623.790 logements privés rénovés en 2023 | Lyon Pôle Immo

623.790 logements privés rénovés en 2023

3,12 milliards d’euros d’aides ont été distribuées. Pour Christophe Béchu, « une dynamique de fond s’est installée en faveur de la rénovation de l’habitat ».

623.790 logements privés ont ainsi été rénovés en 2023, grâce à 3,12 milliards d’euros d’aides distribuées qui ont généré 8,46 milliards d’euros de travaux. C’est ce qu’indique l’Anah, opérateur du Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, qui a financé un volume très important de projets de travaux pour la troisième année consécutive. La dynamique est portée par le succès continu de la rénovation énergétique et notamment de MaPrimeRénov’, qui depuis son lancement a financé la rénovation de plus de 2 millions de logements.

Rénovation énergétique de 569.000 logements

En 2023, MaPrimeRénov’ a permis la rénovation énergétique de 569.000 logements, évitant ainsi l’émission de 5,3 tonnes de CO2 depuis 2020. Le nombre de rénovation d’ampleur continue d’augmenter. On compte 71.613 rénovations d’ampleur, soit une hausse de 12,5%. Le gain énergétique moyen y est de 54,3%. C’est d’autant plus vrai pour les copropriétés dont les résultats progressent chaque année depuis 3 ans, 30.167 logements ayant ainsi bénéficié de MaPrimeRénov’ Copropriété (+16%).

Au-delà de la rénovation énergétique, les aides de l’Anah permettent de redresser des copropriétés dégradées et de lutter contre l’habitat indigne. Là aussi, la dynamique est lancée. Depuis le lancement du Plan Initiative copropriétés en 2018, c’est plus d’un milliard d’euros qui a été engagé pour financer la rénovation de 144 000 logements, dont près de la moitié sont en copropriétés en difficulté.

Enfin, face au défi de la transition démographique, l’Anah continue d’adapter les logements pour permettre à tous de vivre en sécurité dans un logement adapté. En 2023, ce sont ainsi 26.227 logements qui ont été adaptés. En 2024, le gouvernement veut donner confiance pour permettre le passage à l’acte du plus grand nombre. Pour ce faire, les ménages vont pouvoir compter sur France Rénov’, le service public de la rénovation de l’habitat, co-financé avec les collectivités, qui se renforce. 577 espaces conseil France Rénov’ sont ainsi présents sur l’ensemble du territoire (+5%), avec 2.519 conseillers. On compte 1.092 programmes d’améliorations de l’habitat contractualisés avec les collectivités locales (+14%). Un partenariat avec les 2.700 Maisons France Services permet d’améliorer l’orientation des ménages et leur assistance technique dans les démarches.

300 structures agréées Mon Accompagnateur Rénov’

Plus de 300 structures d’ores et déjà agréées Mon Accompagnateur Rénov’, représentant plus de 2.300 accompagnateurs sur le terrain, vont permettre aux ménages de bénéficier d’un tiers de confiance tout au long de leur projet afin de réaliser des travaux adaptés à leur logement, optimiser leur plan de financement, et éviter les escroqueries. Le rythme de demande d’agrément se poursuit, ce qui permettra d’atteindre 4.000 accompagnateurs rénov’ d’ici la fin de l’année.

Des aides plus importants vont permettre aux ménages de s’engager dans des rénovations d’ampleur et ainsi permettre au plus grand nombre de vivre dans des logements dignes et durables et d’être pleinement partie prenante de la transition écologique de notre pays. MaPrimeRénov’ évolue pour financer mieux les rénovations ambitieuses et continue de financer l’installation de systèmes de chauffage écologique. L’objectif 2024 est de 200.000 rénovations d’ampleur et 500.000 logements décarbonnés.

Adapter les logements à la perte d’autonomie

MaPrimeAdapt’ doit permettre d’accélérer l’adaptation des logements à la perte d’autonomie pour apporter une réponse efficace à la transition démographique. L’objectif 2024 est de 45.000 logements adaptés. Enfin, Ma Prime Logement Décent va également permettre de mieux financer les travaux lourds pour remettre en état les logements indignes très dégradés. L’objectif 2024 est de 2.000 logements réhabilités.

