Les loyers ont cessé d’augmenter

Selon l’Observatoire des loyers Clameur, les loyers des nouveaux baux d’habitation ont cru de 1.6% sur 2011. Et ont même baissé depuis début 2012...

Les loyers des nouveaux baux d’habitation dans le privé ont moins augmenté que l’inflation, selon les données de l'Observatoire Clameur publiées ce mardi. La progression atteint 1.6% en 2011 selon les chiffres de l’étude, réalisée à partir des données extraites de 250.000 références de loyers. Le loyer moyen s'élevait ainsi, l’an dernier, à 12,5 euros du mètre carré.

Cette tendance à la modération tend même à se confirmer en ce début d’année, après la hausse assez sensible de 2010 (+2.5%). Depuis début 2012, les loyers ont en effet baissé de 0.1%, à 12.4 euros le mètre carré. Depuis janvier, on constate une baisse dans 52,5 % des villes de plus de 60 000 habitants.

Une rupture durant l’été 2011

Cette accalmie s’explique notamment par un grippage du parcours résidentiel, avec un abandon ou un report des projets des ménages, faisant suite à la crise de la dette en zone euro, qui a éclaté cet été. Pourtant, la dynamique a été réelle l’an dernier: 1,55 million de baux ont été signés en 2011 en France, soit 3,4 % de plus qu'en 2010. Mais les français ont réalisé leurs projets avant la crise financière de l’été, qui marque une rupture sur le marché de la location.

Une stagnation ou une très faible progression des loyers est ainsi attendue par l’Observatoire pour 2012, alors même que les loyers progressaient régulièrement depuis 1998, excepté en 2009, où la faillite de Lehman Brothers avait grippé le marché locatif.

D’un point de vue géographique, les loyers les plus élevés se trouvent toujours dans les Hauts de Seine. On notera à l’inverse que c’est à Saint-Etienne que se trouvent les loyers les plus bas, à 8 euros/m2.

» Les prix des loyers à Lyon et dans le Rhône
» Vacance locative: les loyers sous pression







Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Une stratégie logement « de bon sens », selon Bernard Cadeau

Selon le président du réseau Orpi, les mesures annoncées au sein du plan logement va dans le bon sens, même s’il note des carences dans le logement ancien.


Recentrage du Pinel, réforme des APL : le plan du gouvernement

Jacques Mézard et Julien Denormandie ont présenté ce mercredi la stratégie logement du Gouvernement.
» La FFB déplore la fin du PTZ et du Pinel en zone détendue
» La LCA-FFB indignée par la disparition du PTZ et du Pinel dans certaines zones
» Une stratégie logement « de bon sens », selon Bernard Cadeau


« Il n’est pas raisonnable de fragiliser le secteur du logement social »

Cédric Van Styvendaël est le directeur général d’Est Métropole Habitat et président de Housing Europe. Il évoque l’impact, pour son office et pour l’ensemble des bailleurs sociaux, d’une possible baisse des loyers consécutive à une diminution des aides personnalisées au logement.


Le calcul des APL va être réformé

Julien Denormandie, secrétaire d’Etat chargé du logement au sein du ministère de la Cohésion des territoires, a confirmé au JDD que le calcul des APL allait être modifié, avec à la clé un milliard d’euros d’économie.


Recentrage du PTZ : les organisations professionnelles donnent de la voix

null
Les premières mesures ayant filtré du plan logement qui sera annoncé la semaine prochaine suscitent des craintes de la part des lotisseurs et des promoteurs.
» PEL : Familles de France fustige la hausse de la fiscalité
»Baisse des APL : l’inquiétude monte chez les bailleurs sociaux


Propriétaires et politiques fustigent l’appel de Macron sur les APL

null
Pour le président de la République, les propriétaires doivent participer à l’effort financier imposé par la baisse des aides personnalisées au logement.


Evolution contrastée pour les loyers dans le Grand Lyon

Clameur a fait état ce mardi de sa note sur la conjoncture du marché locatif privé, relatant les loyers de marché à fin août 2017. Les variations des loyers sont éparses au sein de la Métropole.


La mobilité résidentielle et les loyers reculent en France

Clameur a dévoilé ce mardi sa note de conjoncture, qui montre un affaiblissement du marché locatif. Lyon marque toutefois sa différence avec des loyers en assez nette hausse.
» Evolution contrastée pour les loyers dans le Grand Lyon


Logement : à Lyon et Paris, Macron veut « un système d’exception pour réduire les coûts »

Dans une interview au Point, Emmanuel Macron s’est expliqué sur la baisse des APL. Pour lui, la politique de subvention via ces aides explique l’augmentation des loyers.


Etudiants: les loyers repartent nettement à la hausse

null
La rentrée est marquée par une assez forte hausse des loyers dans les principales villes étudiantes françaises, selon location-etudiant.fr, et notamment à Lyon, Clermont-Ferrand et Grenoble.


Les prix des loyers pour les étudiants en hausse à Lyon

Le syndicat étudiant a dévoilé dimanche son enquête annuelle sur le coût de la vie étudiante.


Pour Gaël Perdriau, la baisse des APL est « brutale »

null
Le maire de Saint-Etienne a fustigé la méthode employée par le gouvernement concernant la baisse de 5 euros des aides personnalisées au logement.
» Baisse de 5 euros des APL dès octobre
» La baisse des APL fustigée par les associations étudiantes
» Baisse des APL : une mesure « qui accable les plus démunis », pour la CGL


Baisse des APL : une mesure « qui accable les plus démunis », pour la CGL

La confédération générale du logement a fait part de son mécontentement suite à la baisse de 5 euros des APL à partir du 1er octobre 2017.


La baisse des APL fustigée par les associations étudiantes

Alors que le gouvernement a indiqué samedi vouloir baisser de 5 euros le montant des APL dès octobre, les associations étudiantes, comme la FAGE, l’UNEF et le syndicat PDE, ont réagi.


Les APL baisseront de 5 euros par mois dès la rentrée 2017

La baisse de l’aide personnalisée au logement touchera tous les bénéficiaires dès octobre, a indiqué le gouvernement à France 2.
» La baisse des APL fustigée par les associations étudiantes