Capelli : hausse de 39% du chiffre d’affaires annuel 2020/2021

Le groupe a fait état d'un chiffre d'affaires de 281 millions d'euros. Le groupe prévoit une poursuite d’une croissance soutenue en 2021/2022.

Capelli a fait part mercredi après Bourse de son chiffre d’affaires annuel non audité pour son exercice 2020/20211. L’activité s’inscrit en forte croissance, et ce « malgré un environnement économique et sanitaire particulièrement complexe ». L’année 2020/2021 aura été, selon le groupe, « une année clef », en termes de développement et de transformation, marquée à la fois par l’institutionnalisation accrue de sa clientèle, l’initiation de grands projets emblématiques et une diversification sélective de son offre.

La croissance du groupe « se poursuivra à un rythme soutenu en 2021/2022 et sera de l’ordre de +20% sur l’ensemble de l’exercice avec des projets d’envergure au Luxembourg, en France et en Suisse », annonce le groupe. Elle « sera néanmoins appréciée du fait de l’impact Covid dans les instructions des permis ».

Le Groupe va en outre émettre prochainement des obligations vertes « green bonds », « qui prendront le relais de ses capacités de financement actuelles sur des projets spécifiques, en adéquation avec sa stratégie de construire des bâtiments durables, ayant un impact positif sur l’environnement et le climat ».

Progression de 39% du chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires annuel 2020/2021 augmente de 39% à 280,5 millions d’euros, contre 201,7 un an plus tôt. Le chiffre d’affaires France ressort à 232.8 millions d’euros, en hausse de 66%. A l’international, le chiffre d’affaires ressort à 47,7 millions d’euros, en repli de 22%. « L’international s’inscrit en retrait, dans l’attente du lancement d’importants nouveaux programmes qui généreront de manière conséquente du chiffre d’affaires en Suisse et au Luxembourg sur l’exercice 2021/2022 », note le groupe.

Un chiffre d’affaires France tiré par les ventes en bloc

Le chiffre d’affaires France a été tiré par la montée en puissance des ventes en bloc et les grands contrats qui ont été signés avec des institutionnels de tout premier plan tels que CDC Habitat, Groupe Action Logement ou encore La Française Asset Management.

Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre ressort à 91 millions d’euros, en croissance de 37% par rapport au quatrième trimestre 2019/2020, un nouveau plus haut historique en termes d’activité trimestrielle.

« Reflétant les choix stratégiques du Groupe de privilégier le déstockage au regard de la situation sanitaire inédite apparue en mars 2020 mais aussi de l’allongement des délais administratifs qui ralentissent la délivrance des permis de construire, le niveau de commercialisation des projets ressort à un plus haut historique, à 90%. Même si moins générateur de marge à court terme, le déstockage a donné au Groupe et à ses partenaires bancaires de la visibilité sur les opérations en cours, permettant ainsi à Capelli de continuer à investir dans l’avenir. Sous l’effet conjugué de l’intérêt des investisseurs institutionnels et des investisseurs privés pour le résidentiel et de la rareté des biens, les marges des ventes en bloc redeviendront plus normatives en 2021/2022. »

Capelli, communiqué de presse du 26 mai 2021

Backlog solide et poursuite d’une croissance soutenue

Le Backlog, après déstockage, ressort au niveau élevé de 701,2 millions d’euros. Il réitère « sa confiance quant à la poursuite d’une croissance soutenue de son activité sur le présent exercice ». La croissance, estimée à 20% en 2021/2022, sera portée par les ventes en bloc, qui bénéficient de la visibilité accrue du Groupe auprès des institutionnels et affichent une excellente dynamique commerciale, par la montée en puissance de l’étranger, moins pénalisé par la lenteur des délivrances de permis de construire et davantage générateur de marge, et par un retour à des délais administratifs qui devraient progressivement revenir à la normale.

Le groupe a décidé pour les 3 ans à venir de favoriser très fortement deux axes de croissance à savoir la réhabilitation d’immeubles de bureaux en logements répondant ainsi à la problématique de non-artificialisation des sols, mais aussi le développement de programmes immobiliers au Luxembourg. Récemment, le groupe a remporté le projet « la Cour des Loges », qui consiste en une reconversion de bureaux en logements et la réhabilitation d’un garage Renault couvrant une surface de 7.310 m² à 500 mètres de la tour Eiffel, dans le cadre de l’édition 2021 de Réinventer Paris.

Suite à ces annonces, le titre a légèrement reculé, de 1,24 % sur Euronext Paris jeudi. Il est stable ce vendredi.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les assemblées générales de BTP Rhône et de la FNAIM se sont tenues jeudi

nullSans concertation entre les fédérations, toutes deux se tenaient jeudi au Matmut Stadium. L’assemblée générale de BTP Rhône et Métropole avait pour thème « Un monde en transition(s) ».


La barre des 500.000 permis de construire dépassée

nullLe service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la transition écologique a fait part des statistiques en matière de construction de logements.


Le Pôle Habitat FFB veut des «politiques durablement entreprenantes»

nullLa convention nationale 2022 de la fédération se tenait ce jeudi.


Le chantier de réhabilitation des universités des quais Berthelot livré

Les bâtiments du site universitaire des quais ont fait l’objet d’un vaste programme de réhabilitation depuis 2014.


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Joris Duquoc devient directeur Auvergne-Rhône-Alpes de Linkcity

Celui qui avait rejoint Linkcity il y a 8 ans, en 2014, a désormais la responsabilité du développement et des activités depuis les implantations de la région.


Comment l’arrivée du métro transforme les hôpitaux Sud

nullUne visite du chantier du futur pôle multimodal était organisée ce mercredi. L’occasion pour Anne Decq-Garcia, la directrice du groupement hospitalier Lyon Sud d’expliquer la mue profonde pour l’établissement.


Les artisans décrivent un rythme de travail intense qui génère de la fatigue

La CAPEB a fait part des résultats de la 8e édition du baromètre ARTI Santé BTP.


Le bâtiment tient, mais…

nullLa fédération française du bâtiment (FFB) a, en cours de semaine, fait part, lors d’une conférence de presse, des derniers chiffres du secteur. Si ce dernier, globalement, tient, l’organisation espère pouvoir faire avancer certaines problématiques récurrentes lors des assises du bâtiment.


Charbonnières-les-Bains : livraison de « Carré Lison »

nullLe Groupe em2c a annoncé ce jeudi la livraison de ce programme localisé au coeur de la ville de l’ouest lyonnais.


«Nous atteignons les 5.000€ du m² à Clermont-Ferrand »

Stéphane Roque est le président de la FPI Auvergne. Nous évoquons avec lui les principales problématiques du marché sur ce territoire.


Le « Domaine de Thémis », Pyramide d’Argent 2022 en Auvergne


La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) d’Auvergne organisait jeudi sa cérémonie des « Pyramides d’Argent » à l’Hôtel de ville de Clermont-Ferrand.


Sainte-Foy-lès-Lyon : pose de la première pierre d’«Esprit Domaine»

Eiffage Immobilier a réalisé jeudi dernier la pose de la première pierre de cette résidence situé sur le site de la Salette.


La résidence « Eko » inaugurée à Villeurbanne


Cette inauguration avait lieu jeudi dernier, en présence de de la première adjointe au maire de Villeurbanne.


Villeurbanne : inauguration de la résidence « Solaris »

L’évènement inaugural de ce programme situé cours Tolstoï est inscrit, ce mardi, à l’agenda du maire, Cédric Van Styvendael.