Lyon, 2ème destination souhaitée par les cadres parisiens

Selon un classement réalisé par Cadremploi, les cadres parisiens préféreraient, en cas de départ se rendre à Bordeaux, avant Lyon, qui devance toutefois Toulouse ou Montpellier.

Les cadre parisiens préféreraient Bordeaux à Lyon, en cas de départ de Paris. La dernière étude sur la destination idéale des cadres en région réalisée par Cadremploi auprès de 4.726 cadres montre ainsi que 70 % des cadres parisiens envisagent de quitter l’Île-de-France.

Et les villes plébiscitées par ces cadres franciliens sont, sans grande surprise, Bordeaux et Lyon. Avec toutefois des motivations différentes, selon le site. 50 % des cadres voudraient emménager à Bordeaux, notamment pour profiter de son climat. Lyon serait plus privilégiée pour son nombre d’offres d’emploi cadre.

Le site rappelle ainsi que, selon une étude de Robert Walters, les offres publiées sur ce segment ont progressé de 50 % à Lyon sur un an, contre 9 % à Paris (une hausse qui se limite toutefois à 3% à Lyon contre 2% à Paris sur le seul deuxième trimestre).

Parmi les autres métropoles citées, on notera que Nantes arrive 3ème avec 40.5% de cadres qui souhaiteraient y emménager et Toulouse 4ème avec 36.5%. Montpellier arrive 5ème avec 33.5%, devant Nice (24%) et Rennes (21%). Marseille ne recueille que 17.5%.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«L’obsolescence des actifs est un vrai sujet»

nullBenoit de Fougeroux est le directeur régional de BNP Paribas Real Estate. Nous évoquons avec lui la dynamique du marché de l’immobilier d’entreprise à Lyon.


Valoris Real Estate renforce son service investissement

Julien Magnaud et Théo Fouilloux-Begon rejoignent le service investissement du conseil


Villefranche Beaujolais Saône : lancement du projet « Beau Parc »

nullSitué sur la commune d’Arnas, ce lancement constitue le plus grand projet de développement économique de la communauté d’agglomération.


Lyon 9 : Emdelen prend à bail 790 m² dans « Universaône »

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions.


Vill’Arborea Plaza et Brickwall ont été inaugurés


GERLAND, LA MUTATION –
DCB International, 6e Sens Immobilier, et Nexity ont inauguré lundi cet ensemble immeuble en présence d’élus de la Ville et de la Métropole.


Anaïs Pigeroulet rejoint le département investissement de JLL Lyon

Elle a rejoint la structure en tant que consultante senior.


Lyon 2 : 6eme sens retail acquiert un immeuble place Bellecour

nullLa structure devient propriétaire d’un immeuble mixte.


Nicolas de Driésen, directeur adjoint de 6e Sens Immobilier Entreprises

Le professionnel a rejoint l’équipe de Jacques Garces, directeur général associé de la filiale de 6ème Sens Immobilier.


Le site Fagor-Brandt sera transformé en centre de remisage pour le SYTRAL

Dès 2024, l’ancienne friche, qui fait pour l’heure l’objet d’une démarche d’urbanisme temporaire, sera aménagé en centre de remisage et de maintenance.


Saint-Fons : em2c lance Booster

nullCet ensemble mixte de laboratoires et bureaux sera situé au coeur de la « Vallée de la chimie ».


Dardilly : Radioproptech prend à bail des locaux

La société Rudigoz et Associés – Knight Frank était conseil de la transaction.


La Région en soutien d’une implantation de l’IVI

Un projet d’implantation d’un siège européen de l’ organisation internationale « International Vaccine Institute » est actuellement en cours.


Champagne-au-Mont-d’Or : Premium Finance acquiert un plateau de bureaux

nullValoris Real Estate était conseil de cette opération.


La logistique fluviale arrive bientôt à Lyon

null
La société strasbourgeoise ULS a remporté le premier appel à projets lancé par VNF et la CNR pour la création d’un service de logistique fluviale à Lyon. Dès 2022, des bateaux circuleront entre le port Herriot et le pont Morand, sur le Rhône, pour transporter des marchandises qui seront ensuite livrées par des vélos cargo électriques.


Immobilier de bureaux à Lyon : une demande placée de 180.531 m² sur 9 mois

nullAvec une progression de 12% sur un an, le rythme de commercialisation en 2021 revient à ses niveaux enregistrés avant 2018. JLL, qui a analysé le marché, prévoit sur l’année un niveau de demande placée assez proche de celui de 2020.