L’USH juge « fantaisistes » les allégations de l’UNPI | Lyon Pôle Immo

L’USH juge « fantaisistes » les allégations de l’UNPI

Après l’annonce de l’UNPI, qui a annoncé avoir porté plainte à Bruxelles pour concurrence déloyale vis-à-vis des bailleurs sociaux, l’Union sociale pour l’Habitat, organisation représentative des bailleurs sociaux répond point par point.

Les bailleurs sociaux se défendent, après l’attaque portée contre eux début mai par l’UNPI devant les juridictions européennes, et révélée hier par l’organisation des propriétaires immobiliers. Dans un communiqué, l’Union Sociale pour l’Habitat (USH) s’est défendue, jugeant fantaisistes les informations de l’UNPI.

L’USH indique notamment que, dans son communiqué, l’UNPI donne des chiffres erronés : selon cette dernière, 380 000 logements sociaux seraient loués à des ménages gagnant plus de 4 000 euros par mois. Un chiffre vivement démenti par l’USH : selon cette dernière, le chiffre comprendrait en effet « des logements intermédiaires ou ILN (immeubles à loyers normaux), dont l’occupation n’est pas soumise aux plafonds de ressources Hlm, et qui sont concentrés pour une large part en Ile-de-France ». Selon l’Union, les chiffres donnés par l’association de propriétaires iraient à rebours de la réalité dépeinte par l’INSEE, qui note au contraire un appauvrissement du parc social.

10.000 ménages dépassent deux fois les plafonds

Selon l’USH, « 4% des ménages HLM sont susceptibles de payer un Surloyer de Solidarité car leurs revenus, au fil des années, ont cru jusqu'à dépasser de 20% les plafonds de ressources ». Ceci représente moins de 200 000 foyers sur plus de 4 millions de foyers HLM ». En outre, 0.3% des ménages logés dans le parc social dépassent deux fois les plafonds de ressources HLM, soit un peu plus de 10 000 ménages en France. Ces derniers devront en outre, rappelle l’USH, quitter leur logement en 2014. « C’est la fin du maintien à vie dans le parc HLM » note l’organisation.

En outre, les locataires gagnent en moyenne 1 700 euros par mois et par ménage, 1 100 euros pour les ménages. En outre, près d’un tiers des ménages du parc HLM, soit 1,2 million de ménages, vit sous le seuil de pauvreté, précise l’Union. Parmi les autres critiques faites au constat de l’UNPI, l’USH relève que le plafond de ressources (PLUS) pour une famille avec 2 enfants à Paris est fixé à 4 840 euros.

Enfin l’organisation note que le logement social est conforme aux dispositions du droit communautaire. « Les plafonds de revenus à l'accès au logement social, les paramètres de calcul des surloyers et les conditions de résiliation des baux sont définis de façon objective et transparente comme l'exige le droit de l'Union européenne » indique l’USH.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vourles : inauguration de la résidence «Arbor&Sens»

nullVilogia a inauguré vendredi cette résidence seniors située au coeur de la commune du sud-ouest lyonnais.


Urban7 Factory, programme de 135 logements, a été inauguré

nullVilogia et Promoval ont inauguré vendredi 17 mai cette résidence forte de 6 bâtiments située le long de la rue de Gerland.


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Expulsions locatives : les délinquants désormais priorisés

La préfecture du Rhône a indiqué s’engager à traiter en priorité les procédures d’expulsion pour les locataires à l’origine de troubles de voisinage ou encore de vente de stupéfiants.


Lyon 3e : évacuation d’un bâtiment squatté

La Préfecture du Rhône a annoncé avoir mis fin à l’occupation illicite, par une vingtaine de personnes, d’un immeuble désaffecté rue Verlet Hanus. Celui-ci faisait l’objet d’un projet de requalification en logement social.


Le projet de loi sur l’offre de logements abordables, un «mauvais signal» pour l’USH

Pour l’Union sociale pour l’habitat, la loi « SRU » est un puissant levier de production de logements sociaux, et non pas un « tabou » à abattre.


Le projet de loi pour développer l’offre de logements abordables dévoilé

Le ministre délégué chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, l’a présenté ce vendredi, en conseil des ministres.


Réhabilitation d’ampleur pour la résidence Joseph Muntz

nullLyon Métropole Habitat organisait ce lundi une visite du chantier de réhabilitation de cette résidence située place Jules Grandclément, à Vénissieux.


Avis défavorable du CNH au projet de loi Kasbarian 2

Cette position adoptée par le Conseil national de l’habitat est « un revers cinglant » pour le ministre et « une première victoire pour le HLM », selon la CNL.


«PrioRéno Logement Social», pour faciliter la prise de décision des bailleurs

La Banque des Territoires, l’État, l’Union sociale pour l’habitat, Enedis et GRDF, s’associent pour accélérer la rénovation et la décarbonation des logements sociaux grâce à cette plateforme.


L’État se penche sur le logement des fonctionnaires

Le troisième comité interministériel au logement des agents publics s’est tenu ce mercredi au Centre hospitalier universitaire de Bordeaux. La construction de logements sociaux pour les agents publics est évoquée dans un rapport.


La CNL craint le «sabordage des HLM»

L’organisation a évoqué ses craintes quant au projet de loi sur le logement préparé par Guillaume Kasbarian.


L’USH fustige le mythe du «logement social à vie»

L’Union sociale pour l’habitat a vivement réagi aux propos de Guillaume Kasbarian, qui a présenté les grandes lignes de la future loi Logement annoncée pour le mois de juin.


La Métropole de Lyon crée 26 «quartiers populaires métropolitains»


Le nouveau contrat de ville pour la période 2024-2030, « Engagements Quartiers 2030 », a été signé vendredi en présence de la secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté et de la Ville, Sabrina Agresti-Roubache. Aux côtés des 43 QPV, la collectivité a souhaité créer 26 quartiers qui feront l’objet d’un suivi particulier.


186.000 logements sociaux produits en 2020-2022 par la loi SRU

Le ministre délégué au logement a présenté à Bussy-Saint-Georges le bilan de l’application de la loi SRU sur la période entre 2020 et 2022.