Lancement d’une enquête régionale sur le parc de véhicules du BTP

Une enquête est réalisée pour dresser un état des lieux du parc de véhicules des artisans et entreprises du bâtiment, des travaux publics et des matériaux de construction en Auvergne-Rhône-Alpes.

La FFB Auvergne-Rhône-Alpes, la CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes, l’UNICEM Auvergne-Rhône-Alpes et la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes ont annoncé dans un communiqué que les branches de leurs secteurs avaient lancé une enquête pour dresser un état des lieux du parc automobile des artisans et entreprises du BTP. Pilotée par la CERC ARA, cette étude est menée en partenariat avec la FFB AURA, la CAPEB AURA, la FRTP AURA, l'UNICEM, la DREAL et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette enquête a pour objectifs de mieux connaître les caractéristiques des parcs de véhicules des entreprises du BTP, d'évaluer leur potentiel de transition vers des véhicules moins polluants ou des modes alternatifs et d'identifier les freins et leviers associés.

Celles-ci note en outre que l'impact du trafic routier est un enjeu écologique et sanitaire majeur, avec à la clé une dégradation de l'air, le réchauffement climatique et l’épuisement des ressources. « Il est responsable de 55% des émissions nationales de NOx, de 25% des émissions de gaz à effet de serre et de 50% de la facture pétrolière française », rappellent les organisations.

Des zones à faibles émissions (ZFE) mises en place dans plusieurs agglomérations

La mise en place de zones à faibles émissions (ZFE) dans plusieurs métropoles de la Région pousse les fédérations à agir en la matière. En région Auvergne-Rhône-Alpes, deux ZFE sont d’ores et entrées en vigueur sur les métropoles de Lyon et Grenoble au 1er janvier 2020. Bientôt, les métropoles de Saint-Etienne et de Clermont-Ferrand vont également agir en ce sens. Et plus largement, d'ici 2025, toutes les agglomérations de plus de 150.000 habitants auront l'obligation de mettre en place une ZFE.

Ce mouvement s’inscrit dans la logique de la loi d'orientation des mobilités (LOM) promulguée en 2019, qui fixe pour la France l'objectif d'atteindre d'ici 2050, la décarbonation complète du secteur des transports terrestres. Afin d’atteindre cet objectif, le texte prévoit notamment la fin de la vente des véhicules utilisant des énergies fossiles (essence, diesel, gaz naturel) d'ici à 2040.

Les fédérations soulignent que ceci représente un enjeu important pour la filière. Face à la pollution de l'air, la tendance à une montée en puissance des restrictions sur le parc automobile concerne particulièrement la filière construction, qui utilise des véhicules au quotidien pour le transport de personnels, d'équipements ou de matériaux.

Améliorer les connaissances via une étude

Les organisations professionnelles du BTP et des industriels des carrières et matériaux de construction en Auvergne-Rhône-Alpes ont donc estimé qu'il était essentiel « d'améliorer les connaissances sur ces flottes et de recenser les attentes des entreprises afin de leur proposer un plan d'action dédié et adapté ». L'ensemble des entreprises et artisans du BTP, des carrières et matériaux de construction d'Auvergne-Rhône-Alpes est donc sollicité. Ceux-ci peuvent répondre à l'enquête en cliquant sur ce lien.

Les fédérations précisent que le périmètre de l'étude porte sur les véhicules particuliers (de société ou de fonction), les véhicules particuliers dérivés (véhicules particuliers transformés en véhicules utilitaires), les véhicules utilitaires légers (moins de 3,5 tonnes) ainsi que les véhicules dédiés au transport de matériaux, notamment les poids lourds concernés par le dispositif de vignette Crit'Air (camion-benne, camion porte-engins, camion bras de grue, camion toupie à béton, etc.).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier : des records en 2021, mais des incertitudes pour 2022

nullLa FNAIM a retracé une immobilière marquée par un record de ventes et de prix. Mais des incertitudes pèsent sur 2022, et notamment du point de vue des élections, des taux, et de l’impact de la rénovation énergétique.


Ouverture de « France Renov », le service public de la rénovation de l’habitat

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, et Thierry Repentin, président de l’ANAH ont présenté ce jour le nouveau service public de la rénovation de l’habitat, « France Renov ».


L’audit énergétique à la vente en vigueur dès le 1er septembre 2022

L’audit énergétique règlementaire pour les logements proposés à la vente sera requis dans un peu plus de 9 mois. La ministre a souhaité laisser un peu plus de temps aux professionnels.


Un comité local lancé en faveur de la jeunesse et de l’emploi

Ce comité a été lancé lundi en présence d’élus et de professionnels.


Un taux d’utilisation des capacités en hausse dans le bâtiment

nullPublié jeudi, le climat des affaires dans le bâtiment s’est affiché en légère hausse en novembre. Le taux d’utilisation des capacités de production augmente, lui, de façon continue.


Une convention de partenariat pour l’amélioration de l’habitat dans les villes


Cette convention a été signée ce mardi au salon des maires et des collectivités locales.


La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes alerte sur la pénurie de main d’œuvre

L’artisanat du bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes a fait part de son étude de conjoncture du 3e trimestre 2021. Celle-ci fait état d’une activité dynamique sur un marché toujours en tension.


Vincent Gaud élu président régional de la CMA Auvergne-Rhône-Alpes

La nouvelle gouvernance de la Chambre de métiers et de l’artisanat a été nommée.


La croissance de l’artisanat du bâtiment dopée par l’entretien-amélioration

La CAPEB, qui a présente les chiffres de l’activité du secteur, a fait part d’une croissance de 4 % au troisième trimestre. La rénovation énergétique des logements est notamment portée par le dispositif MaPrimeRénov’.


Rebond des ventes du commerce, difficultés de recrutement chez les artisans

L’INSEE a fait part cette semaine de plusieurs statistiques attestant du rebond de l’activité.


BTP Rhône pointe les risques sur le secteur de la construction

Malgré une activité satisfaisante dans le secteur en 2021, la fédération BTP Rhône et Métropole a pointé les risques à court et moyen terme, notamment en matière d’emploi et de prix des matériaux.


La Ville de Lyon et la Chambre des métiers signent une convention

Une visite d’acteurs de l’artisanat local du 9ème arrondissement était organisée par la Ville de Lyon et la Chambre des métiers et de l’artisanat, préalablement à la signature de cette convention visant à un développement économique local durable, créateur d’emplois et d’animation de proximité.


Emmanuelle Wargon promeut un modèle durable pour les maisons individuelles

nullLa ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a rappelé jeudi ses priorités lors du discours de clôture de l’opération « Habiter la France de demain ». Mais ses propos sur la place de la maison individuelle ont été vivement commentés, l’obligeant à répondre vendredi aux critiques des fédérations.


Lyon 3 : fin des travaux de réhabilitation de la résidence Dauphiné

GrandLyon Habitat a achevé les travaux de cet ensemble datant des années 30, composé de 218 logements et 2 locaux commerciaux.


Projet de loi de finances 2022 : hausse du budget dédié au logement

Le ministère chargé du Logement voit son budget rehaussé de 1 milliard d’euros, pour atteindre 17,15 milliards d’euros.