Lyon vise un million et demi d’habitants en 2030

Le Schéma de cohérence territoriale de l'agglomération lyonnaise  été approuvé jeudi. Lyon et son agglomération devraient accueillir 150.000 habitants dans les 20 ans à venir. Un même nombre de logements devrait être créé.

A quoi ressemblera l’agglomération de Lyon en 2030 ? On connait désormais une esquisse de réponse, avec l’adoption hier du SCOT de l’agglomération lyonnaise, qui s’applique aux 57 communes du Grand Lyon ainsi qu’aux 17 communes voisines de l’Est lyonnais, du Val d’Ozon et de Givors/ Grigny, soit 1,31 million d’habitants au total.

Le SCOT est le Schéma de cohérence territoriale approuvé par les élus du Conseil syndical du Sepal. Document d’urbanisme fixant, à l’échelle de plusieurs communes ou de groupements de communes, les orientations fondamentales de l’organisation du territoire, il a été instauré par la loi SRU votée en 2000. Comme l’a précisé Gerard Collomb en séance du Grand Lyon, il donne une idée assez précise de la façon dont l’agglomération envisage son avenir.

150.000 habitants en plus en 2030

Le document prévoit « l’accueil de 150 000 habitants supplémentaires et la création de 7 500 logements neufs par an d’ici 2030 ». Afin de parvenir à cet objectif, fini l’étalement urbain : la densification des secteurs les mieux équipés et les mieux desservis en transports en commun seront privilégiés. Le développement urbain va ainsi devenir plus « intensif ». Et ce afin de réduire notamment les temps de trajet au sein de la ville, pour que la ville soit plus sobre d’un point de vue énergétique. Concrètement, cela passera notamment par des constructions plus compactes pour passer d’une moyenne de 26 logements par hectare à 36 d’ici 2030 sur le territoire du SCOT.

150.000 logements devraient ainsi être créés sur la période, avec une part de 30 à 40% dédiée aux logements sociaux, portant ainsi de 28 à 30% leur part dans l’agglomération. Le parc de logements sociaux devrait être plus abondant et mieux réparti.

Le développement économique dans le SCOT

L’économie tient bien sûr une grande place dans le SCOT. Afin de reste attractive, l’agglomération va se baser sur les pôles de compétitivité, leurs ressources d’innovation, et les grandes fonctions métropolitaines (université, culture…).  2 000 hectares vont ainsi être réservés pour l’accueil d’activités économiques, les grands équipements et de l’offre d’immobilier tertiaire vont être renforcés, avec une réservation de foncier à proximité des épicentres des pôles de compétitivité et des grands campus. Le phénomène de densification va également s’appliquer aux zones d’activités. Celles-ci seront en outre mieux desservies par les transports en commun.

L’urbanisme prévoit des conditions particulières d’urbanisation pour 3 types d’espace : les territoires de projet porteurs des enjeux majeurs de transformation de l’agglomération, des sites d’urbanisation sous conditions nécessitant une vigilance particulière dans leur ouverture à l’urbanisation (Lyon Saint-Éxupéry, les Portes du Dauphiné, l’aérodrome de Corbas, les Hôpitaux Lyon Sud de St-Genis-Laval), et des sites de coupures vertes délimitées, du fait de leur fragilité, et opposables au plan de zonage des futurs PLU.

(Photo CC: Kerbenj)






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le CPSTI vote une aide exceptionnelle pour les travailleurs indépendants

Cette aide exceptionnelle a été votée à l’unanimité lors de son assemblée générale de ce jeudi 2 avril.


In’li AURA n’exclut pas des actions de soutien

In’li a annoncé lundi un plan de relance avec l’acquisition de 10.000 logements d’ici fin 2020 en Ile-de-France auprès de promoteurs. En Auvergne-Rhône-Alpes, In’li AURA réfléchit aussi à des actions d’accompagnement du secteur.


«On met un garrot sur le BTP pendant quatre mois»

Samuel Minot est président de BTP Rhône et Métropole. Il réagit à la suspension et le report des délais des demandes d’autorisations contenues dans la loi d’urgence sanitaire.


Front commun contre le report des délais d’instruction des demandes d’autorisations


Les organisations professionnelles des maîtres d’ouvrages, de la maîtrise d’œuvre, des économistes, des aménageurs et des géomètres-experts se sont insurgées de concert contre la suspension et le report des délais des demandes d’autorisations contenues dans la loi d’urgence sanitaire.
» Les promoteurs et constructeurs s’inquiètent des récentes ordonnances


Vicat revient sur ses prévisions

Le groupe a indiqué vendredi que ses perspectives 2020 devraient être revues du fait du Coronavirus. Ceci a eu un impact direct sur le titre Vicat ce lundi en Bourse de Paris.


Un appel aux dons de la FPI pour les soignants

La fédération des promoteurs immobiliers a lancé un appel aux dons auprès de ses 630 entreprises adhérentes.


Les promoteurs et constructeurs s’inquiètent des récentes ordonnances


LCA-FFB s’insurge contre les dernières ordonnances d’urgence prises par le gouvernement sur la suspension des délais d’instruction, qui risque de retarder les futures autorisations d’urbanisme.


In’li acte un plan de relance avec l’acquisition de 10.000 logements

Le spécialiste du logement intermédiaire indiqué que ces acquisitions seraient effectuées d’ici fin 2020 auprès de promoteurs en Ile-de-France.


Immobilier tertiaire : BNP Paribas Real Estate évoque un marché au ralenti

BNP Paribas Real Estate a fait part d’une étude sur les conséquences du Coronavirus sur les divers marchés immobiliers.


« J’ai peur pour le monde du bâtiment »

Norbert Fontanel est le président de Fontanel Management et vice-président de la la fédération BTP Rhône et Métropole. Nous évoquons avec lui l’impact du Coronavirus sur le secteur et la perspective d’une reprise des chantiers.


Poursuite des chantiers : après les tensions, une volonté d’apaisement

L’État et les acteurs du BTP se sont accordés samedi autour d’un communiqué commun. Un « guide de bonnes pratiques » va être diffusé.


La Métropole n’appliquera aucune pénalité de retard pour l’arrêt des chantiers

A l’instar de la Région, les chantiers engagés par la Métropole sont stoppés. Cette dernière a par ailleurs créé un fonds d’urgence de 100 millions d’euros pour soutenir les entreprises jusqu’à fin juin.


La Région Auvergne-Rhône-Alpes décide de l’arrêt des chantiers


C’est ce qu’a indiqué jeudi matin son président, Laurent Wauquiez. Une position qui tranche avec celle de la la ministre Muriel Pénicaud, qui a fustigé la demande de la CAPEB AURA d’arrêter les chantiers. Laquelle réaction de la ministre a aussi fait réagir les professionnels…


Coronavirus : le secteur du bâtiment conteste les consignes du ministère de l’Intérieur

Ces consignes du ministère de l’Intérieur appelaient à poursuivre le travail sur les chantiers du BTP.


Saint-Etienne : Sham acquiert une résidence services seniors auprès de Vinci

Cette résidence qui sera située dans le quartier de Châteaucreux a été acquise en VEFA.