« Il faut des dispositifs contre la spéculation foncière »

Pour Philippe De Mester, Directeur général de l’OPAC du Rhône, il est nécessaire de retrouver des moyens de maîtrise foncière.

La question foncière reste cruciale pour la production de logement ?

C’est la question de fond. Nous sommes, au sein d’ABC HLM, en train de réfléchir sur les conditions de réalisation d’une partie de notre production à destination d’une offre très sociale. Nous n’arrivons plus à sortir des projets neufs avec des loyers très bas. Nous produisons des logements dont les loyers sont au minimum de 5,5 euros le mètre carré. C’est trop cher pour des gens qui touchent par exemple le minimum vieillesse. Il est difficile de produire des logements à moins 4 ou 4,5 euros le mètre carré loué, pour des personnes qui perçoivent le Revenu de Solidarité Active, avec les coûts actuels du foncier.

La question du foncier a été posée l’année dernière lors des Etats Généraux du Logement.  Tous les acteurs du logement, en particulier l’Union Sociale pour l’Habitat, sont d’accord sur un point : il faut réactiver des mécanismes qui permettent d’éviter des comportements spéculatifs préjudiciables au secteur du logement.

L’Etat pourrait mettre à disposition du foncier pour construire du logement social…

On verra concrètement comment cela peut se mettre en œuvre. L’Etat dispose encore de tènements militaires, notamment sur l’agglomération de Lyon, même si une partie de ces opérations ont déjà été lancées et réalisées. L’un des problèmes est qu’il existe également du foncier public pour lequel l’Etat n’a pas vraiment la main, comme sur le foncier de la SNCF ou sur celui de Réseau ferré de France.

L’autre difficulté concerne l’étendue des tènements. Les parcelles détenues par l’Etat sont très grandes. Nous ne pouvons pas les dédier totalement au logement social, faute de quoi nous assisterions à une réapparition des problèmes de ghettoïsation. Il faut donc qu’une certaine mixité soit assurée. Si c’est une petite parcelle, c’est assez simple. Sur de grosses étendues, ça devient tout de suite beaucoup plus compliqué. Si demain il y a une facilité d’accès au foncier de l’Etat, ce sera effectivement une très bonne chose pour les bilans des opérations mais, pour autant, ce n’est pas ce qui va régler le problème du foncier, ni même celui du logement social.

Il faut par ailleurs que les collectivités retrouvent des outils de maîtrise foncière, et notamment redonner des moyens aux Établissements Publics Fonciers pour qu’ils puissent acquérir des tènements, les préparer, pour que des opérations comme des ZUP pour des Zones d’Aménagement Différé puissent être lancées, évidemment pas dans l’esprit qui était celui des années soixante, mais bien dans l’esprit actuel, qui consiste à éviter la constitution de ghettos, en veillant à assurer une certaine diversité sociale et à la multifonctionnalité.

Propos recueillis par Michel Desprost (Enviscope) et Sylvain d'Huissel (Lyon Pôle Immo)

» Nous sommes un acteur majeur de la rénovation urbaine
» Philippe DE MESTER : l'OPAC du Rhône mettra à niveau tous ses logements énergivores d’ici à 2020 (sur Enviscope)






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Il serait bien plus judicieux d’accentuer l’aide à la primo-accession, contribuant ainsi à l’autonomie foncière future des français !

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


La CAPEB Rhône et Grand Lyon demande un report de la ZFE

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, la zone de faibles émissions aura des conséquences sur l’emploi. Les responsables demandent ainsi de rencontrer les élus de la Métropole.


La promotion attend un déblocage des projets au niveau local


La déclinaison locale du pacte pour la relance de la construction durable récemment signé par les professionnels et le ministère en charge du logement devrait permettre de faire avancer un certain nombre de projets.


La promotion immobilière face à la crise de l’offre

La fédération des promoteurs immobiliers présentait la semaine dernière ses chiffres de ventes pour le troisième trimestre au niveau national.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


Immobilier: premières baisses de prix à Lyon

Le constat a été dressé dans la dernière note immobilière de conjoncture immobilière des notaires de Rhône-Alpes publiée chaque trimestre.


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Malgré une reprise sur un trimestre, les ventes de logements neufs baissent


24.300 logements ont été réservés au 3eme trimestre, ce qui marque un redressement par rapport au 2ème trimestre. Ce niveau reste néanmoins inférieur à celui observé un an plus tôt à la même période.
» L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon
» « Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon

Si les prix continuent de s’envoler, les ventes et les mises en vente de logements neufs sont en nette baisse dans la Métropole de Lyon.


« Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du secteur et l’impact du second confinement.


La FPI alerte sur le niveau des permis de construire

La fédération des promoteurs immobiliers faire remarquer que la baisse de la construction publiée ce mercredi est antérieure à l’épidémie.


Malgré un rebond au 3ème trimestre, les mises en chantier chutent sur un an

Le SDES du ministère de la Transition énergétique a fait part ce mercredi ses statistiques de mises en chantier et d’autorisations de logements au troisième trimestre 2020.


Beynost : 6e Sens immobilier remporte un appel à projet

Le groupe a remporte l’appel à projet municipal sur l’ancien site de l’Etablissement Français du Sang.