Filière à responsabilité élargie des producteurs : un décret bientôt publié

Le gouvernement a précisé ce jour les modalités de mise en œuvre de la nouvelle filière pour les produits et matériaux de construction du secteur du bâtiment.

Le gouvernement a communiqué ce jour sur la filière à responsabilité élargie des producteurs, la REP.

42 millions de tonnes de déchets sont produits annuellement par le secteur du bâtiment, ce qui correspond à l’équivalent de la quantité annuelle de déchets produits par les ménages. La loi du 10 février 2020 portant sur la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire a prévu la mise en place d’une nouvelle filière à responsabilité élargie des producteurs (REP) pour les produits et matériaux de construction du secteur du bâtiment, afin de développer la collecte et la valorisation de ces déchets générés lors des opérations de déconstruction et de rénovation des bâtiments.

La nouvelle filière « permettra de renforcer le maillage des points de collecte accessibles sur tout le territoire aux artisans et entreprises du bâtiment pour traiter les déchets au plus près des chantiers », indique le ministère de la Transition écologique. Elle permettra également « de soutenir les collectivités locales qui prennent en charge les déchets du bâtiment apportés par les particuliers, et de développer le réemploi, la réutilisation et le recyclage de ces déchets ». Enfin, elle vise à apporter une solution concrète à la problématique des dépôts sauvages de déchets du bâtiment, grâce à un principe de reprise gratuite des déchets financé par les éco-organismes.

Le décret fixant les règles et principes de la filière publié prochainement

Le Gouvernement a annoncé ce mercredi qu’il publierait d’ici la fin de l’année le décret fixant les règles et principes de cette nouvelle filière, suite à la concertation engagée avec l’ensemble des parties prenantes de la filière depuis le printemps 2021. Parallèlement, le ministère de la Transition écologique a lancé ce même jour la concertation sur le projet de cahier des charges des éco-organismes, afin que les nouveaux éco-organismes puissent être agréés dès le début de l’année prochaine. Le décret fixera les modalités et les objectifs de collecte et de valorisation des déchets du bâtiment, ainsi que la trajectoire de montée en puissance progressive de la filière sur les premières années d’agrément.

Les échanges avec les parties prenantes ont en outre mis en avant la nécessité de donner une bonne visibilité aux acteurs sur les modalités de mise en œuvre de cette nouvelle filière REP et de prévoir une progressivité dans le déploiement. Le contexte reste en effet marqué par la crise sanitaire et par la situation actuelle de tension sur l’approvisionnement pour certaines matières premières de construction.

Les textes permettront ainsi aux acteurs de disposer de cette visibilité sur les modalités précises de mise en œuvre de la nouvelle filière REP, pour qu’ils puissent se préparer et anticiper sa mise en œuvre opérationnelle.

« L’année 2022 sera ainsi mise à profit pour que les éco-organismes agréés puissent établir les conventionnements avec les collectivités et acteurs privés de la gestion des déchets de construction, afin de pouvoir enclencher au plus tard le 1er janvier 2023 les soutiens financiers.»

Ministère de la Transition écologique





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour,concernant la collecte de ces déchets, les particuliers auront-ils une responsabilité concernant leurs chantiers ou bien les professionnels (RGE) auront-ils la responsabilité pleine et exclusive de cette gestion ?
Cordialement,
Laura

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’absence de ministère du logement pointée par les fédérations

Les organisations professionnelles ont regretté l’absence de portefeuille spécifique dédié au logement, consécutivement à l’annonce vendredi du nouveau gouvernement.


Eiffage Immobilier a inauguré «Évolution » à Rillieux-la-Pape


Le programme compte 88 logements qui vont du T2 au T4. Une grande surface alimentaire a ouvert ses portes il y a quelques semaines au rez-de-chaussée.


Virginia Bernoux nommée présidente du directoire du groupe Ogic

nullL’ancienne directrice régionale de Cogedim accède à ce poste deux ans après être entrée chez OGIC en qualité de Directrice Générale Logements, Grands Projets et Innovation.


Pont-de-Claix : le programme « Impulsion » a été inauguré

Ce programme de 118 logements a été inauguré début mai, après 24 mois de travaux.


Lyon 5 : les travaux de « Green Side » ont débuté

nullCe programme immobilier de 138 logements est développé par Linkcity Sud-Est dans le quartier de Champvert. Il offrira une surface habitable d’environ 9.000 m² répartie sur 6 bâtiments.


L’artisanat du bâtiment fait part d’indicateurs en baisse

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes a fait part d’un « marché en souffrance dans un contexte économique bouleversé ».


Vers un futur redéveloppement de l’ex-clinique du Tonkin à Villeurbanne

null
Novaxia Investissement, Icade Promotion et Imring ont annoncé avoir signé un partenariat portant sur le redéveloppement de 5 actifs acquis auprès du groupe Ramsay. Dont l’immeuble villeurbannais.


Avec Good Morning !, Cardinal revisite la résidence étudiante

L’opérateur immobilier lyonnais Cardinal, connu pour ses activités de promoteur, développe depuis 2008 des activités d’exploitation. Plus précisément, à travers ses filiales Cardinal Gestion, Cardinal Campus et Cardinal Workside, le groupe finance, construit et anime des résidences gérées, étudiantes, de coliving, de l’hôtellerie courts séjours et des espaces de coworking nouvelle génération. Il vient de franchir une nouvelle étape du côté des résidences étudiantes.


Dardilly : Nacarat lance «Coeur Esplanade»

nullCe programme se veut « durable et exemplaire », explique le promoteur.


Les ventes de logements neufs toujours en baisse en région lyonnaise

Au titre du 1er trimestre, les réservations ont baissé de 10%, selon la fédération des promoteurs immobiliers, qui tire la sonnette d’alarme.


141.900 logements autorisés en 3 mois, chiffre le plus élevé depuis 2007


Un nombre exceptionnel de demandes de permis de construire avait été enregistré en décembre, sans doute en lien avec l’entrée en vigueur de la RE2020 au 1ᵉʳ janvier 2022. Nombre d’autorisations ont été délivrées en début d’année.


La confiance des ménages et des acteurs du BTP se dégrade

L’INSEE a fait part ce mercredi de son indice de confiance des ménages, après avoir publié la veille son enquête trimestrielle dans la promotion immobilière et celle dans l’artisanat du bâtiment.


La CAPEB adopte un plan de transformation stratégique

nullLa confédération tenait son Assemblée générale ces 21 et 22 avril.


Campagne de recrutement chez Bouygues Bâtiment Sud-Est

140 postes sont à pourvoir au sein de la filiale de Bouygues Construction.


Le prix « Excellence BTP » remis à Nicolas Bottet

Celui-ci était le candidat de la région en carrelage.