OAT 10 ans : le spread France Allemagne se réduit

Après avoir atteint près de 200 points de base en fin d’année dernière, les écarts de rémunération entre les taux du Bund et de l’OAT n’ont cessé de reculer, jusqu’à passer récemment sous les 70 points de base.

Les taux de l’OAT ne cessent de reculer depuis quelques semaines. Après avoir atteint près de 4% en début d’année, le rendement de la dette à 10 ans de l’Etat français n’a eu de cesse de baisser, jusqu’à atteindre 2.06% ce vendredi.

En clair : l’Etat français, malgré une conjoncture très incertaine en zone euro, ne s’est jamais endetté à si bas coût. Et les récents efforts sur la baisse de la dépense publique ne sont sans doute pas étrangers à cette baisse des rendements. Un fait, plus politique, semble également expliquer cette appétence pour la dette française. « L’absence de toute possibilité d’instabilité politique pendant 5 ans en France est clairement un plus pour le marché des OAT » nous confiait récemment un intervenant sur le marché obligataire.

Plusieurs explications au phénomène

Autre facteur expliquant cette bonne tenue du marché obligataire français : sa taille. Le marché de la dette française, son organisation, sont de nature à constituer le marché de report naturel pour les investisseurs trouvant la dette allemande trop peu rémunératrice. Car avec un taux à 1.38%, le Bund à 10 ans est peu rémunérateur. De ce fait, un certain nombre investissent sur l’OAT et font tomber le rendement à 10 ans français. Si bien que l’écart de rémunération entre la dette française et la dette allemande tend à se réduire, pour atteindre 68 points de base. Soit un niveau bien loin des 200 points de base observés en fin d’année dernière, lorsque les tensions étaient à leur comble au niveau européen.

Cette baisse des taux de l’OAT a déjà eu des conséquences sur les taux de crédit immobilier. Depuis le début de l’année, les banques ont répercuté cette baisse des taux longs dans leurs barèmes de crédit immobilier, comme l’indiquent régulièrement les courtiers en crédit immobilier. Il n’en reste pas moins que cette évolution des taux ne dynamise pas pour autant la production de crédit, elle-même ayant été corsetée par les nouvelles règles prudentielles de Bâle 3.

La crise bancaire commencée il y a cinq ans, et celle de la dette publique qui - en partie - en découle, est en tout cas loin d’être terminée : l’Espagne pourrait sous peu devoir appeler à l’aide. Une situation qui explique de facto l’écart de rémunération entre la France et l’Espagne, qui emprunte, elle, à des taux proches des 7%. Mais la perspective d’une Union Bancaire, qui pourrait en partie résoudre les problèmes structurels en termes de relation entre défauts bancaires et dette publique, donne des raisons d’espérer.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Si je comprends bien, les taux ont rarement été aussi bas mais maintenant ce sont les conditions d’accès au crédit qui se durcissent…

Signaler un abus

Si je comprends bien, les taux ont rarement été aussi bas mais maintenant ce sont les conditions d’accès au crédit qui se durcissent…

Signaler un abus

Vraiment sympa ce site, je trouve votre approche loi pinel vraiment intéressante, Bravo pour la rédaction. je partage le lien de suite
Pauline

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Taux : la fin d’un cycle ?

EDITORIAL – La remontée sensible des taux de l’OAT 10 ans observée depuis la mi-août doit inciter à la prudence.
» Nouvelles hausses de taux en novembre


Les taux de l’OAT 10 ans en nette baisse après le premier tour

Les taux sur le marché de la dette d’Etat ont nettement baissé dans le sillage du premier tour de la présidentielle désignant un duel Macron/Le Pen. Sur le marché de la dette, le spread France / Allemagne se resserre nettement.


Vers une hausse des taux de crédit immobilier

L’ensemble des intermédiaires en crédit à l’habitat ont, ces derniers jours, réagi à la forte hausse des taux constatée sur les marchés obligataires.  


​Crédit immobilier : nette remontée des taux de l’OAT

Les taux de l’OAT ont pris, depuis l’élection de Donald Trump, près de 0,25 point. Un mouvement qui pourrait avoir un impact substantiel sur les taux de crédit immobilier.


Brexit : les marchés d’actions reculent, net recul des taux

Le CAC 40 baisse de 5% à l’ouverture des marchés. Les taux des obligations d’Etat reculent sur le marché secondaire.


L’inflation remonte, tension sur les taux

L’INSEE a publié un indice des prix à la consommation en hausse jeudi. L’inflation reprend un peu de vigueur en France, avec une hausse de 0.3 %. Les taux de l’OAT se tendaient dans la foulée.


Nouvelle baisse des taux de l’OAT 10 ans

Les taux de l’OAT 10 ans ont encore reculé mercredi. La perspective d’un rachat d’obligations souveraines par la BCE provoque de nouveaux reports sur les dettes françaises et allemandes.


Taux : l’OAT 10 ans s’approche des 0.80%

Le rendement de la dette à 10 ans s’est encore affaissé ce vendredi, touchant même un nouveau plus bas historique.


Crédit: la baisse des taux de l’OAT aura un impact, selon Vousfinancer

Le courtier en crédit immobilier prédit une baisse des taux de crédit dans le sillage de l’OAT 10 ans.


Les taux de la dette française tombent sous les 1%

Les taux de l’OAT 10 ans ont reculé sous les 1% ce jeudi sur le marché secondaire.
» La baisse des taux aura un impact sur le crédit immobilier selon Vousfinancer


Des taux de l’OAT 10 ans en légère hausse mercredi, avant la BCE

Les investisseurs ont modérément vendu des obligations d’Etat mercredi, avant une réunion de la BCE.


Les taux descendent à un plus bas sur le marché obligataire

Les taux de l’OAT 10 ans ont chuté aujourd’hui à 1.13%. Les investisseurs se sont portés sur les marchés obligataires, suite à une chute des marchés financiers européens et américains.


Taux : l’inflation reste au plus bas en zone euro

L’inflation en zone euro a baissé en janvier par rapport à décembre. Une nouvelle statistique qui pourrait inciter la banque centrale à agir lors de sa prochaine réunion de mars.


Immobilier : certaines banques baissent leurs taux

Les taux ont diminué en janvier chez de nombreuses banques, selon le courtier Meilleurtaux.com.


Dégradation de S&P : quel impact pour l’immobilier ?

Selon les courtiers en crédit, les taux de prêt immobilier pourraient augmenter, suite à cette décision de l’agence.