistique Urbain a été inauguré

nullCe nouvel ensemble immobilier localisé dans le Port Edouard Herriot, dans le 7e arrondissement de Lyon, a été inauguré ce lundi.


La demande placée de locaux a chuté à Clermont en 2023

La FNAIM Auvergne Entreprises a présenté mardi dernier le bilan 2023 de l’immobilier d’entreprise sur Clermont Auvergne Métropole, dont le segment des locaux d’activités.


Locaux d’activité en régions : un marché jugé «très résilient»

null2,25 millions de m² ont été commercialisés et 630 millions d’euros ont été investis, rapporte BNP Paribas Real Estate Transaction. Le marché des utilisateurs résiste bien, porté par les locaux neufs.


Clermont : la demande placée en bureaux stable en 2023

nullLa demande placée en bureaux a stagné sur Clermont Auvergne Métropole et Vichy l’an dernier, selon l’étude présentée ce mardi par la FNAIM Auvergne.


BTP Rhône et Métropole partenaire du CIEL 2024

La fédération des entreprises du BTP du Rhône et le CIEL s’associent pour dynamiser l’immobilier d’entreprise.


Saint-Étienne : Linkcity va développer « Sainté social club »

L’opération prendra place sur l’un des derniers ilots de la partie sud de la ZAC de Chateaucreux.