Immobilier : la demande en baisse de 25% à Lyon au 1er semestre

Selon Laforêt, la demande a nettement baissé sur le marché immobilier lyonnais a baissé de 25% au premier semestre, tandis que l’offre augmente de 13%. Les prix ont, en revanche, augmenté de 5%.

La demande plie, mais les prix ne rompent pas. Malgré une demande en très forte baisse sur les six premiers mois de l’année, les prix de l’immobilier ont continué leur inexorable ascension à Lyon. Selon les statistiques du réseau Laforêt, les prix sont encore en hausse de 5% par rapport au premier semestre 2011, à 3 343 euros du mètre carré. On se souvient que fin 2011, les prix, selon le réseau, s’élevaient à 3 277 euros du mètre carré. « Les prix au m² ont continué à augmenter sur les biens récents en coeur de quartier (+10%) et sont stables pour les autres par rapport à 2011 » note Christian Luminet, de l’agence de Bron.

Mais derrière cette hausse de marché se cache peut-être l’esquisse d’un certain rééquilibrage. L’offre a en effet progressé de 13% au premier semestre, alors même que la demande, elle, s’est effondrée. Pour autant, les statistiques du réseau font état d’une hausse de 10% des transactions. « Le profil des acquéreurs a évolué : davantage de moyens financiers et des demandes très précises » indique Christian Luminet. Même les délais de vente ont tendance à reculer, pour s’établir à 52 jours, contre 56 l’an dernier à la même période.

« Le marché est en train d’évoluer pour redevenir un « marché d’acquéreurs ». Les vendeurs attendent de vendre leur bien avant d’acheter afin d’éviter les prêts relais. En conséquence, le nombre de transactions devrait baisser et les prix devraient stagner avec un changement de stratégie des vendeurs » pense le franchisé.

 

Evolution 2012-2011 LYON Moyenne m² 2012 Prix au m2 2011 Prix au m2 2012 Prix moyen 2012 Evolution 2012 vs 2011
Studio 22 3 550 3 750 80 625 € 5,6%
2 pièces 48 3 290 3 270 156 960 € -0,6%
3 pièces 70 3 190 3 360 233 520 € 5,3%
4 pièces 91 3 100 3 270 296 262 € 5,5%
5 pièces et + 108 3 030 2 850 307 088 € -5,9%

Source: Laforêt






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Les prix sont faussés car seuls les biens sans défaut se vendent.
le parallèle entre les premiers semestres 2011 et 2012 reflètent l’ augmentation du 2ème semestre 2011 et la quasi stabilité du 1er semestre 2012.
La décrue des prix Lyonnais est en marche, non visible dans les prix de présentation mais bien réelle dans les actes de vente.
Nous devrions rapidement retrouver les chiffres de 2009, lesquels sont le reflet du vrai prix Lyonnais; et alors le marché repartira.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier neuf : prix stables à Lyon à plus de 4.000 euros le m²

La FPI a fait état de son point de conjoncture trimestriel en France. La fédération alerte sur la faiblesse des mises en vente.


Nette hausse des prix de l’immobilier à Lyon

La hausse des prix reste de mise à Lyon, selon la livraison d’octobre du baromètre LPI-Seloger.
» Les prix de l’immobilier toujours en hausse, selon Meilleursagents


Rhône-Alpes : les prix globalement orientés à la hausse

Selon la Chambre régionale des notaires, qui a publié ses statistiques régionales il y a quelques jours, le marché est actif dans les départements de l’ancienne région, avec des prix orientés à la hausse.


La hausse des prix de l’immobilier se poursuit à Lyon

null
Dans tous les arrondissements de la ville, les prix sont orientés à la hausse, selon le dernier baromètre LPI-Seloger. Certains arrondissements enregistrent des hausses à deux chiffres sur un an.


Le 2ème arrondissement, secteur le plus cher de Lyon


Face à une pénurie de biens, l’arrondissement a vu ses prix bondir. Les prix de revente dans le secteur de la Confluence tend à doper les prix du secteur.


Immobilier à Lyon : les ventes et les prix en nette hausse

La FNAIM faisait lundi son point semestriel sur le marché immobilier en région lyonnaise. La tension sur les prix commence à se faire sentir.
» Le 2ème arrondissement, secteur le plus cher de Lyon
» 477 PTZ émis dans le Rhône en 2016
» Un marché locatif plutôt stable à Lyon


Accélération de la hausse des prix de l’immobilier

null
Selon le dernier baromètre LPI-Seloger, les prix sont en nette hausse dans les grandes villes de France, et notamment à Lyon.


La hausse des prix de l’immobilier s’accélère à Lyon


Selon le baromètre mensuel LPI-Seloger, les prix signés ont augmenté de 7.6% dans la ville par rapport à juin 2016, à 4279€ le m².


Immobilier : les volumes dépassent les 900.000 ventes

null
Les Notaires de France ont publié jeudi matin leur note de conjoncture trimestrielle. L’activité reste forte, et les prix sont orientés à la hausse, notamment à Lyon.


Les prix de l’immobilier en hausse de 5.1% à Lyon

La fédération a, mercredi, transmis ses chiffres au titre du premier semestre 2017. Sur 12 mois, la hausse des prix est assez sensible en France, et notamment dans plusieurs villes, dont Lyon. Mais certaines villes de la région voient toujours leurs prix baisser


Immobilier: la proximité d’un collège réputé a-t-il un impact sur les prix ?


Meilleursagents.com a récemment publié une étude sur cette relation entre collège et prix de l’immobilier.


Crédit Foncier table sur une nouvelle année record pour l’immobilier

Le directeur général de l’établissement, Bruno Deletré, faisait mardi un point sur les perspectives du marché immobilier sur l’ensemble de l’année 2017.


Nettes hausses de prix dans certains arrondissements de Lyon

null
LPI-Seloger a fait état lundi de son baromètre mensuel des prix immobiliers en France et à Lyon.


La crainte d’un blocage du marché immobilier

EDITO – Les derniers chiffres émanant de plusieurs réseaux d’agences confirment une tendance à la hausse des prix.


Lyon : la tension monte sur le marché immobilier

Les réseaux d’agences Orpi et Century 21 ont fait état de leurs notes semestrielles de conjoncture. La tendance est clairement à la hausse des volumes en France et à Lyon. Les prix semblent suivre la même tendance.
» Nettes hausses de prix dans certains arrondissements de Lyon
EDITO – La crainte d’un blocage du marché immobilier