La FFB critique la fin de l’éligibilité des chaudières gaz aux primes CEE | Lyon Pôle Immo

La FFB critique la fin de l’éligibilité des chaudières gaz aux primes CEE

Pour le président de la fédération, on ne peut « bloquer brutalement aujourd’hui ce qu’on incitait à faire hier ».

Les pouvoirs publics viennent de supprimer leur éligibilité aux primes CEE à compter du 1er janvier 2024, a déploré la fédération française du bâtiment (FFB). Ceci intervient après une décision de l‘exclusion des chaudières gaz des travaux éligibles à MaPrimeRenov’, et après avoir voulu les interdire pour ensuite faire marche arrière.

Mais un autre amendement au « PLF2024 » inquiète l’organisation.

« Pire : un amendement gouvernemental au projet de loi de finance serait en préparation pour exclure les chaudières gaz du champ de la TVA à 5,5 % et les soumettre au taux de 20 %. Leur éligibilité à l’éco-PTZ se trouverait également menacée. »

FFB

Une politique à long terme demandée en matière de transition écologique

La fédération rappelle que, dans certains cas, aucune alternative n’est possible, notamment pour les logements en milieu rural, en zone de haute altitude, en copropriété ou en lotissement. « Or, l’installation d’une chaudière gaz à très haute performance énergétique (THPE) en remplacement d’anciens équipements permet des gains énergétiques moyens de 30% et une réduction des émissions de gaz à effet de serre du même ordre », souligne-t-elle.

La FFB indique que « supprimer toute forme d’aide financière pour cet équipement revient à détruire le pouvoir d’achat des ménages et à freiner l’atteinte de nos objectifs climatiques par pur dogmatisme, alors même que le gaz a clairement été favorisé il y a quelques années dans le neuf avec la RT2012 et que son verdissement est en marche avec le gaz vert produit en France ».

« La transition écologique est trop importante pour être pilotée à grands coups de volant. On ne peut pas, sans danger pour les entreprises et l’emploi, bloquer brutalement aujourd’hui ce qu’on incitait à faire hier. Seule une politique à long terme permettra à l’industrie et aux entreprises d’effectuer les investissements humains et financiers nécessaires. »

Olivier Salleron, président de la FFB





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Christophe Béchu répond aux critiques sur MaprimeRénov’

Le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires est revenu ce jeudi à Lyon sur les récentes critiques portant sur la moindre hausse des crédits de MaprimeRénov’, émanant notamment de la FFB AURA et de BTP Rhône et Métropole.


Le Pôle Habitat FFB lance son « dernier appel avant point de non-retour »

nullLa fédération organisait ce jeudi une conférence de presse au cours de laquelle elle a alerté sur la situation alarmante du logement neuf.


La FFB AURA et BTP Rhône boycottent une rencontre avec le ministre

nullLes présidents de fédération avaient été conviés ce 22 février par le ministre à une réunion portant sur la transition écologique dans le Rhône. Ils ont décliné l’invitation, et se sont expliqués dans une lettre ouverte.


La CAPEB promeut la révision immédiate de MaPrimeRénov

nullLa confédération pointe plusieurs centaines de millions d’euros non consommés de l’enveloppe en 2023.


La CAPEB et la FFB plutôt satisfaites de leur entrevue avec les ministres

Selon la CAPEB, Christophe Béchu et Guillaume Kasbarian ont fait le choix «de s’appuyer sur les TPE du bâtiment pour accélérer la rénovation énergétique».


La refonte du DPE fait débat

La question de la refonte du DPE s’est invitée mardi à la conférence de présentation des chiffres de la promotion immobilière en région lyonnaise.


Bercy annonce des mesures de soutien aux entreprises du BTP

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, a annoncé mardi des mesures en direction des entreprises du bâtiment et des travaux publics.


La CAPEB demande à Guillaume Kasbarian des arbitrages

La confédération demande au nouveau ministre « de prendre les arbitrages que le secteur attend avec grande impatience ».


Guillaume Kasbarian, nouveau ministre délégué au Logement

Le nouveau ministre succède à Patrice Vergriete, qui devient, lui, ministre délégué chargé des transports.


L’artisanat du bâtiment reste « en tension » en Auvergne-Rhône-Alpes

nullC’est le constat qui découle de l’étude conduite par les CAPEB de la région auprès de leurs adhérents pour le 4e trimestre 2023.


Christophe Béchu veut raviver la demande de logement, ainsi qu’un choc d’offre

Le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires adressait ce mercredi ses vœux, et fait à cette occasion quelques annonces en matière de d’aménagement du territoire et de logement.


La CAPEB réclame à son tour la suppression de la hausse de la taxe sur le GNR

nullSelon la confédération des petites entreprises du bâtiment, les entreprises artisanales du bâtiment ne peuvent entendre que les entreprises agricoles soient privilégiées.


BTP CFA AURA & l’ANDSA signent une convention

Les deux structures s’associent pour dynamiser les activités sportives des apprentis du BTP.


Salon des métiers de l’étanchéité et du bardage à Lyon les 27 et 28 mars 2024

La Chambre Syndicale Française de l’Étanchéité annonce le premier salon qui aura lieu au Matmut Stadium de Lyon.


Le comité de suivi de la rénovation énergétique salué par la CAPEB

nullUn comité de suivi de la rénovation énergétique a été lancé pour faciliter le quotidien des entreprises qui sont en première ligne dans la rénovation énergétique.