Hôtellerie : les républicains veulent que Lyon suive l’exemple de Paris et Bordeaux

Après une rencontre avec des représentants de l’UMIH, les élus LR de la Métropole souhaitent qu’une déclaration préalable soumise à enregistrement soit imposée pour les offres de nuitées de type Airbnb.

Les élus LR s’inquiètent de la concurrence des services de type Airbnb vis-à-vis de l’hôtellerie classique. La Métropole de Lyon, qui exerce la compétence tourisme, perçoit la taxe de séjour dont elle fixe les tarifs par délibération du Conseil de la Métropole. Celle-ci permet de financer les dépenses liées à la fréquentation touristique ou à la protection des espaces naturels dans un but touristique. Les élus rappellent qu’elle a assuré un produit de 6,6 millions d’euros en 2016, après un montant de 5,9 millions d’euros  en 2015 et 5,2 millions d’euros en 2014.

18.000 lits d’hôtel sont dénombrés dans la Métropole de Lyon, mais cette offre est concurrencée par une offre de nuitées de particulier à particulier en réservation par l’intermédiaire de sites internet du type "Airbnb" ou "Le bon coin".

Rencontre avec l'UMIH

« Lors d’une rencontre avec Stéphane Guilland, conseiller métropolitain et président du groupe ‘Les Républicains’ à la Ville de Lyon et Philippe Cochet, maire de Caluire-et-Cuire et président du groupe ‘Les Républicains et Apparentés’ à la Métropole, les représentants de l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie du Rhône) ont fait part de leur inquiétude sur la concurrence déloyale exercée par ces plateformes de location », indique le groupe dans un communiqué.

« Cette nouvelle offre proposerait entre 8.900 à 9.700 hébergements sur le même territoire. Ces hébergements sont assujettis à une taxe de 0,83 € par personne et par nuitée. Mais sa collecte est très difficile en l’absence de contrôle préventif », souligne les élus LR.

Déclaration préalable

Ils rappellent toutefois que la loi permet aux collectivités d’imposer une déclaration préalable soumise à enregistrement auprès de la collectivité. Ils veulent donc que Lyon prenne exemple sur Paris, qui a adopté en juillet ce principe obligatoire au 1er décembre 2017, ou encore sur Bordeaux, où ce système sera mis en œuvre à compter du 1er mars prochain.

« La Métropole de Lyon ne s’est toujours pas saisie du problème », dénoncent-ils. « Le groupe Les Républicains et Apparentés de la Métropole a officiellement demandé à ce que ce dossier soit inscrit en débat lors de la prochaine commission Finances afin de définir les modalités de mise en place d’un contrôle renforcé. Il est temps d’agir ! » a exhorté le groupe.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Saint-Quentin-Fallavier : AEW achète un actif logistique de 18.000 m²

AEW a annoncé mercredi acheter en VEFA, pour le compte d’un investisseur institutionnel, un actif logistique de près de 18.000 m² à Saint-Quentin-Fallavier.


Bon mois de novembre pour l’hôtellerie lyonnaise

Les performances de l’hôtellerie lyonnaise sont en hausse par rapport à l’an dernier. L’activité évènementielle soutenue a dopé la fréquentation du mois de novembre 2017.


«emlyon Makers Hub», un nouveau campus à Gerland pour « l’EM »

null
L’emlyon, la CCI et la Métropole de Lyon ont annoncé mardi le déménagement de l’école de management vers Gerland à l’horizon 2022.


Linux, un nouveau siège pour Blédina à Limonest

Danone Africa et Blédina ont investi en novembre ce nouvel immeuble, réalisé par DCB International à Limonest. L’arrivée progressive de 400 salariés constitue un plus indéniable pour la Techlid.


Quid de la demande de renouvellement d’un bail commercial adressée uniquement à l’usufruitier?

ECLAIRAGE JURIDIQUE – Nicolas Sidier et Aurélie Pouliguen-Mandrin, Avocats Associés chez Pechenard & Associés expliquent qu’une demande de renouvellement d’un bail commercial adressée uniquement à l’usufruitier est nulle.


Regus va ouvrir un nouveau centre à Villeurbanne

La société va ouvrir en mars un nouveau centre d’affaires dans l’immeuble « Le Patio », à Villeurbanne, qui comprendra des postes privatifs et espaces de coworking.


Lyon, l’une des lauréates de « Territoires d’innovation de grande ambition »

La collectivité se félicite d’être la seule métropole lauréate avec l’industrie de demain au cœur de son projet parmi les lauréats de l’appel à manifestation d’intérêts.


L’espace Nextdoor du Grand Hôtel-Dieu ouvrira en juin

381 postes de travail seront proposés au sein de cet espace de 4.000 m².


Lyon chute au classement « Emerging trends » de Pwc

null
Dans son classement Emerging Trends in Real Estate® Europe, Pwc a, comme chaque année, livré son analyse sur l’attractivité des villes européennes. La métropole lyonnaise souffre d’une hausse des valeurs.


CBRE renforce son activité retail à Lyon

Le groupe conseil en immobilier d’entreprise a annoncé l’arrivée d’Evelyne Pascual en tant que consultante senior.


« Les investisseurs ont considéré que le marché était mûr »

Jack Arthaud est le directeur général de l’EPA de Saint-Étienne, et Jean-Pierre Berger est président de l’agence d’urbanisme de la région stéphanoise, Epures.
»
Jean Pierre Berger, adjoint au maire de Saint-Etienne : « Nous construisons autrement »
» Jack Arthaud, DG de l’EPA de Saint-Etienne : « Nous avons plusieurs niveaux d’intervention »


« Nous construisons autrement »

null
En amont de la présentation de l’observatoire de l’habitat et de la création officielle de la Métropole de Saint-Etienne, Lyon Pôle Immo avait rencontré, il y a quelques semaines, Jack Arthaud, le directeur général de l’EPA de Saint-Étienne, et Jean-Pierre Berger, président de l’agence d’urbanisme de la région stéphanoise, Epures. Nous évoquons avec eux le développement des grands projets stéphanois, et des principaux quartiers tertiaires de l’agglomération.


Icade lance « Karré », au cœur du Carré de Soie


La première pierre de l’opération « Ilot Karré » a été posée à Vaulx-en-Velin à la mi-décembre. Développé au sein d’un PUP, il comptera à terme 26.000 m² de bureaux et de logements.


La construction de bureaux et de locaux en nette hausse sur un an

Le commissariat au développement durable (CGDD) a publié jeudi les statistiques de construction de locaux à fin novembre, en France et en Auvergne-Rhône-Alpes.


La « French Fab Lyon », un nouvel outil pour l’industrie lyonnaise

Lancé au niveau national, le label est désormais décliné au niveau lyonnais, afin de mettre en avant l’écosystème de la 1ère agglomération industrielle française hors Île-de-France.