« Les Français se sont pleinement investis dans la rénovation de leur logement. C’est un enjeu majeur pour la qualité de vie de nos concitoyens, la souveraineté énergétique de notre pays et la réussite de la transition écologique et démographique de notre parc de logements. En 2024, poursuivons l’effort de mobilisation de toute la société pour accélérer la rénovation de l’habitat privé, et encourager les rénovations d’ampleur. Le gouvernement y consacre un budget inédit supérieur à 5 milliards d’euros pour renforcer massivement MaPrimeRénov’. »

Christophe Béchu, ministre de la Tranistion écologique et de la Cohésion des territoires

« Nos résultats en 2023 le confirment : les Français souhaitent rénover leur logement ! Cela a été rendu possible grâce à France Rénov’, ses 577 espaces conseils et 2500 conseillers qui informent et conseillent les ménages pour les orienter vers le parcours de travaux le plus adapté aux besoins de leur logement. Nous avons 20 millions de logements à rénover d’ici 2050. C’est un chantier colossal, mais c’est aussi une formidable opportunité pour notre pays. La réussite ne pourra être que collective pour créer la confiance nécessaire au passage à l’acte du plus grand nombre. Les Français ont compris que l’amélioration des performances énergétiques de leur logement était tout à la fois le levier et la clé pour construire ensemble un avenir durable. En sollicitant les aides distribuées par l’Anah puis en réalisant leurs travaux ils adressent un message fort et expriment une grande détermination, soutenus par l’Etat et les collectivités locales, à tout un écosystème qui se structure par et avec France Rénov’. Un écosystème en évolution lui-aussi, où les artisans et entreprises du batîment, les professionnels de l’immobilier et les banques ont des rôles essentiels à jouer et des défis ambitieux à relever, s’ils entendent ce message ».

Thierry Repentin, président de l’Agence nationale de l’habitat





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le Pôle Habitat FFB lance son « dernier appel avant point de non-retour »

nullLa fédération organisait ce jeudi une conférence de presse au cours de laquelle elle a alerté sur la situation alarmante du logement neuf.


La FFB AURA et BTP Rhône boycottent une rencontre avec le ministre

nullLes présidents de fédération avaient été conviés ce 22 février par le ministre à une réunion portant sur la transition écologique dans le Rhône. Ils ont décliné l’invitation, et se sont expliqués dans une lettre ouverte.


La CAPEB promeut la révision immédiate de MaPrimeRénov

nullLa confédération pointe plusieurs centaines de millions d’euros non consommés de l’enveloppe en 2023.


La CAPEB et la FFB plutôt satisfaites de leur entrevue avec les ministres

Selon la CAPEB, Christophe Béchu et Guillaume Kasbarian ont fait le choix «de s’appuyer sur les TPE du bâtiment pour accélérer la rénovation énergétique».


La refonte du DPE fait débat

La question de la refonte du DPE s’est invitée mardi à la conférence de présentation des chiffres de la promotion immobilière en région lyonnaise.


Bercy annonce des mesures de soutien aux entreprises du BTP

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, a annoncé mardi des mesures en direction des entreprises du bâtiment et des travaux publics.


La CAPEB demande à Guillaume Kasbarian des arbitrages

La confédération demande au nouveau ministre « de prendre les arbitrages que le secteur attend avec grande impatience ».


Guillaume Kasbarian, nouveau ministre délégué au Logement

Le nouveau ministre succède à Patrice Vergriete, qui devient, lui, ministre délégué chargé des transports.


L’artisanat du bâtiment reste « en tension » en Auvergne-Rhône-Alpes

nullC’est le constat qui découle de l’étude conduite par les CAPEB de la région auprès de leurs adhérents pour le 4e trimestre 2023.


Christophe Béchu veut raviver la demande de logement, ainsi qu’un choc d’offre

Le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires adressait ce mercredi ses vœux, et fait à cette occasion quelques annonces en matière de d’aménagement du territoire et de logement.


La CAPEB réclame à son tour la suppression de la hausse de la taxe sur le GNR

nullSelon la confédération des petites entreprises du bâtiment, les entreprises artisanales du bâtiment ne peuvent entendre que les entreprises agricoles soient privilégiées.


BTP CFA AURA & l’ANDSA signent une convention

Les deux structures s’associent pour dynamiser les activités sportives des apprentis du BTP.


Salon des métiers de l’étanchéité et du bardage à Lyon les 27 et 28 mars 2024

La Chambre Syndicale Française de l’Étanchéité annonce le premier salon qui aura lieu au Matmut Stadium de Lyon.


Le comité de suivi de la rénovation énergétique salué par la CAPEB

nullUn comité de suivi de la rénovation énergétique a été lancé pour faciliter le quotidien des entreprises qui sont en première ligne dans la rénovation énergétique.


623.790 logements privés rénovés en 2023

3,12 milliards d’euros d’aides ont été distribuées. Pour Christophe Béchu, « une dynamique de fond s’est installée en faveur de la rénovation de l’habitat ».