Immobilier : dynamique plutôt positive dans les départements rhônalpins

Les notaires de France ont publié en cours de semaine dernière leur note trimestrielle de conjoncture au niveau régional.

Les notaires de France ont publié en cours de semaine dernière leur analyse régionale sur les départements de l’ex-région Rhône-Alpes, un document réalisé à partir des avant-contrats signés entre octobre et décembre 2017. Celui-ci a notamment évoqué des volumes et des prix qui sont restés dynamiques l’an dernier. Toutefois, les notaires font une différence entre zones géographiques : « pour les prix, il faut distinguer le Rhône ou plutôt la métropole lyonnaise et le reste de la région. La métropole lyonnaise à l'instar d'autres métropoles comme Bordeaux affichent une évolution des prix significative, au-dessus de la moyenne nationale, alors que dans le reste de la région Rhône-Alpes, les prix sont restés stables voire orientés légèrement à la baisse », indiquent-ils.

Dans les départements de l’ancienne région, on relèvera ainsi des différences de dynamique assez notables. Dans le département de l'Ain, maître Grosjean souligne que le recul des prix s'est amorcé depuis septembre sur un peu près tous les secteurs, avec un prix médian en baisse. Le prix médian des appartements ressort ainsi à 1.740 €, contre 1.845 en janvier 2017. Pour les maisons, le budget moyen est de 190.000 €, contre 200.000€ en janvier 2017.

Des prix sous les 1.440€ le m² dans la Drôme et sous les 1.000€ dans la Loire

Dans le département de la Drôme, les prix se sont maintenus sous la barre de 1.500 € le mètre carré, à 1.440 € le mètre carré pour le département de la Drôme, et 1.770 € pour le secteur Valentinois. Pour ce qui concerne les maisons anciennes, Maître Montbarbon note que les prix des maisons anciennes sont globalement assez stables dans le temps, oscillant toujours entre 180.000 € et 200.000 €. Le prix médian termine en fin d’année à 190.000 € pour le département de la Drôme et 225.000 € pour le secteur Valentinois.

La note reprend également les principaux éléments présentés récemment lors de la présentation du bilan du marché de l'immobilier dans le département de l'Isère. Il fait également un point sur le département de la Loire. Dans ce département, il note que le nombre de transaction se maintient à un niveau très correct. Le département reste toutefois divisé entre deux marchés opposés. D’une part, celui des appartements anciens reste « scotché », selon maître Courtet, à son bas niveau depuis plusieurs années aux alentours de 1.000 € le mètre carré. À l’inverse le marché des maisons est plus florissant, même si les prix sont un peu en retrait au dernier trimestre 2017.

Le marché toujours actif dans la Métropole de Lyon

Enfin, les notaires font un point sur les prix dans le Rhône et dans la Métropole de Lyon. Les notaires indiquent que pour les appartements à Lyon, le prix médian s’achemine vers les 4.000 € le mètre carré, tous quartiers confondus. « Le prix médian est actuellement de 3.975 €, contre un peu moins de 3.600 € l’an passé en janvier », note maître Pierre Bazaille. Le spécialiste souligne que l’évolution est très positive à Villeurbanne, avec un prix frôlant la barre des 3.000 €, à 2.945 €. La partie de Villeurbanne jouxtant Lyon affiche déjà quant à elle un prix médian au-dessus des 3.000 €. Le prix médian du Rhône administratif, se situe quant à lui à 3.025 € le mètre carré, contre 2.835 € l’an passé. L’évolution du prix des maisons et également à la hausse. Dans l’ouest lyonnais le budget moyen est ainsi passé de 460.000 € à 509.000 €, alors que dans l’Est lyonnais, après avoir dépassé les 300.000€, le budget moyen est redescendu à 295.000 €.

» DOCUMENT - La note de conjoncture des notaires






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les prix ont augmenté de 3,7% dans la Métropole de Lyon en 2017

null
La Chambre des notaires a fait part ce lundi de son traditionnel bilan annuel en matière d’immobilier dans le Rhône et la Métropole. Les prix ont fortement progressé dans certaines villes comme Lyon et Tassin.


Revivez la présentation de l’observatoire 2017 des notaires du Rhône

Les notaires du Rhône présentent ce matin leur bilan 2017 en matière d’immobilier.


Lyon: les prix dans l’immobilier existant flirtent avec les 4.000€ le m²

Le président de la Chambre des notaires a fait un point, à l’occasion de la conférence annuelle du CECIM, sur la situation du marché immobilier ancien en 2017.


Immobilier : dynamique plutôt positive dans les départements rhônalpins

Les notaires de France ont publié en cours de semaine dernière leur note trimestrielle de conjoncture au niveau régional.


Lyon : un marché immobilier sous tension

null
La Chambre du Rhône de la FNAIM dressait lundi un bilan de l’année immobilière, dans la Métropole de Lyon et le département du Rhône. L’activité a été forte sur l’année écoulée.


« En trois ans, le volume de transactions a augmenté de 42% en France »

Jean-Marc Torrolion est le président de la FNAIM. Il évoque le bilan du marché 2017 et les perspectives 2018, ainsi que la contribution de la fédération réalisée à l’occasion de la conférence de consensus sur le logement.


Prix de l’immobilier en 2017: +4,2% en France et +5,3% à Lyon, selon la FNAIM

null
L’activité a été très forte en 2017, selon la fédération, qui fait état de 986.000 ventes au niveau national.
» Des hausses de prix de 16% dans la presqu’île de Lyon, selon LPI-Seloger


Rhône-Alpes : les prix globalement orientés à la hausse

Selon la Chambre régionale des notaires, qui a publié ses statistiques régionales il y a quelques jours, le marché est actif dans les départements de l’ancienne région, avec des prix orientés à la hausse.


Le prix médian des logements reste orienté à la hausse à Lyon

Malgré une hausse de seulement 0.9% dans la circonscription départementale du Rhône, le prix médian du m² dans la capitale des Gaules a, lui, augmenté de 3.3% en 2016.


Immobilier : 2016, année exceptionnelle à Lyon et dans le Rhône

null
En termes de volumes, l’année écoulée aura été dopée par la baisse des taux d’intérêt et la volonté affichée par les ménages de ne plus reporter leurs achats.
» Le prix médian des logements reste orienté à la hausse à Lyon


Immobilier : une hausse des prix de 2% à Lyon en 2016

Selon les chiffres des ventes enregistrées par les notaires, qui vont du 1er novembre 2015 au 31 octobre 2016, les prix ont assez nettement progressé à Lyon l’an dernier.


Une année 2016 dynamique pour l’immobilier à Lyon et dans le Rhône

La FNAIM présentait hier son bilan annuel sur le marché immobilier dans le Rhône et la Métropole de Lyon.


Immobilier à Lyon : prix et volumes en hausse en 2016

Les notaires de France ont fait état des chiffres sur les 9 premiers mois de l’année. Les chiffres font état d’une hausse des volumes de vente et des prix par rapport à l’an dernier, notamment à Lyon.


Vers des prix de l’immobilier stables à Lyon et dans le Rhône en 2016

La chambre du Rhône de la FNAIM ne voit pas d’évolution marquée des prix de l’immobilier au sein de la Métropole et du département d’ici à la fin de l’année.


Lyon : un marché immobilier en bonne santé

Selon la FNAIM, les ventes ont nettement progressé à Lyon au premier semestre. Les prix sont, eux, en hausse modérée.
» Vers des prix de l’immobilier stables à Lyon et dans le Rhône en 2016
» Les loyers en légère baisse, pouvoir d’achat immobilier en hausse