Lyon vise un million et demi d’habitants en 2030 | Lyon Pôle Immo

Lyon vise un million et demi d’habitants en 2030

Le Schéma de cohérence territoriale de l'agglomération lyonnaise  été approuvé jeudi. Lyon et son agglomération devraient accueillir 150.000 habitants dans les 20 ans à venir. Un même nombre de logements devrait être créé.

A quoi ressemblera l’agglomération de Lyon en 2030 ? On connait désormais une esquisse de réponse, avec l’adoption hier du SCOT de l’agglomération lyonnaise, qui s’applique aux 57 communes du Grand Lyon ainsi qu’aux 17 communes voisines de l’Est lyonnais, du Val d’Ozon et de Givors/ Grigny, soit 1,31 million d’habitants au total.

Le SCOT est le Schéma de cohérence territoriale approuvé par les élus du Conseil syndical du Sepal. Document d’urbanisme fixant, à l’échelle de plusieurs communes ou de groupements de communes, les orientations fondamentales de l’organisation du territoire, il a été instauré par la loi SRU votée en 2000. Comme l’a précisé Gerard Collomb en séance du Grand Lyon, il donne une idée assez précise de la façon dont l’agglomération envisage son avenir.

150.000 habitants en plus en 2030

Le document prévoit « l’accueil de 150 000 habitants supplémentaires et la création de 7 500 logements neufs par an d’ici 2030 ». Afin de parvenir à cet objectif, fini l’étalement urbain : la densification des secteurs les mieux équipés et les mieux desservis en transports en commun seront privilégiés. Le développement urbain va ainsi devenir plus « intensif ». Et ce afin de réduire notamment les temps de trajet au sein de la ville, pour que la ville soit plus sobre d’un point de vue énergétique. Concrètement, cela passera notamment par des constructions plus compactes pour passer d’une moyenne de 26 logements par hectare à 36 d’ici 2030 sur le territoire du SCOT.

150.000 logements devraient ainsi être créés sur la période, avec une part de 30 à 40% dédiée aux logements sociaux, portant ainsi de 28 à 30% leur part dans l’agglomération. Le parc de logements sociaux devrait être plus abondant et mieux réparti.

Le développement économique dans le SCOT

L’économie tient bien sûr une grande place dans le SCOT. Afin de reste attractive, l’agglomération va se baser sur les pôles de compétitivité, leurs ressources d’innovation, et les grandes fonctions métropolitaines (université, culture…).  2 000 hectares vont ainsi être réservés pour l’accueil d’activités économiques, les grands équipements et de l’offre d’immobilier tertiaire vont être renforcés, avec une réservation de foncier à proximité des épicentres des pôles de compétitivité et des grands campus. Le phénomène de densification va également s’appliquer aux zones d’activités. Celles-ci seront en outre mieux desservies par les transports en commun.

L’urbanisme prévoit des conditions particulières d’urbanisation pour 3 types d’espace : les territoires de projet porteurs des enjeux majeurs de transformation de l’agglomération, des sites d’urbanisation sous conditions nécessitant une vigilance particulière dans leur ouverture à l’urbanisation (Lyon Saint-Éxupéry, les Portes du Dauphiné, l’aérodrome de Corbas, les Hôpitaux Lyon Sud de St-Genis-Laval), et des sites de coupures vertes délimitées, du fait de leur fragilité, et opposables au plan de zonage des futurs PLU.

(Photo CC: Kerbenj)






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Fleurieu-sur-Saône : GrandLyon Habitat lance une opération en BRS

L’office public de l’habitat lance sa deuxième opération en bail réel solidaire dans cette commune du Val de Saône.


Partenariat entre BTP CFA AuRA et Vinci Energies France Tertiaire

Un partenariat a été signé lundi entre BTP CFA Auvergne-Rhône-Alpes et Vinci Energies France Tertiaire Centre-Est Sud pour dynamiser et renforcer l’apprentissage dans l’électricité.


La-Tour-de-Salvagny : 1ère pierre pour la résidence «Le Vallon de la Charrière»

nullCette pose de première pierre a été réalisée mardi 4 juin dernier en présence du maire de la commune, Gilles Pillon, et du vice-président de la Métropole de Lyon, Pierre Athanaze. Alliade a réservé 28 logements.


Vénissieux : la première pierre de «L’Archipel» a été posée

À Vénissieux, Quartus a posé jeudi la première pierre de L’Archipel, une résidence biosourcée de 177 logements au cœur du Grand Parilly.


La construction de logements au plus bas depuis 2000

nullLe SDES a fait part ce jeudi de ses statistiques des autorisations de logements et de mises en chantier au titre d’avril. Si un infime rebond a été décelé sur le mois, le SDES pointe des chiffres toujours au plus bas sur un an glissant. Une tendance également observée en Auvergne-Rhône-Alpes.


Vourles : inauguration de la résidence «Arbor&Sens»

nullVilogia a inauguré vendredi cette résidence seniors située au coeur de la commune du sud-ouest lyonnais.


Urban7 Factory, programme de 135 logements, a été inauguré

nullVilogia et Promoval ont inauguré vendredi 17 mai cette résidence forte de 6 bâtiments située le long de la rue de Gerland.


Adoption de la proposition de loi sur la régulation des meublés de tourisme

Cette proposition de loi doit permettre, selon Guillaume Kasbarian, «de simplifier les procédures et d’accompagner les collectivités dans ces projets».


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Baisse des ventes de logements neufs, et des prix

nullC’est ce qui ressort de la dernière enquête sur la commercialisation des logements neufs au titre du premier trimestre, publiée vendredi.


Icade : opération sur des souches obligataires

Icade a annoncé mardi le lancement d’une offre de rachat en numéraire sur 3 souches obligataires existantes.


Un jugement sur les carnets de commandes dégradé

La Banque de France a publié sa note de conjoncture au titre du mois de mai.


Aucun appartement neuf mis en vente à Saint-Etienne en 2023

C’est ce qui ressort du tableau de bord annuel de la promotion immobilière publié mardi par l’agence d’urbanisme Epures.


Le logement, un enjeu pour la réindustrialisation d’Auvergne-Rhône-Alpes


La FFB a sollicité la CERC pour évaluer la capacité des territoires lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt «Territoires d’industrie» à loger les nouveaux salariés.
» L’étude de la CERC AURA sur le besoin en logement dans les « Territoires d’industrie »


Le projet de loi pour développer l’offre de logements abordables dévoilé

Le ministre délégué chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, l’a présenté ce vendredi, en conseil des ministres.