Ouverture de « France Renov », le service public de la rénovation de l’habitat

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, et Thierry Repentin, président de l’ANAH ont présenté ce jour le nouveau service public de la rénovation de l’habitat, « France Renov ».

Ce mercredi la ministre déléguée chargée du Logement, Emmanuelle Wargon, et le président de l’Anah, Thierry Repentin, étaient réunis à Montreuil pour présenter France Rénov’, le service public de la rénovation de l’habitat.

La plateforme France-renov.gouv.fr est ainsi en ligne pour informer, guider et orienter les ménages souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique de leur logement. Les ménages disposent également d’un numéro de téléphone unique pour contacter un conseiller France Rénov’ (0 808 800 700). Dès le 17 janvier, une campagne de communication sera lancée le pour faire connaître ce nouveau service public.

450 guichets uniques « Espaces Conseil France Rénov’ »

France Rénov’ constitue le point d’entrée unique pour tous les parcours de travaux. Le ministère indique qu’ « il donne aux Français un égal accès à l’information, les oriente tout au long de leur projet de rénovation, et assure également une mission d’accompagnement spécifique auprès des ménages aux revenus les plus modestes ». Il précise que ce réseau est organisé territorialement, avec le concours des collectivités locales, et notamment des Régions, et s’articule de façon complémentaire avec les programmes locaux d’amélioration de l’habitat conduits par les collectivités territoriales.

Le réseau de plus de 450 guichets uniques « Espaces Conseil France Rénov’ » sont répartis sur l’ensemble du territoire, pour informer et conseiller les ménages. Ce réseau, qui fusionne les anciens Espaces Conseil FAIRE et les points rénovation information de l’Anah (PRIS), poursuivra son déploiement en partenariat avec les collectivités locales.

Une campagne de communication dès lundi

Les informations et conseils délivrés par France Rénov’ sont neutres, gratuits et personnalisés, afin de sécuriser le parcours de rénovation, faciliter la mobilisation des aides financières et mieux orienter les ménages vers les professionnels.

Sur la plateforme web (france-renov.gouv.fr), les ménages peuvent trouver des informations utiles au sujet de la rénovation de l’habitat, un outil de simulation permettant d’identifier les aides financières disponibles pour la rénovation énergétique de son logement, ainsi qu’un annuaire des artisans qualifiés RGE.

Une campagne de communication débutera dès le 17 janvier pour mieux faire connaître ce service public aux Français.

Un accompagnateur pour les projets les plus ambitieux

Pour les projets les plus ambitieux, les ménages pourront bénéficier d’un accompagnateur, appelé « Mon Accompagnateur Rénov’ ». Les projets de rénovation ambitieux sont parfois complexes à appréhender, mettre en œuvre et financer. Afin de faciliter le passage à l’acte et sécuriser le parcours des ménages, les particuliers peuvent être accompagnés tout au long de leur projet de travaux par un interlocuteur de confiance : Mon Accompagnateur Rénov’.

Celui-ci assure le suivi sur les aspects techniques, comme le choix des travaux, mais aussi sur l’aspect administratif et financier, notamment pour mobiliser les aides financières disponibles. Il assure de même le suivi sur l’aspect social, pour accompagner les ménages les plus fragiles.

En 2022, Mon Accompagnateur Rénov’ s’appuie sur le réseau des opérateurs de l’Anah et des Espaces Conseils France Rénov’. Il s’étendra dès 2023 à de nouveaux acteurs agréés afin de permettre à tous de bénéficier d’un accompagnement individualisé et d’ainsi favoriser la concrétisation des projets les plus ambitieux.

MaPrimeRénov’ Sérénité

Les ménages aux revenus les plus modestes peuvent désormais bénéficier du dispositif MaPrimeRénov’ Sérénité afin de réaliser une rénovation globale, avec des taux de financement avantageux, jusqu’à 50% ou 35% des travaux réalisés, plafonnés à 30 000 €, et cumulables avec des primes spécifiques et les aides des collectivités locales. Le gain énergétique minimum sera de 35%, avec un accompagnement individuel systématique, et la possibilité de bénéficier en complément, à partir du 1er juillet 2022, des primes CEE par geste ou de la prime CEE Coup de pouce « rénovation performante ».

Un prêt pour financer le reste à charge

La visite a également été l’occasion de faire un point sur le financement de la rénovation. Pour aider les ménages à financer le reste à charge de leur travaux, les réseaux bancaires La Poste et le Crédit Mutuel se sont en effet engagés avec « le prêt avance rénovation ». Les ménages pourront rembourser le prêt lors de la vente de leur logement, et les intérêts au fil de l’eau.

