Immobilier : la demande en baisse de 25% à Lyon au 1er semestre

Selon Laforêt, la demande a nettement baissé sur le marché immobilier lyonnais a baissé de 25% au premier semestre, tandis que l’offre augmente de 13%. Les prix ont, en revanche, augmenté de 5%.

La demande plie, mais les prix ne rompent pas. Malgré une demande en très forte baisse sur les six premiers mois de l’année, les prix de l’immobilier ont continué leur inexorable ascension à Lyon. Selon les statistiques du réseau Laforêt, les prix sont encore en hausse de 5% par rapport au premier semestre 2011, à 3 343 euros du mètre carré. On se souvient que fin 2011, les prix, selon le réseau, s’élevaient à 3 277 euros du mètre carré. « Les prix au m² ont continué à augmenter sur les biens récents en coeur de quartier (+10%) et sont stables pour les autres par rapport à 2011 » note Christian Luminet, de l’agence de Bron.

Mais derrière cette hausse de marché se cache peut-être l’esquisse d’un certain rééquilibrage. L’offre a en effet progressé de 13% au premier semestre, alors même que la demande, elle, s’est effondrée. Pour autant, les statistiques du réseau font état d’une hausse de 10% des transactions. « Le profil des acquéreurs a évolué : davantage de moyens financiers et des demandes très précises » indique Christian Luminet. Même les délais de vente ont tendance à reculer, pour s’établir à 52 jours, contre 56 l’an dernier à la même période.

« Le marché est en train d’évoluer pour redevenir un « marché d’acquéreurs ». Les vendeurs attendent de vendre leur bien avant d’acheter afin d’éviter les prêts relais. En conséquence, le nombre de transactions devrait baisser et les prix devraient stagner avec un changement de stratégie des vendeurs » pense le franchisé.

 

Evolution 2012-2011 LYON Moyenne m² 2012 Prix au m2 2011 Prix au m2 2012 Prix moyen 2012 Evolution 2012 vs 2011
Studio 22 3 550 3 750 80 625 € 5,6%
2 pièces 48 3 290 3 270 156 960 € -0,6%
3 pièces 70 3 190 3 360 233 520 € 5,3%
4 pièces 91 3 100 3 270 296 262 € 5,5%
5 pièces et + 108 3 030 2 850 307 088 € -5,9%

Source: Laforêt






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Les prix sont faussés car seuls les biens sans défaut se vendent.
le parallèle entre les premiers semestres 2011 et 2012 reflètent l’ augmentation du 2ème semestre 2011 et la quasi stabilité du 1er semestre 2012.
La décrue des prix Lyonnais est en marche, non visible dans les prix de présentation mais bien réelle dans les actes de vente.
Nous devrions rapidement retrouver les chiffres de 2009, lesquels sont le reflet du vrai prix Lyonnais; et alors le marché repartira.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un infime tassement des ventes de logements

Les notaires de France ont présenté leur note de conjoncture au titre du 1er trimestre 2018, avec les volumes à fin février, et les évolutions de prix définitives en 2017 dans les grandes villes, dont Lyon.


Une capacité d’acquisition immobilière des ménages élevée

BNP Paribas Real Estate a publié pour la première fois son indicateur de capacité d’acquisition immobilière.


Immobilier haut de gamme : marché sous tension à Lyon

Barnes, l’un des acteurs majeurs du secteur opérant dans la ville, a indiqué prévoir pour 2018 une croissance soutenue du marché.


Petite baisse des prix de l’immobilier sur trois mois à Lyon

null
Le dernier baromètre LPI – Seloger publié en cours de semaine dernière montre toujours une hausse des prix sur un an, mais un affaiblissement des prix sur trois mois.


Lyon: les quartiers où les prix ont le plus monté en 2017

Certains arrondissements et quartiers ont connu, en 2017, des hausses à deux chiffres, selon les statistiques délivrées en début de semaine par la Chambre des notaires du Rhône.


Les prix de l’immobilier en forte hausse à Lyon, selon Seloger

Seloger a commenté les prix immobiliers lyonnais, qui sont en hausse de plus de 9% sur un an.


Revivez la présentation de l’observatoire 2017 des notaires du Rhône

Les notaires du Rhône présentent ce matin leur bilan 2017 en matière d’immobilier.


Vers une accalmie du marché immobilier résidentiel

Xerfi a publié jeudi une note sur le marché de l’habitat. Il prévoit une baisse des ventes dans les deux prochaines années.


Lyon: les prix dans l’immobilier existant flirtent avec les 4.000€ le m²

Le président de la Chambre des notaires a fait un point, à l’occasion de la conférence annuelle du CECIM, sur la situation du marché immobilier ancien en 2017.


Immobilier : dynamique plutôt positive dans les départements rhônalpins

Les notaires de France ont publié en cours de semaine dernière leur note trimestrielle de conjoncture au niveau régional.


L’indicateur de tension immobilière toujours élevé à Lyon

Le nombre d’acheteurs en recherche pour un bien en vente reste toujours élevé, selon le baromètre national de février de MeilleursAgents.com.


Lyon : +20% pour les prix de l’immobilier dans le 1er arrondissement

null
Selon LPI-Seloger, les prix augmentent sur un an, de plus de 20% dans quatre arrondissement de Lyon.


Lyon : un marché immobilier sous tension

null
La Chambre du Rhône de la FNAIM dressait lundi un bilan de l’année immobilière, dans la Métropole de Lyon et le département du Rhône. L’activité a été forte sur l’année écoulée.


« En trois ans, le volume de transactions a augmenté de 42% en France »

Jean-Marc Torrolion est le président de la FNAIM. Il évoque le bilan du marché 2017 et les perspectives 2018, ainsi que la contribution de la fédération réalisée à l’occasion de la conférence de consensus sur le logement.


Des hausses de prix de 16% dans la presqu’île de Lyon

Le dernier baromètre LPI-Seloger a fait état de hausses significatives dans les 1er et 2e arrondissement de Lyon.