La FFB critique la fin de l’éligibilité des chaudières gaz aux primes CEE | Lyon Pôle Immo

La FFB critique la fin de l’éligibilité des chaudières gaz aux primes CEE

Pour le président de la fédération, on ne peut « bloquer brutalement aujourd’hui ce qu’on incitait à faire hier ».

Les pouvoirs publics viennent de supprimer leur éligibilité aux primes CEE à compter du 1er janvier 2024, a déploré la fédération française du bâtiment (FFB). Ceci intervient après une décision de l‘exclusion des chaudières gaz des travaux éligibles à MaPrimeRenov’, et après avoir voulu les interdire pour ensuite faire marche arrière.

Mais un autre amendement au « PLF2024 » inquiète l’organisation.

« Pire : un amendement gouvernemental au projet de loi de finance serait en préparation pour exclure les chaudières gaz du champ de la TVA à 5,5 % et les soumettre au taux de 20 %. Leur éligibilité à l’éco-PTZ se trouverait également menacée. »

FFB

Une politique à long terme demandée en matière de transition écologique

La fédération rappelle que, dans certains cas, aucune alternative n’est possible, notamment pour les logements en milieu rural, en zone de haute altitude, en copropriété ou en lotissement. « Or, l’installation d’une chaudière gaz à très haute performance énergétique (THPE) en remplacement d’anciens équipements permet des gains énergétiques moyens de 30% et une réduction des émissions de gaz à effet de serre du même ordre », souligne-t-elle.

La FFB indique que « supprimer toute forme d’aide financière pour cet équipement revient à détruire le pouvoir d’achat des ménages et à freiner l’atteinte de nos objectifs climatiques par pur dogmatisme, alors même que le gaz a clairement été favorisé il y a quelques années dans le neuf avec la RT2012 et que son verdissement est en marche avec le gaz vert produit en France ».

« La transition écologique est trop importante pour être pilotée à grands coups de volant. On ne peut pas, sans danger pour les entreprises et l’emploi, bloquer brutalement aujourd’hui ce qu’on incitait à faire hier. Seule une politique à long terme permettra à l’industrie et aux entreprises d’effectuer les investissements humains et financiers nécessaires. »

Olivier Salleron, président de la FFB





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Charly, lauréate d’un des « rubans du Patrimoine » 2024

Les lauréats de ce concours organisé par l’AMF, la FFB, et diverses structures ont été désignés pour la 30ème édition du concours « les rubans du Patrimoine ».


Un jugement sur les carnets de commandes dégradé

La Banque de France a publié sa note de conjoncture au titre du mois de mai.


La FFB salue aussi le plan de simplification

nullLa fédération appelle néanmoins le gouvernement « à veiller à ne pas introduire de la complexité en pensant simplifier ».


Simplification : la CAPEB évoque «une avancée majeure»

nullLa confédération a indiqué juger favorablement un certain nombre de mesures annoncées par le gouvernement.


Un marché des entreprises artisanales du Bâtiment toujours en difficulté

Les artisans et petites entreprises du bâtiment ont fait part de leur note de conjoncture du 1er trimestre 2024 en Auvergne-Rhône-Alpes.


Des travaux de modernisation des collèges de la Métropole

La collectivité s’engage dans la modernisation de ses collèges, via des travaux de végétalisation et de rénovation. La Métropole organisait il y a quelques jours une visite dans deux d’entre eux, à Givors et Grigny.


Une nouvelle charte lyonnaise du ravalement de façade

La Ville de Lyon et 14 partenaires ont signé mercredi cette charte qui a fait l’objet d’une réactualisation.


La FFB crée la marque ProAdapt

La fédération propose une démarche simplifiée et gratuite pour aider ses artisans et entrepreneurs adhérents à se préparer à ce nouveau marché et à s’informer sur le dispositif MaPrimeAdapt’.


La crise du bâtiment impacte la santé des chefs d’entreprises artisanales

La 10ème édition du baromètre ARTIsanté confirme, selon la CAPEB, l’impact de l’incertitude économique et de la charge administrative sur la santé des chefs d’entreprises artisanales du secteur.


Importante réhabilitation pour la résidence « Petit Bois »

nullAlliade Habitat organisait jeudi une visite de cette résidence de plusieurs immeubles située à Saint-Priest.


Un accord a été trouvé pour la salle Rameau

La Ville de Lyon s’est, dans un communiqué, félicité du nouvel accord trouvé avec la compagnie de Phalsbourg et de la reprise des travaux.


Simplification de MaPrimeRénov’ : une victoire pour la FFB, mais…

Les décrets publiés en fin de semaine dernière s’avèrent être, pour une très large part, conformes aux demandes de la fédération. Celle-ci demande toutefois à ce que l’entrée en vigueur effective de ces mesures soit accélérée. La CAPEB avait également réagi.


Le décret de simplification de Maprimerenov’ publié

Le décret relatif à la simplification du dispositif MaPrimeRénov’ est paru vendredi au Journal Officiel.


«Top of the Roof Lyon 2024», à Lyon les 27 et 28 mars

La Chambre syndicale française de l’étanchéité et la fédération BTP Rhône et Métropole organisent un premier salon des métiers de l’étanchéité et du bardage.


L’Alliance pour le Logement en Auvergne-Rhône-Alpes est créée

nullCe collectif d’organisations vise à identifier des solutions applicables dans les territoires pour résoudre les difficultés d’accès au logement.