Ouverture de « France Renov », le service public de la rénovation de l’habitat | Lyon Pôle Immo

Ouverture de « France Renov », le service public de la rénovation de l’habitat

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, et Thierry Repentin, président de l’ANAH ont présenté ce jour le nouveau service public de la rénovation de l’habitat, « France Renov ».

Ce mercredi la ministre déléguée chargée du Logement, Emmanuelle Wargon, et le président de l’Anah, Thierry Repentin, étaient réunis à Montreuil pour présenter France Rénov’, le service public de la rénovation de l’habitat.

La plateforme France-renov.gouv.fr est ainsi en ligne pour informer, guider et orienter les ménages souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique de leur logement. Les ménages disposent également d’un numéro de téléphone unique pour contacter un conseiller France Rénov’ (0 808 800 700). Dès le 17 janvier, une campagne de communication sera lancée le pour faire connaître ce nouveau service public.

450 guichets uniques « Espaces Conseil France Rénov’ »

France Rénov’ constitue le point d’entrée unique pour tous les parcours de travaux. Le ministère indique qu’ « il donne aux Français un égal accès à l’information, les oriente tout au long de leur projet de rénovation, et assure également une mission d’accompagnement spécifique auprès des ménages aux revenus les plus modestes ». Il précise que ce réseau est organisé territorialement, avec le concours des collectivités locales, et notamment des Régions, et s’articule de façon complémentaire avec les programmes locaux d’amélioration de l’habitat conduits par les collectivités territoriales.

Le réseau de plus de 450 guichets uniques « Espaces Conseil France Rénov’ » sont répartis sur l’ensemble du territoire, pour informer et conseiller les ménages. Ce réseau, qui fusionne les anciens Espaces Conseil FAIRE et les points rénovation information de l’Anah (PRIS), poursuivra son déploiement en partenariat avec les collectivités locales.

Une campagne de communication dès lundi

Les informations et conseils délivrés par France Rénov’ sont neutres, gratuits et personnalisés, afin de sécuriser le parcours de rénovation, faciliter la mobilisation des aides financières et mieux orienter les ménages vers les professionnels.

Sur la plateforme web (france-renov.gouv.fr), les ménages peuvent trouver des informations utiles au sujet de la rénovation de l’habitat, un outil de simulation permettant d’identifier les aides financières disponibles pour la rénovation énergétique de son logement, ainsi qu’un annuaire des artisans qualifiés RGE.

Une campagne de communication débutera dès le 17 janvier pour mieux faire connaître ce service public aux Français.

Un accompagnateur pour les projets les plus ambitieux

Pour les projets les plus ambitieux, les ménages pourront bénéficier d’un accompagnateur, appelé « Mon Accompagnateur Rénov’ ». Les projets de rénovation ambitieux sont parfois complexes à appréhender, mettre en œuvre et financer. Afin de faciliter le passage à l’acte et sécuriser le parcours des ménages, les particuliers peuvent être accompagnés tout au long de leur projet de travaux par un interlocuteur de confiance : Mon Accompagnateur Rénov’.

Celui-ci assure le suivi sur les aspects techniques, comme le choix des travaux, mais aussi sur l’aspect administratif et financier, notamment pour mobiliser les aides financières disponibles. Il assure de même le suivi sur l’aspect social, pour accompagner les ménages les plus fragiles.

En 2022, Mon Accompagnateur Rénov’ s’appuie sur le réseau des opérateurs de l’Anah et des Espaces Conseils France Rénov’. Il s’étendra dès 2023 à de nouveaux acteurs agréés afin de permettre à tous de bénéficier d’un accompagnement individualisé et d’ainsi favoriser la concrétisation des projets les plus ambitieux.

MaPrimeRénov’ Sérénité

Les ménages aux revenus les plus modestes peuvent désormais bénéficier du dispositif MaPrimeRénov’ Sérénité afin de réaliser une rénovation globale, avec des taux de financement avantageux, jusqu’à 50% ou 35% des travaux réalisés, plafonnés à 30 000 €, et cumulables avec des primes spécifiques et les aides des collectivités locales. Le gain énergétique minimum sera de 35%, avec un accompagnement individuel systématique, et la possibilité de bénéficier en complément, à partir du 1er juillet 2022, des primes CEE par geste ou de la prime CEE Coup de pouce « rénovation performante ».