« La mise en place de France Rénov’ est un grand pas pour accompagner les ménages dans leur projet de rénovation. Notre ambition d’éradiquer les passoires thermiques passe par une meilleure information et un accompagnement des ménages. Le gouvernement est prêt à aider l’ensemble des Français dans leurs travaux, afin de réussir la transition écologique. » Emmanuelle Wargon, Ministre déléguée chargée du logement

« Avec France Rénov’, l’Anah accompagnera les ménages pour les aider à réaliser les rénovations les plus ambitieuses. Le service public de la rénovation de l’habitat est une réponse concrète aux besoins de conseils et d’accompagnement des ménages. C’est la reconnaissance également du travail réalisé depuis plus de 50 ans par l’Anah, afin d’améliorer l’habitat privé aux cotés des collectivités et de nos concitoyens. » Thierry Repentin, Président de l’Anah






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les artisans décrivent un rythme de travail intense qui génère de la fatigue

La CAPEB a fait part des résultats de la 8e édition du baromètre ARTI Santé BTP.


Le bâtiment tient, mais…

nullLa fédération française du bâtiment (FFB) a, en cours de semaine, fait part, lors d’une conférence de presse, des derniers chiffres du secteur. Si ce dernier, globalement, tient, l’organisation espère pouvoir faire avancer certaines problématiques récurrentes lors des assises du bâtiment.


Le siège de l’Auxiliaire livré rue Garibaldi

nullCrédit Agricole Immobilier a annoncé avoir livré cet immeuble de bureaux situé au 18/24 rue Garibaldi, dans le 6e arrondissement de Lyon.


«Nous avons une action très importante pour le foncier économique»

nullBéatrice Vessiller est la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle le lancement de la révision du SCOT, les grandes opérations d’urbanisme récemment présentées, et les enjeux en matière d’accueil d’activités économiques.


Le climat des affaires recule dans l’industrie du bâtiment


L’INSEE a publié ce mardi son indice de climat des affaires.


Le «Booster du réemploi» récemment lancé en Auvergne-Rhône-Alpes

Différents acteurs se sont réunis il y a une dizaine de jours à la Confluence à Lyon pour le lancement de cette démarche visant à accroitre l’utilisation de matériaux de réemploi dans les chantiers.


L’artisanat du bâtiment fait part d’indicateurs en baisse

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes a fait part d’un « marché en souffrance dans un contexte économique bouleversé ».


La confiance des ménages et des acteurs du BTP se dégrade

L’INSEE a fait part ce mercredi de son indice de confiance des ménages, après avoir publié la veille son enquête trimestrielle dans la promotion immobilière et celle dans l’artisanat du bâtiment.


La CAPEB adopte un plan de transformation stratégique

nullLa confédération tenait son Assemblée générale ces 21 et 22 avril.


Décret tertiaire : comment la start-up lyonnaise Lowit veut prendre la main

nullL’entrepreneur Thomas Lagier, qui avait déjà cofondé en 2014 la société de modélisation urbaine Forcity (disparue en 2019), a récemment saisi l’opportunité du décret tertiaire pour créer une nouvelle start-up à Lyon. Lowit propose un diagnostic automatique, des recommandations de travaux et un suivi des performances.


MaPrimeRénov augmentée de 1.000 € pour sortir du fioul ou du gaz

Depuis vendredi 15 avril, la prime a été augmentée pour tout changement de système de chauffage qui permet de sortir du fioul ou du gaz.


La Métropole de Lyon réaffirme son soutien aux Worldskills

nullLa collectivité a annoncé son soutien plein et entier à cet événement. Elle regrette l’absence d’engagement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


La filière de la rénovation énergétique adresse une lettre ouverte à Jean Castex

nullPlusieurs organisations professionnelles de la rénovation énergétique ont signé cette lettre adressée au Premier ministre, afin de lui faire part de difficultés.


Face aux hausses de coûts, BTP Rhône appelle à une solidarité de filière

nullLa fédération BTP Rhône et Métropole a alerté sur des difficultés inédites depuis 1945 pour ses adhérents, lesquels sont en proie à une hausse brutale des coûts de construction suite au contexte géopolitique.


Hausse de MaPrimeRénov’ : une mesure en trompe l’œil pour la CAPEB

Le gouvernement avait annoncé en cours de semaine dernière une augmentation pour les pompes à chaleur et chaudières biomasse.