Capelli attend un chiffre d’affaires en croissance d’environ 30%

Le groupe a fait part ce mercredi d’une dynamique commerciale très soutenue, en ligne avec les nouveaux objectifs du Groupe à moyen terme.

Capelli a fait part ce mercredi de son chiffre d’affaires semestriel pour l’exercice 2019-2020, qui court du 1er avril 2019 au 31 mars 2020. Le groupe a fait part d’un backlog en hausse de 34% sur un an à 555,7 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires du groupe ressort à 83,4 millions d’euros, en légère hausse. Il est jugé « peu représentatif de l’exercice en cours qui devrait enregistrer une solide croissance, de l’ordre de 30%. Le backlog à 555,7 M€, en hausse de 34% sur un an, conforte cet objectif », souligne le groupe, qui ajoute qu’« il valide la capacité de Capelli à répondre aux enjeux de son marché ».

Ce dernier a indiqué poursuivre la mise en œuvre de la stratégie de croissance visant à intégrer le Top 8 des promoteurs immobiliers français à horizon 2025, en s’appuyant sur les 3 socles de diversification définis : géographies, produits et clients.

Sur les 83,4 millions d’euros, 55,7 millions d’euros ont été réalisé en France et 27,7 millions d’euros à l’international. La croissance sur le semestre est principalement tirée par la France qui progresse de 19% à 55,7 millions d’euros. L’international à 27,7 millions d’euros est ponctuellement pénalisé par des retards administratifs au Luxembourg avec un effet de rattrapage attendu sur le second semestre. « Pour l’ensemble de l’exercice, l’accélération de la croissance (+30% environ en annuel) sera principalement générée au quatrième trimestre », indique le groupe.

Le groupe a ensuite évoqué la dynamique commerciale, notamment sur les ventes en bloc, avec des collaborations renforcées auprès des acteurs majeurs. En France, le Groupe a reçu de la part de CDC Habitat une lettre d’intention pour la réservation de 301 logements. Au Luxembourg, le Groupe a signé un contrat de réservation avec un family office représentant un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros. Dans le pays de Gex, le Groupe a signé deux lettres d’intention avec un fonds d’investissement pour plus de 50 logements et des négociations sont en cours pour plus de 100 lots supplémentaires. Des discussions sont aussi en cours avec des family offices suisses pour des ventes en bloc de logements sur des programmes dont les autorisations devraient être obtenues dans les semaines à venir.

Un niveau de commercialisation reste élevé

Le niveau de commercialisation des programmes dont le groupe est propriétaire « reste à un niveau élevé et constant de 86% ». Plusieurs programmes sont en chantier, comme Saint-André-Lez-Lilles (France) et Hesperange (Luxembourg), et auront un impact positif sur le chiffre d’affaires de l’année. Sur le seul programme de Saint-André-Lez-Lilles, le Groupe va acter plus de 250 lots sur l’exercice.

Capelli Provence vient de lancer le projet de son premier programme immobilier en plein cœur de la cité phocéenne. Un deuxième programme devrait être annoncé prochainement. Capelli respecte son calendrier de campagne d’achats pour l’exercice, ce qui lui permettra de tenir son objectif annuel en termes de réitérations.

Le Groupe a mis en commercialisation plusieurs programmes en Suisse et au Luxembourg pour un chiffre d’affaires potentiel de plus de 100 M€ HT depuis la rentrée. Il travaille en parallèle sur plus de 70 opérations en cours de montage pour un chiffre d’affaires potentiel de 1,5 milliards d’euros.

Concernant les objectifs, Capelli est confiant dans la pleine réalisation de son plan de développement stratégique, Cap 2025. Il indique que « la croissance forte de l’activité (+30% environ annoncés ce jour) permettra mécaniquement une meilleure absorption des charges de structures sur l’ensemble de l’exercice ». Selon Capelli, « la croissance annoncée du chiffre d’affaires sur l’exercice et le niveau de backlog dépassant les 550 M€ permettent au Groupe de réaffirmer son objectif à moyen terme : figurer dans le Top 8 des promoteurs immobiliers français ».

« La finalisation de la mise en place de l’organisation, définie avec E&Y depuis 12 mois, porte dès à présent ses effets. Quelques chantiers sont encore en cours de remodélisation, notamment le process de réitération et de digitalisation afin d’absorber l’activité forte attendue au 4ème trimestre. Par ailleurs, positionné sur les zones à fort potentiel, dites tendues « A et B », le Groupe CAPELLI rappelle qu’il n’est pas concerné par la suppression du PTZ (zones C et B1) au 1er janvier 2020 », conclut le groupe.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Fabric’, Grand prix régional des pyramides d’argent de la FPI


La fédération des promoteurs immobiliers a fait part des 9 prix récompensant les projets architecturaux les plus emblématiques en région lyonnaise.


Capelli vise une croissance de 50% au 1er semestre


Le promoteur a fait état d’un maintien des ventes à un niveau élevé dans un contexte économique perturbé.


Une solution de lavage promue par la FFB pour les peintres du bâtiment

La fédération du bâtiment lance O’Niveau, opération visant à aider les entreprises de peinture à s’équiper d’une station de nettoyage d’outils plus respectueuse de l’environnement.


Vers une mise à jour de la charte de 2006 pour promouvoir les matériaux biosourcés

Peu avant la clôture de l’exposition « Architecture en fibres végétales » qui s’est tenue durant l’été à Archipel, les adjoints au maire de Lyon, Sylvain Godinot et Raphaël Michaud, ainsi la vice-présidente de la Métropole, Béatrice Vessiller, ont fait un point sur la filière des matériaux biosourcés et les moyens de la promouvoir.


Logement : les permis de construire peinent à rebondir

Après un recul en mars et avril dû au confinement puis une reprise en mai et juin, les autorisations et mises en chantier de logements se sont stabilisées en juillet et août, en données corrigées.


« L’Avant-Scène », grand prix régional des Pyramides d’argent de la FPI Alpes

La FPI Alpes remettait jeudi dernier dans le château de Servolex en Savoie les huit pyramides d’argent de l’arc alpin.


Renaud Payre, nouveau président de l’OFS métropolitain

Le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville, a été élu ce lundi président de l’organisme de foncier solidaire métropolitain.


Loi de finances 2021 : la FFB presse le gouvernement


La FFB attend de nombreux compléments et détails par voie d’amendements pendant les débats parlementaires ou sous forme de textes règlementaires à venir.


Benjamin Courraud, nouveau délégué régional de la FPI Alpes


Le nouveau délégué souhaite instaurer une proximité avec l’ensemble des élus locaux, leurs représentants et leurs administrations, ainsi qu’avec l’ensemble des institutions locales.


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Les mises en ventes de logements neufs en chute libre à Lyon

La fédération des promoteurs immobiliers a communiqué il y a quelques jours les derniers chiffres en matière de réservations de logements neufs, et de prix, toujours orientés à la hausse.


Immobilier neuf : les craintes des promoteurs

La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a fait un point la semaine dernière sur l’activité du secteur au cours du premier semestre, marqué par le confinement.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


Entrée en vigueur des logements évolutifs au 1er janvier prochain

Dans un peu plus de trois mois, l’obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective.


LCA-FFB devient le « Pôle habitat FFB »

null
LCA-FFB organisait ce jour sa convention nationale. Elle a émis des propositions pour une reprise du secteur et annoncé son changement de dénomination