Mon Accompagnateur Rénov’ : une nouvelle étape ce 3 juillet | Lyon Pôle Immo

Mon Accompagnateur Rénov’ : une nouvelle étape ce 3 juillet

La plateforme d’agrément a ouvert ce lundi pour les nouveaux acteurs.

L’année 2023 est marquée par la mise en place du dispositif « Mon Accompagnateur Rénov' ». La plateforme de demande d’agrément a d’abord été ouverte depuis mai aux acteurs historiques, comme les opérateurs de l’Anah et espaces conseil France Rénov’.

Elle s’étend à compter ce lundi 3 juillet aux nouveaux acteurs qui souhaitent contribuer à la massification et la sécurisation des projets de rénovation énergétique performante, tout en offrant un accompagnement personnalisé aux propriétaires désireux de rénover leur logement.

Un dossier de demande d’agrément

Les candidats à l’agrément peuvent se rendre sur france-renov.gouv.fr/mon-accompagnateur-renov. Le dossier de demande d’agrément « Mon Accompagnateur Rénov’ » est simple. Il faut dans un premier temps se renseigner sur le dispositif et vérifier son éligibilité sur France-renov.gouv.fr (guide du candidat) ou sur écologie.gouv.fr (FAQ Mon Accompagnateur Rénov’).

Il faut ensuite rassembler les informations nécessaires et préparer les pièces justificatives nécessaires pour constituer son dossier. Pour faciliter les démarches, des modèles de pièces justificatives sont proposés aux candidats. Il faut également créer un compte et procéder au dépôt de sa demande sur France-renov.gouv.fr/mon-accompagnateur-renov

Il est rappelé qu’à compter du 1er janvier 2024, le recours à « Mon Accompagnateur Rénov’ » sera obligatoire pour les ménages qui souhaitent réaliser des rénovations performantes financées par MaPrimeRénov’. Cette obligation ne concerne que l’accompagnement des ménages pour la rénovation de leur logement individuel. Pour les syndicats de copropriétaires qui souhaitent bénéficier de MaPrimeRénov’ Copropriété, les règles ne changent pas. Une assistance à maitrise d’ouvrage est toujours obligatoire selon les conditions réglementaires en vigueur.

Tous les acteurs souhaitant intervenir en tant que « Mon Accompagnateurs Rénov’ » doivent ainsi obligatoirement obtenir un agrément de l’Anah. L’objectif est de pouvoir disposer de 4.000 à 5.000 Mon Accompagnateur Rénov’ d’ici 2025.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La CAPEB promeut la révision immédiate de MaPrimeRénov

nullLa confédération pointe plusieurs centaines de millions d’euros non consommés de l’enveloppe en 2023.


La CAPEB et la FFB plutôt satisfaites de leur entrevue avec les ministres

Selon la CAPEB, Christophe Béchu et Guillaume Kasbarian ont fait le choix «de s’appuyer sur les TPE du bâtiment pour accélérer la rénovation énergétique».


La refonte du DPE fait débat

La question de la refonte du DPE s’est invitée mardi à la conférence de présentation des chiffres de la promotion immobilière en région lyonnaise.


Bercy annonce des mesures de soutien aux entreprises du BTP

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, a annoncé mardi des mesures en direction des entreprises du bâtiment et des travaux publics.


La CAPEB demande à Guillaume Kasbarian des arbitrages

La confédération demande au nouveau ministre « de prendre les arbitrages que le secteur attend avec grande impatience ».


Guillaume Kasbarian, nouveau ministre délégué au Logement

Le nouveau ministre succède à Patrice Vergriete, qui devient, lui, ministre délégué chargé des transports.


L’artisanat du bâtiment reste « en tension » en Auvergne-Rhône-Alpes

nullC’est le constat qui découle de l’étude conduite par les CAPEB de la région auprès de leurs adhérents pour le 4e trimestre 2023.


Christophe Béchu veut raviver la demande de logement, ainsi qu’un choc d’offre

Le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires adressait ce mercredi ses vœux, et fait à cette occasion quelques annonces en matière de d’aménagement du territoire et de logement.


La CAPEB réclame à son tour la suppression de la hausse de la taxe sur le GNR

nullSelon la confédération des petites entreprises du bâtiment, les entreprises artisanales du bâtiment ne peuvent entendre que les entreprises agricoles soient privilégiées.


BTP CFA AURA & l’ANDSA signent une convention

Les deux structures s’associent pour dynamiser les activités sportives des apprentis du BTP.


Salon des métiers de l’étanchéité et du bardage à Lyon les 27 et 28 mars 2024

La Chambre Syndicale Française de l’Étanchéité annonce le premier salon qui aura lieu au Matmut Stadium de Lyon.


Le comité de suivi de la rénovation énergétique salué par la CAPEB

nullUn comité de suivi de la rénovation énergétique a été lancé pour faciliter le quotidien des entreprises qui sont en première ligne dans la rénovation énergétique.


623.790 logements privés rénovés en 2023

3,12 milliards d’euros d’aides ont été distribuées. Pour Christophe Béchu, « une dynamique de fond s’est installée en faveur de la rénovation de l’habitat ».


Le recul de l’artisanat du bâtiment s’est poursuivi au 4e trimestre

La CAPEB a fait part ce mercredi de sa note de conjoncture. Dans le prolongement des deux trimestres précédents, l’activité des entreprises artisanales du bâtiment s’est encore contracté au 4e trimestre.


Une 3e demande de paiement à la Commission européenne pour financer France Relance

Une troisième demande de paiement a été adressée par Bruno Le Maire à la Commission européenne, afin de recevoir 7,5 milliards d’euros de subventions du plan de relance européen, notamment pour permettre la rénovation énergétique des bâtiments publics.