La Ville de Lyon va voter des mesures pour le commerce et le BTP

Des mesures de soutien aux secteurs du commerce, des entreprises et du BTP vont être votées pour un montant de 15 millions d’euros.

La Ville de Lyon dispose d’un comité de suivi stratégique et opérationnel 7 jours sur 7 placé sous l’autorité de Gérard Collomb depuis le début de la pandémie de Coronavirus. Ce comité de suivi travaille notamment aux mesures de sortie de confinement.

La Ville veut aussi, outre le volet sanitaire, apporter un soutien aux secteurs impactés par la crise. Elle a ainsi annoncé ce vendredi vouloir prendre des mesures de soutien aux secteurs du commerce, des entreprises et du BTP. Celles-ci seront votées pour un montant de 15 millions d’euros au prochain conseil municipal de Lyon, le 7 mai prochain.

Soutien aux commerces

Cette série de mesures comprendra un soutien au secteur du commerce. L’ensemble des acteurs du commerce, dont la Chambre de commerce et d'industrie (CCI), la Chambre de métiers et de l'artisanat (CMA), les structures de management de centre-ville et les associations de commerçants dresse en effet un constat unanime, à savoir que l’impact de cette crise serait durable, avec un effet important sur le chiffre d’affaires et la trésorerie des entreprises.

Cette situation représente par ailleurs un risque pour l’emploi, malgré les mesures d’accompagnement mises en œuvre par l’Etat et les collectivités. Selon les données disponibles au 15 avril, 86% des Cafés Hôtels Restaurants (CHR) sont à l’arrêt, 82% des commerces font état d’une baisse des commandes et des ventes, et 76% des artisans connaissent une baisse importante de leur trésorerie.

« Depuis le 17 mars nous constatons la fragilité de notre système productif et de nos entreprises. On voit bien aujourd’hui que lorsque l’économie, nos commerces et nos entreprises du BTP ne fonctionnent plus, c’est toute la société qui se déstructure et les plus fragiles qui en subissent les conséquences. C’est pourquoi ces différents secteurs essentiels pour notre ville doivent être soutenus et encouragés à reprendre», indique Gérard Collomb.

Des mesures d’accompagnement des producteurs ont été mises en place suite à la fermeture des marchés. Afin de soutenir ce secteur, le maire de Lyon prévoit un certain nombre de mesures de gratuités ou de reports des taxations habituelles.

Suspension des loyers commerciaux et professionnels

La Ville va ainsi suspendre des loyers commerciaux et professionnels sur son parc privé, la ville de Lyon gèrant à ce jour 34 baux commerciaux sur l’ensemble du territoire. Pour soutenir les commerces qui ont été contraints à la fermeture (cafés, restaurants, équipement de la personne), il est proposé 6 mois de gratuité. Enfin, pour les autres commerces, concernés par les dérogations d’ouverture gouvernementale, un report des versements de loyers sera proposé. « En cas de difficultés relevées par ces commerces et s’ils saisissaient la ville, une analyse des pertes pourrait être faite avec une proposition de gratuité partielle au cas par cas », précise la Ville. Enfin, la Ville prévoit des exonérations de redevances d’occupation commerciale du domaine public.

Les terrasses et étalages, les marchés forains, les commerces ambulants, kiosques et attractions, les enseignes commerciales sur voirie sont par ailleurs directement impactés par les mesures de fermeture prises dans le cadre du confinement. Gérard Collomb propose ainsi une gratuité de 6 mois de toutes les redevances annuelles pour les marchés de la Ville, mais aussi une gratuité totale pour les terrasses saisonnières et terrasses sur stationnement et d’autre part une gratuité partielle équivalente à 9 mois du montant de leur redevance pour les terrasses annuelles.

Le maire de Lyon propose par ailleurs une gratuité des redevances d’occupation du domaine public pour les kiosques à fleurs et kiosques de restauration, une gratuité partielle de 6 mois des redevances pour les manèges, bimbeloteries, buvettes situés dans les parcs et sur les places de la Ville de Lyon ainsi que les commerces ambulants, ainsi qu’une suspension de la redevance trimestrielle (deuxième trimestre) pour les concessionnaires des halles Paul Bocuse. « Cette mesure pourra être prolongée au regard des résultats qui seront constatés pendant les périodes de confinement et de reprise d’activité », précise la Ville, qui propose également une exonération totale ou partielle de la taxe locale sur la publicité et les enseignes au titre de l’année 2020.

