80 % des entreprises artisanales du bâtiment à l’arrêt

C’est ce qu’a indiqué la confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment.

La confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) a fait un point sur l’activité du secteur, et les tendances de l’activité pour le 1er trimestre 2020. Avec cette situation sans précédent la croissance de l’activité s’effondre, avec un recul de 12% par rapport au même trimestre de l’année précédente.

66 % des entreprises artisanales du bâtiment ayant des salariés ont fait des demandes de chômage partiel pour faire face à cette situation exceptionnelle. 15% l’envisagent toujours, mais 5% d’entre-elles ont cependant vu leurs demandes refusées par l’administration, notamment du fait que leur activité n’était pas considérée comme «officiellement interdite».

Le refus des clients particuliers à l’origine d’une part de la chute d’activité

Depuis le début du confinement, le 17 mars, 80% des entreprises sont à l’arrêt. 17 % des entreprises ont maintenu une activité réduite qui n’expose pas les salariés aux risques sanitaires. 3 % poursuivent une activité quasi-normale pour les interventions d’urgence.

Les raisons de l’arrêt des chantiers s’explique notamment par l’absence de volonté de la clientèle dans un contexte de confinement. La principale raison de l’arrêt des chantiers s’explique en effet par le refus des clients particuliers (71 %) et des clients professionnels, publics ou privés (45 %) de continuer les travaux, explique la CAPEB.

Une autre partie des entreprises souhaite préserver la santé de ses salariés, dans un contexte de tension sur la main d’oeuvre. La baisse d’activité s’explique, pour 46% des chefs d’entreprises, par la volonté de protéger leurs salariés.

Une autre explication est plus matérielle, à savoir les difficultés d’approvisionnement en produits et matériaux par les fournisseurs. Celles-ci font également partie des critères mis en avant par 39% des chefs d’entreprise. « Un chiffre corroboré par les chefs d’entreprises ayant poursuivi leur activité et qui déclarent pour 84 % d’entre eux éprouver des difficultés à obtenir les matériaux nécessaires », souligne la CAPEB.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Foncia déploie sa filiale Tech-Way dans le Rhône

Cette filiale est spécialisée dans la maintenance technique de l’habitat.


« Nous avons un méta projet, le projet de la ‘Métropole harmonieuse’ »

nullOlivier Bianchi est maire de Clermont Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole. Nous évoquons avec lui la méthode qui a permis de mettre au point et voter en décembre une programmation pluriannuelle des investissement sur 10 ans. Nous échangeons plus largement, avec lui, sur l’organisation de la 4e Métropole d’Auvergne-Rhône-Alpes, et les enjeux de celle-ci.


Immobilier : des records en 2021, mais des incertitudes pour 2022

nullLa FNAIM a retracé une immobilière marquée par un record de ventes et de prix. Mais des incertitudes pèsent sur 2022, et notamment du point de vue des élections, des taux, et de l’impact de la rénovation énergétique.


Ouverture de « France Renov », le service public de la rénovation de l’habitat

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, et Thierry Repentin, président de l’ANAH ont présenté ce jour le nouveau service public de la rénovation de l’habitat, « France Renov ».


L’audit énergétique à la vente en vigueur dès le 1er septembre 2022

L’audit énergétique règlementaire pour les logements proposés à la vente sera requis dans un peu plus de 9 mois. La ministre a souhaité laisser un peu plus de temps aux professionnels.


Un comité local lancé en faveur de la jeunesse et de l’emploi

Ce comité a été lancé lundi en présence d’élus et de professionnels.


Un taux d’utilisation des capacités en hausse dans le bâtiment

nullPublié jeudi, le climat des affaires dans le bâtiment s’est affiché en légère hausse en novembre. Le taux d’utilisation des capacités de production augmente, lui, de façon continue.


Une convention de partenariat pour l’amélioration de l’habitat dans les villes


Cette convention a été signée ce mardi au salon des maires et des collectivités locales.


La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes alerte sur la pénurie de main d’œuvre

L’artisanat du bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes a fait part de son étude de conjoncture du 3e trimestre 2021. Celle-ci fait état d’une activité dynamique sur un marché toujours en tension.


Vincent Gaud élu président régional de la CMA Auvergne-Rhône-Alpes

La nouvelle gouvernance de la Chambre de métiers et de l’artisanat a été nommée.


La croissance de l’artisanat du bâtiment dopée par l’entretien-amélioration

La CAPEB, qui a présente les chiffres de l’activité du secteur, a fait part d’une croissance de 4 % au troisième trimestre. La rénovation énergétique des logements est notamment portée par le dispositif MaPrimeRénov’.


Rebond des ventes du commerce, difficultés de recrutement chez les artisans

L’INSEE a fait part cette semaine de plusieurs statistiques attestant du rebond de l’activité.


BTP Rhône pointe les risques sur le secteur de la construction

Malgré une activité satisfaisante dans le secteur en 2021, la fédération BTP Rhône et Métropole a pointé les risques à court et moyen terme, notamment en matière d’emploi et de prix des matériaux.


La Ville de Lyon et la Chambre des métiers signent une convention

Une visite d’acteurs de l’artisanat local du 9ème arrondissement était organisée par la Ville de Lyon et la Chambre des métiers et de l’artisanat, préalablement à la signature de cette convention visant à un développement économique local durable, créateur d’emplois et d’animation de proximité.


Emmanuelle Wargon promeut un modèle durable pour les maisons individuelles

nullLa ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a rappelé jeudi ses priorités lors du discours de clôture de l’opération « Habiter la France de demain ». Mais ses propos sur la place de la maison individuelle ont été vivement commentés, l’obligeant à répondre vendredi aux critiques des fédérations.