Un prêt pour financer le reste à charge

La visite a également été l’occasion de faire un point sur le financement de la rénovation. Pour aider les ménages à financer le reste à charge de leur travaux, les réseaux bancaires La Poste et le Crédit Mutuel se sont en effet engagés avec « le prêt avance rénovation ». Les ménages pourront rembourser le prêt lors de la vente de leur logement, et les intérêts au fil de l’eau.

« La mise en place de France Rénov’ est un grand pas pour accompagner les ménages dans leur projet de rénovation. Notre ambition d’éradiquer les passoires thermiques passe par une meilleure information et un accompagnement des ménages. Le gouvernement est prêt à aider l’ensemble des Français dans leurs travaux, afin de réussir la transition écologique. » Emmanuelle Wargon, Ministre déléguée chargée du logement

« Avec France Rénov’, l’Anah accompagnera les ménages pour les aider à réaliser les rénovations les plus ambitieuses. Le service public de la rénovation de l’habitat est une réponse concrète aux besoins de conseils et d’accompagnement des ménages. C’est la reconnaissance également du travail réalisé depuis plus de 50 ans par l’Anah, afin d’améliorer l’habitat privé aux cotés des collectivités et de nos concitoyens. » Thierry Repentin, Président de l’Anah






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La CAPEB et la FFB plutôt satisfaites de leur entrevue avec les ministres

Selon la CAPEB, Christophe Béchu et Guillaume Kasbarian ont fait le choix «de s’appuyer sur les TPE du bâtiment pour accélérer la rénovation énergétique».


La refonte du DPE fait débat

La question de la refonte du DPE s’est invitée mardi à la conférence de présentation des chiffres de la promotion immobilière en région lyonnaise.


Bercy annonce des mesures de soutien aux entreprises du BTP

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, a annoncé mardi des mesures en direction des entreprises du bâtiment et des travaux publics.


La CAPEB demande à Guillaume Kasbarian des arbitrages

La confédération demande au nouveau ministre « de prendre les arbitrages que le secteur attend avec grande impatience ».


Guillaume Kasbarian, nouveau ministre délégué au Logement

Le nouveau ministre succède à Patrice Vergriete, qui devient, lui, ministre délégué chargé des transports.


L’artisanat du bâtiment reste « en tension » en Auvergne-Rhône-Alpes

nullC’est le constat qui découle de l’étude conduite par les CAPEB de la région auprès de leurs adhérents pour le 4e trimestre 2023.


Christophe Béchu veut raviver la demande de logement, ainsi qu’un choc d’offre

Le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires adressait ce mercredi ses vœux, et fait à cette occasion quelques annonces en matière de d’aménagement du territoire et de logement.


La CAPEB réclame à son tour la suppression de la hausse de la taxe sur le GNR

nullSelon la confédération des petites entreprises du bâtiment, les entreprises artisanales du bâtiment ne peuvent entendre que les entreprises agricoles soient privilégiées.


BTP CFA AURA & l’ANDSA signent une convention

Les deux structures s’associent pour dynamiser les activités sportives des apprentis du BTP.


Salon des métiers de l’étanchéité et du bardage à Lyon les 27 et 28 mars 2024

La Chambre Syndicale Française de l’Étanchéité annonce le premier salon qui aura lieu au Matmut Stadium de Lyon.


Le comité de suivi de la rénovation énergétique salué par la CAPEB

nullUn comité de suivi de la rénovation énergétique a été lancé pour faciliter le quotidien des entreprises qui sont en première ligne dans la rénovation énergétique.


623.790 logements privés rénovés en 2023

3,12 milliards d’euros d’aides ont été distribuées. Pour Christophe Béchu, « une dynamique de fond s’est installée en faveur de la rénovation de l’habitat ».


Le recul de l’artisanat du bâtiment s’est poursuivi au 4e trimestre

La CAPEB a fait part ce mercredi de sa note de conjoncture. Dans le prolongement des deux trimestres précédents, l’activité des entreprises artisanales du bâtiment s’est encore contracté au 4e trimestre.


Une 3e demande de paiement à la Commission européenne pour financer France Relance

Une troisième demande de paiement a été adressée par Bruno Le Maire à la Commission européenne, afin de recevoir 7,5 milliards d’euros de subventions du plan de relance européen, notamment pour permettre la rénovation énergétique des bâtiments publics.


LE DPE une nouvelle fois fragilisé

Une note du Conseil d’analyse économique (CAE) publiée ce mercredi a de nouveau questionné la fiabilité de l’actuel DPE. Celui-ci ne correspondrait, selon celle-ci, pas à la réalité à la consommation réelle des logements.