Soutien à la filière du BTP

L’autre volet de ce plan d’aides concerne le soutien de la filière du BTP. La mairie a annoncé la reprise progressive de l’instruction des autorisations d’urbanisme. Conformément aux préconisations de la médecine du travail (éloignement des agents, port du masque en cas de proximité, distribution de lingettes désinfectantes, etc.), des agents assurent ainsi une présence physique depuis ce lundi pour permettre l’instruction des nouvelles demandes d’autorisations d’urbanisme.

Par ailleurs, une exonération des taxations d’occupation du domaine public (échafaudages) a été décidée. Les entreprises occupant le domaine public au 1er mars et dont l’exécution du chantier a été interrompue du fait des mesures urgentes prises par l’Etat, pourront bénéficier d’une suspension du versement pendant une durée globale de 6 mois, pour participer au soutien de la reprise de cette activité indispensable à la construction de notre ville et au soutien des emplois sur Lyon. « Aucune redevance pour l’occupation du domaine ne sera due, pour cette période, par les entreprises concernées », conclut la Ville.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le prix des appartements neufs a progressé de +3,4% en 6 mois

C’est la conclusion de la 2ème édition du baromètre des prix de l’immobilier neuf du Laboratoire de l’Immobilier.


Capelli : chiffre d’affaires annuel de 201,7 millions d’euros

Le groupe Capelli publiait mercredi soir ses résultats annuels.


Appel à projet de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse

L’Agence de l’Eau lance un appel à projet « Plan de rebond Eau, Climat, Biodiversité » de 180 millions d’euros. Le projet a été salué par la FFB Auvergne-Rhône-Alpes.


La FFB présente son plan de relance


La fédération organisait ce mardi sa traditionnelle conférence de presse semestrielle. Le nouveau président, Olivier Salleron, a présenté les propositions de la fédération pour une relance du secteur.


Vicat relocalise son siège social à l’Isle d’Abeau

Le cimentier a communiqué sur le Covid-19 et sur l’adaptation de ses structures de coûts. L’annonce sur la localisation du siège a été faite à l’occasion de la visite du président de Région, Laurent Wauquiez.


Importante acquisition par 6ème Sens Immobilier à Grenoble

Le groupe a fait état de l’acquisition d’un site de 62.000 m² dans la préfecture de l’Isère, baptisé 6nergy Valley.


Le Groupe Gambetta ouvre une agence à Lyon

Le promoteur s’implante par ce biais en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Les artisans du bâtiment craignent un retour du travail détaché ou illégal

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, le Covid-19 risque de favoriser le retour du travail détaché ou illégal


Recommandations du HCSF : LCA-FFB déplore leur maintien

Le Haut Conseil de stabilité financière a maintenu ses recommandations de décembre. Les constructeurs aménageurs ont déploré cette position.


Bruno Bernard veut rassurer artisans et commerçants


Le candidat des écologistes à la présidence de la Métropole de Lyon a visité ce jeudi plusieurs commerces à Francheville. Il a également pu échanger sur plusieurs sujets avec les artisans.


Alila a réalisé 611 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019

Le groupe a fait part de ses résultats financiers annuels. 7.519 logements ont réservés l’an dernier.


La CAPEB déçue par le plan d’accompagnement du BTP

La confédération a fait plusieurs propositions pour amplifier le soutien au secteur, malmené par la crise.
» La FFB insatisfaite du plan de soutien au BTP
» Le gouvernement présente son plan de soutien au BTP


Capelli lance Capelli Patrimoine

Cette nouvelle offre s’adresse à tous les particuliers désireux d’investir dans la pierre.


Crédit Logement garantit désormais le bail réel solidaire


Le spécialiste de la garantie du prêt immobilier soutient l’accession à la propriété en étendant désormais la garantie du BRS, outil de l’accession abordable via la dissociation du foncier et du bâti.


Jacques Chanut laisse la présidence de la FFB à Olivier Salleron


Ce dernier avait été élu président de la fédération française du bâtiment en mars. Il vient de succéder au berjallien lors du conseil d’administration de l’organisation, et va lancer des États généraux de la construction.