Villeurbanne : la SERL sera l’aménageur du terrain des soeurs

Le Grand Lyon a désigné hier la SERL comme aménageur du « terrain des sœurs », un projet qui bénéficiera par ailleurs d'une procédure de management environnemental.

Le Grand Lyon a désigné hier la SERL aménageur du « terrain des sœurs », une vaste emprise située au nord-ouest de la commune de Villeurbanne, porte de Croix-Luizet. Ce projet d’importance, qui est l'un des deux grands projets urbains (avec Buers Nord) participant au renouvellement du quartier des Buers à Villeurbanne, devrait voir la création à terme de 400 logements, dont 61% en accession libre, 15% en accession sociale, et 24% en locatif social, sur 32.000 m² SHON.

Ce projet, qui s'appuie à la fois sur un programme de constructions (logements, commerces, services) et sur un programme d'équipements publics (services publics et infrastructures), comprendra 2100 m² de commerces, d'artisanat ou de services, en pied d'immeubles, le long de l'avenue Roger Salengro et de la rue du 8 mai 1945. 3 800 m² de surface pourront également accueillir la construction d'un hôtel de 130 chambres. Ce projet d’aménagement comprend également deux équipements publics municipaux (maîtrise d'ouvrage de la de ville de Villeurbanne), qui constitueront le cœur de l'opération, à savoir un pôle Petite Enfance, dont le programme est en cours d'élaboration, sur un terrain de 1 400 m², ainsi qu’un parc public d'environ 4 400 m², qui s'ouvrira largement sur la rue du 8 mai 1945 et le quartier des Buers.

Enfin, le projet est complété par la création de nouvelles voiries qui permettront notamment de relier ces équipements aux quartiers périphériques et d'offrir aux habitants des mails piétonniers sécurisés. Tous les logements ainsi que le pôle Petite Enfance répondront aux labels HQE avec des espaces publics qui occuperont 40 % de la surface totale.

De mi 2012 à mi 2013, des études de maîtrise d'œuvre vont être ainsi réalisées, avant le début des travaux d'infrastructures et consultation de promoteurs, prévu pour mi 2013 – 2014. Les premières livraisons de logements devraient avoir lieu à la fin 2016.

3.5 hectares à aménager

Ce projet né en 2004 avait fait l’objet d'un premier concours d'architecture EUROPAN, à l'issue duquel trois équipes de jeunes architectes ont  imaginé le futur de cet espace et proposé de nouvelles manières d'habiter en intégrant les exigences de haute qualité environnementale (HQE).

Après ce concours, le travail des trois équipes d'architectes a été nourri des réflexions et propositions d'un groupe ressources réunissant des habitants, des acteurs économiques et des élus. Enfin, la concertation conduite de 2004 à 2006 et la réunion publique organisée en juin 2006 sur place, ont permis d'échanger sur la qualité des futurs logements, leur diversité, leur accessibilité, mais aussi sur le besoin d'équipements publics et d'espaces verts.

Après cette concertation, trois grands principes communs avaient été retenus, à savoir inscrire le projet dans une perspective de développement durable dans le cadre d'une procédure de management environnemental  (toits végétalisés, récupération d'eau, économie des énergies), favoriser les liens entre les quartiers des Buers, de Croix-Luizet et de la Sainte Famille par l'implantation d'équipements publics et l'organisation générale du bâti, et enfin développer un programme de logements exemplaires en matière de diversité, de mixité sociale, d'accessibilité et de confort.

Le plan de cadrage urbain a par la suite été actualisé en 2010 par l'Agence d'urbanisme, sans remettre en cause les principes d'aménagement débattus avec la population. C'est sur la base de ces ambitions que la SERL aménagera ce terrain de 3,5 hectares.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


La CAPEB Rhône et Grand Lyon demande un report de la ZFE

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, la zone de faibles émissions aura des conséquences sur l’emploi. Les responsables demandent ainsi de rencontrer les élus de la Métropole.


La promotion attend un déblocage des projets au niveau local


La déclinaison locale du pacte pour la relance de la construction durable récemment signé par les professionnels et le ministère en charge du logement devrait permettre de faire avancer un certain nombre de projets.


La promotion immobilière face à la crise de l’offre

La fédération des promoteurs immobiliers présentait la semaine dernière ses chiffres de ventes pour le troisième trimestre au niveau national.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


Immobilier: premières baisses de prix à Lyon

Le constat a été dressé dans la dernière note immobilière de conjoncture immobilière des notaires de Rhône-Alpes publiée chaque trimestre.


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Malgré une reprise sur un trimestre, les ventes de logements neufs baissent


24.300 logements ont été réservés au 3eme trimestre, ce qui marque un redressement par rapport au 2ème trimestre. Ce niveau reste néanmoins inférieur à celui observé un an plus tôt à la même période.
» L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon
» « Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon

Si les prix continuent de s’envoler, les ventes et les mises en vente de logements neufs sont en nette baisse dans la Métropole de Lyon.


« Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du secteur et l’impact du second confinement.


La FPI alerte sur le niveau des permis de construire

La fédération des promoteurs immobiliers faire remarquer que la baisse de la construction publiée ce mercredi est antérieure à l’épidémie.


Malgré un rebond au 3ème trimestre, les mises en chantier chutent sur un an

Le SDES du ministère de la Transition énergétique a fait part ce mercredi ses statistiques de mises en chantier et d’autorisations de logements au troisième trimestre 2020.


Beynost : 6e Sens immobilier remporte un appel à projet

Le groupe a remporte l’appel à projet municipal sur l’ancien site de l’Etablissement Français du Sang.