Une solution de lavage promue par la FFB pour les peintres du bâtiment

La fédération du bâtiment lance O'Niveau, opération visant à aider les entreprises de peinture à s'équiper d'une station de nettoyage d'outils plus respectueuse de l'environnement.

La Fédération Française du Bâtiment Auvergne-Rhône-Alpes lance « O'Niveau » pour aider les entreprises de peinture à s'équiper d'une station de nettoyage d'outils plus respectueuse de l'environnement. Cette opération est réalisée en collaboration avec les Fédérations de Provence-Alpes-Côte d'Azur et Bourgogne-Franche-Comté. Le dispositif est porté en région par Alexandre Thomasset, qui a été très récemment élu président régional des métiers de la finition.

La loi sur l'eau et les milieux aquatiques encadre les rejets toxiques dans les réseaux d'assainissement et impose une obligation de traitement des eaux rejetées chez le client ou dans l'entreprise lors du nettoyage des rouleaux et pinceaux. Pour aider les entreprises et artisans du bâtiment à respecter cette obligation, la FFB AURA a remporté un appel à projet auprès de l'Agence de l'Eau Rhône Méditérrannée Corse permettant aux artisans et entreprises de bénéficier d'une aide financière pour l'achat d'une station de nettoyage de rouleaux et pinceaux.

Aides à l’achat

La FFB AURA veut redynamiser l'accompagnement des entreprises et artisans, en proposant des solutions pour diminuer les risques de pollution et les consommations en eau, selon leur secteur d'activité.

Un dispositif clé en main est ainsi proposé par l’organisation, pour aider les peintres en bâtiment à se doter d'équipements techniques performants et adaptés à leurs besoins. L'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse, partenaire de l'opération, soutient financièrement les professionnels du bâtiment dans l'achat de solutions écologiques de nettoyage de leurs brosses et rouleaux. « La prise en charge financière d'une partie du coût de l'équipement peut atteindre jusqu'à 60% du prix de la machine. Écologiques, pratiques et économiques, ces stations permettent aux artisans et entrepreneurs de devenir des acteurs du développement durable», indique la FFB.

Avantages multiples

Les avantages pour les professionnels sont multiples. Une station de lavage peut en effet leur permettre de mieux nettoyer leurs outils et plus vite. 12 litres d'eau sont consommés par jour par un peintre en moyenne pour nettoyer les outils. Il émet ainsi des résidus toxiques dans le réseau d'eaux usées. La station permet ainsi de diminuer sa consommation d'eau et de réduire l'impact de son activité sur l'environnement. « En effet, les substances dangereuses contenues dans les peintures sont piégées par le floculant puis collectées et enfin, traitées en tant que déchet dangereux », note la FFB.

Moyen efficace pour se conformer à la réglementation

Par ailleurs, c'est un moyen efficace pour se conformer à la réglementation en vigueur. La directive cadre européenne sur l'eau du 23 octobre 2000 impose en effet la suppression ou réduction des rejets de certaines substances dans l'eau. « Les éléments constitutifs des peintures ne doivent donc plus être rejetés dans les réseaux d'assainissement ou le milieu naturel pour atteindre les objectifs », indique la FFB, qui ajoute que l'utilisation d'une station de lavage peut être un moyen de valoriser l'image de l’entreprise auprès de ses clients récurrents, mais aussi de gagner de nouveaux marchés.

Toutes entreprises ou artisans du Bâtiment exerçant une activité de peinture (principale ou secondaire) sont concernés, qu’ils soient adhérents ou non à la FFB. Le siège de l'entreprise devra se situer dans l'un des départements rhônalpins et dans le périmètre d'action de l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lancement d’une enquête régionale sur le parc de véhicules du BTP

Une enquête est réalisée pour dresser un état des lieux du parc de véhicules des artisans et entreprises du bâtiment, des travaux publics et des matériaux de construction en Auvergne-Rhône-Alpes.


La Ville de Lyon a présenté sa PPI 2021-2026

nullLe projet de programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 a été présenté ce jeudi devant le conseil municipal. Il comprend notamment des élements en matière de logement.


Le Bâtiment va connaitre sa pire crise depuis 25 ans en 2021

null
La fédération française du bâtiment organisait ce mardi sa conférence de presse trimestrielle.


La programmation d’Alliade Habitat a été impactée par la Covid en 2020

La direction de la filiale d’Action Logement a, en début de mois, dressé un bilan de son activité l’année dernière.


La Métropole amplifie le dispositif «Ecoréno’v» pour la rénovation des logements

null
La collectivité amplifie ses efforts en termes de rénovation thermique des logements, avec l’adoption mardi d’un nouveau règlement pour le dispositif. Pour le présenter, une visite était organisée jeudi dans une copropriété du 8ème arrondissement de Lyon.


L’ex-collège Truffaut, futur lieu de vie du 1er arrondissement


Une visite du site qui accueillera à terme une résidence étudiante, un hostel, une crèche et des tiers lieux, était organisée mercredi en présence du maire de Lyon et du président de la Métropole.


3 fédérations s’engagent sur la rénovation énergétique des copropriétés

La FNAIM, de l’UNIS et de Plurience se sont engagées aux côtes de la ministre, Emmanuelle Wargon, à accompagner 50.000 copropriétés dans cette rénovation d’ici trois ans, via la signature d’un protocole d’engagement.


Une exposition en plein air sur les métiers du BTP

Cette exposition itinérante se tient sur des palissades de chantier à la Part-Dieu, dans le troisième arrondissement de Lyon.


«Le BTP, dans le Rhône, a augmenté ses emplois salariés de 3 % en 2020»


Nous évoquons, à l’occasion de la présentation de l’exposition photos sur les métiers du BTP, les difficultés de recrutement du secteur avec Samuel Minot, président de la fédération BTP Rhône et Métropole.


21 collectivités sélectionnées pour l’AMI «Schéma directeur immobilier et énergétique»

Ces collectivités en Auvergne-Rhône-Alpes ont été sélectionnées en janvier dans le cadre de cet appel à manifestation d’intérêt.


La proportion des femmes en hausse dans le bâtiment

null
La FFB a fait un point ce lundi sur la proportion des femmes dans le secteur. La CAPEB a de son côté réalisé la synthèse d’une l’enquête sur les femmes cheffes d’entreprise dans l’artisanat du bâtiment.


Selon la CAPEB, les travaux d’accessibilité sont plus que jamais nécessaires

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, les travaux d’accessibilité pour sécuriser les seniors en perte d’autonomie sont encore plus nécessaires avec la Covid-19.


La Région a lancé son plan de soutien aux étudiants et aux jeunes

null
Ce plan vise à garantir une protection sanitaire au monde étudiant, apporter un soutien alimentaire et psychologique aux étudiants, et accompagner la jeunesse vers l’emploi.


RE2020 : les fédérations veulent une confirmation des bonnes évolutions

null
L’USH, la FPI, le Pôle Habitat FFB, la FFB, la Fédération SCOP BTP, la CAPEB, l’UNSFA et l’UNTEC ont réagi suite aux annonces sur la RE2020. Ils souhaitent notamment une confirmation dans les textes et un suivi des impacts.


Une fin 2020 en demi-teinte selon la CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes

La confédération des artisans et des petites entreprises du bâtiment a fait part de son point d’activité au quatrième trimestre 2020.