Nexity : croissance de 14% du chiffre d’affaires au premier trimestre

Au premier trimestre, le groupe a fait état d’un chiffre d’affaires à 881 millions d’euros.

Nexity a fait état ce jeudi de son chiffre d’affaires au titre du premier trimestre. Celui-ci s’établit à 881 millions d’euros, en hausse de 14% par rapport au premier trimestre 2018, hors impact de l’intégration d’Ægide-Domitys et autres effets de périmètre. Le groupe fait état d’une « forte progression du chiffre d’affaires pour tous les métiers du groupe » et de perspectives confortées. Le chiffre d’affaires et l’EBITDA attendus en 2019 sont en croissance d’au moins 5%.

Hausse des réservations chez les particuliers

Concernant le client particulier, le chiffre d’affaires s’établit à 762 millions d’euros, en hausse de 26%. Les réservations de logements neufs en France s’établissent à 3.883 lots, en hausse de 7% en volume par rapport au premier trimestre 2018, ce qui représente 773 millions d’euros, en hausse de 8% en valeur par rapport au premier trimestre 2018.

Le potentiel d’activité de logements neufs s’établit quant à lui à 54.299 lots, soit 2,7 années d’activité. Ce chiffre est en hausse de 1% par rapport à la fin de l’année 2018. Les résidences gérées (étudiants et seniors) sont de 211 résidences en exploitation dont 6 ouvertures au premier trimestre 2019, soit plus de 25.000 logements.

Le portefeuille de lots gérés en administration de biens s’établit quant à lui à 898.000 lots, en hausse de 0,1% par rapport à fin de l’année 2018.

Chiffre d’affaires en hausse pour le client entreprise

Concernant le client entreprise, le chiffre d’affaires s’établit pour sa part à 119 millions d’euros, en hausse de 40%. « Les prises de commandes en immobilier d’entreprise sont non significatives », précise le groupe. Le potentiel d’activité en immobilier d’entreprise s’établit à 2,8 milliards d’euros, en augmentation de 2% par rapport à fin 2018. Le groupe fait état d’une croissance du nombre de mètres carrés gérés avec l’intégration d’Accessite dans les services immobiliers aux entreprises.

« Au cours du premier trimestre de l’année 2019, Nexity a réalisé de belles performances commerciales, avec une croissance de 7% de ses réservations de logements neufs et une progression de l’ensemble de ses indicateurs sur les métiers de services immobiliers (administration de biens, réseaux de franchises, résidences étudiants, résidences seniors et distribution) », se félicite dans le communiqué Alain Dinin, Président-Directeur Général de Nexity.

« Trimestre après trimestre, le modèle de plateforme de services immobiliers de Nexity prouve sa pertinence. Le modèle multiproduits, multiservices et multimarques de Nexity, sa capacité à aller chercher des fonciers, tout en restant très discipliné en matière d’objectifs de marge et de gestion du risque, et enfin sa forte présence dans les grandes métropoles, au premier rang desquelles le Grand Paris, lui permettent de continuer à surperformer le marché », note le dirigeant.

Un marché «  fondamentalement demandeur »

Selon lui, le marché, estimé à 145.000 unités en 2019, reste fondamentalement demandeur, pour peu que les produits commercialisés le soient à des prix abordables, « ce qui est la stratégie constante de Nexity ». « Ce sont d’abord et avant tout des problèmes d’offre, ponctuels ou structurels, qui pénalisent le marché résidentiel, dont les tendances de moyen- long terme demeurent très positives », indique-t-il, rappelant le sondage Opinionway pour le courtier Artemis publié en février dernier, qui indiquait que 75% des français interrogés aspiraient à devenir propriétaires, avec une proportion qui augmente à 85% chez les 25-34 ans et qui confirme l’attrait de la pierre chez les « millennials » mis en avant dès 2017 par une étude HSBC.

Selon Alain Dinin, la performance de Nexity si elle est moins visible sur la période en immobilier d’entreprise, s’annonce très dynamique à l’avenir, « avec des avancées encourageantes dans la préparation, entre autres, du projet de campus à La Garenne Colombes, mené en partenariat avec Engie ».

« La forte progression du chiffre d’affaires au premier trimestre, qui concerne tous les métiers du Groupe, n’est pas représentative du niveau attendu à la fin de l’année mais conforte néanmoins la « guidance » donnée au marché par Nexity (croissance du chiffre d’affaires et de l’EBITDA d’au moins 5% en 2019)», conclut-il






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Thierry Repentin, nommé président de l’ANAH

Le maire de Chambéry a été nommé président du conseil d’administration de l’Anah, et succède ainsi à Nathalie Apperé, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.


L’UNIS souhaite un observatoire des charges de copropriété

Relations partenariales avec les professionnels et les élus, encadrement des loyers, éco-rénovation : les sujets sont nombreux dans les prochains mois pour l’UNIS Lyon-Rhône.


«L’encadrement des loyers ne réglera pas le problème du manque de logements»


Patrick Lozano est le président de l’UNIS-Lyon-Rhône. Nous évoquons, avec celui qui a récemment été réélu pour trois ans à la tête de l’Union locale, la question de l’encadrement des loyers à Lyon et Villeurbanne.


Patrick Lozano réélu président de l’UNIS

Celui qui était déjà président de l’Union des syndicats de l’immobilier Lyon-Rhône a été renouvelé pour un mandat de 3 ans.


L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la métropole de ce lundi a mis en lumière d’importantes divisions en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.


Accès au logement : une charte de lutte contre les discriminations

Cette charte a été signée par le gouvernement et les professionnels de l’immobilier.


La convention Patrimonia 2020 ouvre ses portes pour 2 jours


Cette convention ouvre les 1er et 2 octobre au centre des congrès de Lyon, à la Cité internationale, dans le 6ème arrondissement.


Rénovation des copropriétés : les professionnels de l’immobilier s’engagent

Les professionnels de la FNAIM, de Plurience et de l’UNIS s’engagent sur la rénovation de 50.000 copropriétés sur trois ans.


Loi de finances 2021 : un budget logement de 16,2 milliards d’euros

Bercy a dévoilé ce lundi son projet de loi de finances 2021. La hausse du budget logement s’élève à 390 millions d’euros.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


Foncière Magellan : un milliard d’actifs sous gestion

La foncière a annoncé accélérer son développement et poursuivre la mise en œuvre de sa stratégie ISR.


La réforme des APL sera mise en œuvre au 1er janvier 2021

La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, l’a confirmé dans le journal « Le Parisien ». Elle a également évoqué d’autres mesures, notamment en faveur de la rénovation énergétique.


Les loyers ont continué de grimper à Paris, en dépit de l’encadrement

L’observatoire des loyers de l’agglomération parisienne a publié en fin de semaine dernière les résultats définitifs de son enquête annuelle.


«Le projet Foch Sully est vertueux»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui le programme Action Coeur de Ville développé sur Roanne, le projet Foch Sully, ainsi que le dispositif Denormandie.


Les réservations de logements en hausse de 30 % au 1er semestre chez Altarea

Le groupe a fait état d’une forte accélération à la sortie du confinement pour son activité « Promotion logement ».