La FFB prévoit 304 000 constructions de logements en 2015

Le président de la Fédération française du bâtiment, Jacques Chanut, a présenté mardi un bilan de l’année écoulée dans le secteur, et a fait part des perspectives de l’organisation pour l’an prochain.

La FFB a fait état ce matin d’un bilan de l’année écoulée dans le secteur du bâtiment, et a également présenté ses prévisions d’activité écoulée pour 2015. Et pour ce qui concerne 2014, l’année a été pire qu’attendue : le recul de l’activité devait être, selon les prévisions de la FFB fin 2013 de 0,4 %. Et finalement, l’année se soldera sur un recul d’activité de 4,3%.

Il faut dire que les prévisions de l’organisation en termes de construction de logements étaient, elles aussi, optimistes par rapport à la réalité, avec 339 000 logements prévus pour 299 000 effectivement réalisés. La fédération explique cette situation par la conjoncture morose, mais aussi par un environnement institutionnel jugé instable, « notamment sur le marché de l’amélioration-entretien avec les changements dans les taux réduits de TVA, la réforme du Crédit d’impôt développement durable (CIDD) et l’obligation de travaux énergétiques dans le tertiaire » a expliqué Jacques Chanut, le président de l’institution.

L’an prochain devrait toutefois voir se produire une « accalmie » selon la fédération, une situation mêlant à la fois « optimisme et pessimisme » selon le responsable. Car si le plan de relance du logement annoncé par Manuel Valls n’avait pas été annoncé en août, la production serait tombée de 299 000 logements en 2014 à 287 000 en 2015. Mais les mesures annoncées devraient permettre d’accroitre un peu la production, avec 304 000 mises en chantier.

Activité déprimée dans le non résidentiel

« Nous sommes persuadés que le dispositif ‘Pinel’ et le retour de longs différés pour les bénéficiaires modestes du PTZ+ vont venir doper la demande. Il faudrait d’ailleurs aller plus loin sur ce dernier dispositif, c’est là une proposition raisonnable qui complèterait le Plan annoncé » a indiqué Jacques Chanut.

Ce dernier s’est également récemment félicité de la signature de la Convention État-UESL qui marque « une nette réorientation des engagements d’Action Logement en faveur de la production nouvelle de logements et de la rénovation urbaine ».

Mais si un timide rebond est envisagé dans le résidentiel, la FFB prévoit une activité déprimée dans le non résidentiel, laquelle s’affichera en recul très marqué de 7,9 % en 2015. En 2014, l’activité sur ce seul segment avait déjà reculé de 5,9 % »

Le segment de l’amélioration-entretien, au carrefour du logement et du non-résidentiel, devrait rebondir de 1.5%, après un recul en 2014 de 0,9 % du chiffre d’affaires en volume. Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) devrait avoir un effet positif.

La production Bâtiment reculera de 0,4 % en 2015

« Nous fondons beaucoup d’espoir sur l’éligibilité au Plan Juncker des travaux d’efficacité énergétique appliqués au parc des collectivités locales. C’est pour nous un enjeu essentiel, d’autant plus essentiel que notre inquiétude se renforce au rythme des annonces sur un inévitable effondrement de l’investissement public local » a en outre souligné Jacques Chanut, qui estime pourtant « essentiel que l’investissement public joue son rôle contra-cyclique en 2015 et en 2016 ».

La FFB ne se berce toutefois pas d’illusion : elle estime que la production Bâtiment reculera de 0,4 % en 2015. Et ceci aura un impact sur l’emploi, avec la destruction de 30 000 postes de travail en 2015, y compris intérim, en équivalents-emplois à temps plein.

Jacques Chanut a également évoqué le compte pénibilité, « une usine à gaz inapplicable ». « Il faut que le bon sens dans ce dossier l’emporte pour éviter qu’un « simple clic » ne se transforme en grosses claques pour les entrepreneurs » a-t’il plaidé. Il a également évoqué la fraude aux travailleurs détachés, la FFB plaçant « la lutte contre la concurrence déloyale au zénith de son action ». « L’instauration obligatoire de la carte d’identification professionnelle BTP pour tous les intervenants sur chantier, travailleurs détachés et intérimaires compris, est un signal fort que nous attendions depuis des années » a indiqué Jacques Chanut, qui a également appelé à la mise en œuvre de contrôles avec le concours des Douanes annoncés par le ministre du Travail, « y compris et surtout les soirs et week-ends, (..) pour mettre fin au climat délétère d’impunité ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’appel du président de BTP Rhône & Métropole à un dialogue entre élus

nullPar la voix de Samuel Minot, la fédération s’interroge sur l’avenir pour la construction de logements dans le Rhône.


Palmarès BBCA 2021 : Nexity et Woodeum-WO2 se distinguent

Au palmarès des maîtres d’ouvrage immobilier bas carbone français, les deux groupes se partagent la pôle position.


Clermont Auvergne Métropole : vers un record des mises en ventes en 2021

L’OEIL a présenté le 17 novembre dernier les chiffres du 3e trimestre du marché du logement neuf en Auvergne.


« Réunion de chantier », une web-série sur la RE2020

La FFB a lancé celle-ci pour accompagner pour les professionnels.


Val d’Azergues : une nouvelle installation à l’usine Lafarge

Une installation de chargement de trains a été réalisée, avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Le logement neuf toujours à l’écart de la reprise


La fédération des promoteurs immobiliers présentait jeudi dernier ses chiffres du 3e trimestre. Le regain des ventes constaté au 1e semestre par rapport à un 1e semestre 2020 très faible ne se confirme pas sur la période. Au contraire, les ventes baissent de nouveau, faute d’une offre suffisante. Et la construction de logements collectifs stagne.


Filière à responsabilité élargie des producteurs : un décret bientôt publié

Le gouvernement a précisé ce jour les modalités de mise en œuvre de la nouvelle filière pour les produits et matériaux de construction du secteur du bâtiment.


Les ventes de logements neufs baissent, mais les mises en vente rebondissent

Le SDES a fait part ce mardi des chiffres de commercialisation de logements neufs au titre du troisième trimestre 2021.


La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes alerte sur la pénurie de main d’œuvre

L’artisanat du bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes a fait part de son étude de conjoncture du 3e trimestre 2021. Celle-ci fait état d’une activité dynamique sur un marché toujours en tension.


« Tout outil qui me permet de réguler, je le prends »

null
Renaud Payre est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du logement. Nous évoquons avec lui la politique de la collectivité en la matière, et échangeons sur les grandes évolutions de l’habitat dans la ville.


Seyssuel : pose de la première pierre d’ «Esprit Village»

Au sein de ce programme développé par le promoteur viennois Biens Surs, Advivo a acheté en VEFA 25 logements collectifs


Vicat : croissance du chiffre d’affaires 9 mois

Le cimentier basé à L’Isle d’Abeau a fait part de chiffre en croissance sur le 3e trimestre, mais également sur 9 mois.


La croissance de l’artisanat du bâtiment dopée par l’entretien-amélioration

La CAPEB, qui a présente les chiffres de l’activité du secteur, a fait part d’une croissance de 4 % au troisième trimestre. La rénovation énergétique des logements est notamment portée par le dispositif MaPrimeRénov’.


LP Promotion s’implante à Lyon

Le groupe dit ambitionner « un développement fort, notamment sur le marché des résidences gérées ».


Rebond des mises en chantier et des permis de construire dans la région

null
En France, le nombre de logements autorisés est désormais assez nettement supérieur à son niveau précédant la crise sanitaire. La hausse est également sensible en Auvergne-Rhône-Alpes.