Une aide exceptionnelle destinée aux commerçants victimes de dégradations | Lyon Pôle Immo

Une aide exceptionnelle destinée aux commerçants victimes de dégradations

La Ville de Lyon a voté lors du Conseil municipal de ce jeudi 21 décembre l’attribution de l’aide exceptionnelle destinée aux commerçants et artisans victimes de dégradations ou de pillage.

De nombreuses dégradations avaient été constatées lors des émeutes urbaines de juin-juillet dernier. Lors du conseil municipal de ce jeudi 21 décembre, la Ville de Lyon a voté l’attribution de l’aide exceptionnelle destinée aux commerçants et artisans victimes de dégradations ou de pillage. Conformément à l'engagement du maire de Lyon auprès des commerçants à la suite de ces évènements, la Ville a voté l’attribution de cette aide, qui profitera, au total, à 54 commerçants lyonnais. Ceux-ci bénéficieront ainsi de 192.000 euros versés.

Plusieurs dispositifs activés

Par ce biais, l’objectif de cette aide exceptionnelle de la Ville de Lyon est de préserver l’activité économique et de pérenniser l’emploi. La Ville de Lyon avait immédiatement annoncé son souhait d’accompagner les commerces ayant été particulièrement impactés par les dégradations commises lors des émeutes de juillet dernier. La collectivité se dit en effet fortement attachée aux commerces de proximité, mais aussi consciente de leur rôle dans l’attractivité et le rayonnement de la ville, ainsi que dans la cohésion sociale au sein des quartiers.

« Dès le lendemain des violences urbaines, la Ville de Lyon a été présente aux côtés des commerçants impactés. Je me réjouis du versement de cette aide individuelle qui constitue un vrai coup de pouce et qui s’inscrit de manière complémentaire aux autres aides exceptionnelles débloquées. »

Camille Augey, adjointe au maire de Lyon à l’emploi et à l’économie durable

Ainsi, la municipalité a tout de suite activé plusieurs dispositifs, à savoir la mise en place d’une aide aux associations de commerçants pour l’animation commerciale à hauteur de 150 000 euros. Celle-ci s’effectue sur la base d’un appel à projets pour participer à préserver la vitalité commerciale.

Elle a également accordé un soutien financier à la Chambre de commerce et d’industrie de 50.000 euros pour la mise en place d’une cellule d'urgence d'accompagnement aux commerçants lyonnais sinistrés. En outre, 6 mois d’exonérations de redevance pour les kiosques de la place Bellecour ont été accordés au regard des préjudices subit tout au long du premier semestre 2023 pour un montant de 50.000 euros.

Un dispositif d’attribution d’aides directes

Par ailleurs, lors du Conseil municipal du 28 septembre, un dispositif d’attribution d’aides directes exceptionnelles aux commerçants et artisans a été adopté. Sont éligibles les artisans et commerçants indépendants ou franchisés de moins de 50 salariés en équivalent temps plein, avec un établissement physique ou une boutique, en rez-de-chaussée avec vitrine.

L’aide versée par la a pour objectif de soutenir les entreprises fragilisées par ces évènements dans le but de préserver l’activité économique, maintenir l’attractivité commerciale et pérenniser l’emploi. La municipalité note que cette aide prend la forme d’une subvention forfaitaire de 2.000 euros pour les entreprises victimes de dégradations sur les éléments extérieurs (façades, vitrines, rideaux métalliques, etc.) et de 5 000 euros pour les entreprises victimes de dégradations extérieures et intérieures (stock, mobiliers…)






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un spectre plus large pour le CIEL 2024

nullLe salon de la construction et de l’immobilier d’entreprise lyonnais, qui se tient également jeudi matin, a été inauguré ce mercredi.


Genas : Robodrill SA acquiert un entrepôt de 1.350 m²

L’acquisition a été conseillée par Valoris Real Estate.


Lyon 2 : cession par Sofidy d’un immeuble de bureaux

La société de gestion a annoncé avoir réalisé, à la faveur de cette transaction, une importante plus-value au profit des épargnants de la SCPI Efimmo 1.


CIEL 2024 : 2.200 visiteurs attendus

nullLe premier rendez-vous régional de l’immobilier B2B se tiendra le 12 et 13 juin au Palais de la Bourse. Si le salon garde sa même dénomination, il s’ouvre désormais au secteur de la construction.


France 2030 : 7 projets français dans le cadre de deux nouveaux PIIEC

La Commission européenne a rendu le 28 mai ses décisions sur deux projets importants d’intérêt européen commun. Certains sont situés dans la Métropole.


Vifs échanges entre la préfecture et Jérome Moroge sur l’extension de Daikin

Le maire d’Oullins-Pierre-Bénite a exprimé ses inquiétudes sur l’extension de l’usine Daikin Chemical France. La préfecture lui a répondu en lui suggérant de «préférer la confiance et la transparence aux effets médiatiques».


Tassin-la-Demi-Lune : Avenir Focus acquiert plus de 1.000 m² dans «Le Bridge»

null
Valoris Real Estate était conseil dans cette transaction.


Immobilier d’entreprise à Lyon : des dynamiques diverses selon les segments

La Chambre du Rhône de la FNAIM a fait un point mercredi sur les marchés immobiliers. Au 1er trimestre, sur le segment des bureaux, la demande placée a rebondi. Toutefois, celle-ci a chuté sur le front des locaux d’activités. L’investissement est également affecté par la hausse des taux.


Limonest : Remake acquiert le siège de LDLC

Remake a annoncé l’acquisition du siège du groupe de e-commerce pour le compte de sa SCPI Remake Live.


Lyon 1er : Vendôme Joaillerie Manufacture prend à bail 460 m²

Cette prise à bail de bureaux a été réalisée auprès d’une SCI privée.


Adoption de la proposition de loi sur la régulation des meublés de tourisme

Cette proposition de loi doit permettre, selon Guillaume Kasbarian, «de simplifier les procédures et d’accompagner les collectivités dans ces projets».


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Givors : un village d’entreprises prochainement livré

nullLa SERL organisait il y a quelques jours une visite du chantier du village d’entreprise développé à proximité du pôle entrepreneurial LYVE de la ville.


Baisse de 23% de la demande placée dans les grandes métropoles

nullLa demande placée a en effet atteint 223.500 m² au premier trimestre 2024, a souligné CBRE dans une analyse sur le marché des bureaux des grandes métropoles régionales.


Chassieu : Viken prend à bail 785 m² de locaux

Valoris Real Estate a été conseil du bailleur et du preneur dans cette opération.