Rillieux-la Pape : pose de la première pierre de « So New »

Alexandre Vincendet, maire de la ville, et Michel Le Faou, vice-président de la Métropole, ont posé la première pierre de « So New », programme marquant le début de la rénovation du centre-ville.

Nombreux étaient les élus pour lancer la rénovation du centre-ville de Rillieux-la-Pape, au travers de la pose de la première pierre de l’ilot 1, « So New ». Alexandre Vincendet, maire de la ville, accueillait en effet deux vice-présidents de la Métropole : Michel Le Faou, en charge de l’urbanisme, mais aussi Pierre Abadie, en charge de la voirie, et maire de Sathonay-Camp, mais aussi la conseillère régionale représentant Laurent Wauquiez, Stéphanie Pernod-Beaudon, par ailleurs députée de l’Ain.

De nombreux professionnels étaient également présents, dont des représentants de la SERL, l’aménageur. Son directeur général, Vincent Malfère, participait à l’évènement, tout comme le directeur général délégué de la société, Yves Molina.

148 logements en accession

La pose de la première pierre de la résidence « So New » marque la première étape du projet urbain de rénovation du Bottet, au centre-ville de Rillieux. Sur l’avenue de l’Europe, deux programmes immobiliers de logements seront ainsi construits : « So New », mais aussi « So You », portés par Eiffage Immobilier, qui investit. Cet ensemble de 7 bâtiments totalisera à terme 148 logements en accession libre, mais aussi 2000 m² de surfaces commerciales, ainsi que 625 m² de surfaces tertiaires à l’étage. A terme, le quartier disposera d’une brasserie, la première de la ville. La livraison de cet ilot est prévue pour le premier trimestre 2018.

La pose de cette première pierre est donc le premier acte d’une transformation de la ville, qui va aboutir à plus de mixité des fonctions, mais aussi des plus de mixité sociale. Avec près de 57% de logement sociaux, la ville est pour l’heure l’une des moins mixtes de l’agglomération, avec Saint-Fons et Vaulx-en-Velin. L’objectif est donc de donner à des propriétaires privés la possibilité d’investir, via de nouveaux programmes, comme « So New ».

Un nouveau marché

Elus et professionnels ont ainsi posé la première pierre de ce programme de 3 bâtiments, qui aboutira à la construction de 58 logements en accession, qui précéderont le deuxième programme d’Eiffage évoqué plus haut, avec 90 logements à venir. 2 000 logements devraient par la suite sortir de terre à l’horizon 2020, et bien plus d’ici à la fin du nouveau programme de rénovation urbaine (NPNRU). De 31.000 habitants, la ville devrait ainsi passer à 35.000 habitants à terme. Michel le Faou se félicite ainsi de l’effort de construction de la ville. Auparavant, 70 logements neufs étaient vendus par an. A terme, le rythme de construction de logements devrait nettement augmenter dans cette ville du nord de la Métropole.

Quand Michel le Faou se félicite du fait qu’Alexandre Vincendet soit un « maire bâtisseur », ce dernier insiste sur le fait qu’un marché du logement est en train d’éclore : « il y a deux ans et demi, il n’y avait pas de marché de l’immobilier sur Rillieux, on était à 70 logements vendus par an. Pour une ville de 31.000 logements, autant dire que l’on perd des habitants chaque année… Aujourd’hui, nous serons à 400 logements livrés par an, et le but est de maintenir le rythme ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grenoble : Promoval et Financière Petrus revalorisent le Palais du Parlement

nullLes deux entités avaient remporté l’appel à projet initié en 2018 par le Département de l’Isère.


Les mises en vente de logements neufs restent au plus bas à Lyon

nullLa fédération des promoteurs immobiliers de la région lyonnaise a présenté ses chiffres semestriels en matière de vente et de commercialisation de logements collectifs.


Lyon 7 : les travaux du futur campus d’EMLyon démarrent

nullCogedim Grand Lyon a annoncé le démarrage des travaux de ce site, situé dans le quartier de Gerland.


Un appel à projets pour l’industrie du bois de construction

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a lancé un appel à projets doté de 50 millions d’euros pour l’«industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés».


L’OPCO de la construction en suspens

La décision du tribunal administratif de Paris du 29 juin a annulé l’arrêté d’agrément de Constructys, l’opérateur de compétences de la construction. La FFB réaffirme être en faveur d’un OPCO.


«Le Moulin » a été inauguré dans le 7e arrondissement de Lyon


Cette coopérative d’habitants avait repris il y a six ans un projet initié en 2009. Cet immeuble de 6 logements a été inauguré en amont des rencontres nationales de l’habitat participatif.


L’habitat participatif a tenu ses rencontres à Lyon

null
Lyon accueillait en fin de semaine les rencontres nationales de l’habitat participatif. L’occasion pour les élus de faire un point sur le développement de ce type d’habitat en France et dans la Métropole.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


Cogedim Grand Lyon vend un immeuble de 6.000 m² à Villeurbanne

Le promoteur a officialisé la vente en VEFA au SYTRAL d’un immeuble de bureau de 6.000 m².


La FPI veut promouvoir l’acte de construire


La fédération des promoteurs immobiliers organisait ce mardi sa conférence de presse trimestrielle, au cours de laquelle Pascal Boulanger, nouveau président de l’organisation, a dévoilé les enjeux de son mandat.


Amélioration sur le front de la construction de logements

Le service des données des études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a fait part ce mardi de ses statistiques mensuelles.


Karine Druguet, nouvelle présidente des « Groupes femmes » de la FFB AURA

Ces groupes visent à intégrer les femmes dans l’organisation professionnelle, et favoriser la féminisation des métiers et de la profession.


Des besoins de main-d’œuvre chez les géomètres-experts

L ’Ordre des géomètres-experts a communiqué ce jour sur l’enquête annuelle « besoins en main-d’œuvre » de Pôle Emploi, qui pointe les besoins de recrutement de la filière.


Le climat des affaires et l’opinion des entrepreneurs du bâtiment s’améliorent

nullL’INSEE a fait part ce matin de son indicateur sur le climat des affaires, et de son enquête de conjoncture dans l’industrie du bâtiment.


La FPI et la SBA créent le « Urban eLab »

Ce « think et do tank » sera présenté lors de Bimworld le 23 juin prochain.