La hausse des taux s’accélère, le nombre de prêts accordés s’affaiblit

Les taux de crédit immobilier poursuivent leur remontée, notent les courtiers en crédit immobilier. L’observatoire CSA/Crédit Logement a, lui, dévoilé ses statistiques au titre du mois de mai, qui confirme ce mouvement de hausse.

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait part de ses statistiques au titre du mois de mai. Et selon l’institution, la hausse des taux s’est accélérée dans un contexte économique incertain. Ces derniers avaient progressé de manière très modérée durant les deux premiers mois de l’année, de l’ordre de 4 points de base. Mais depuis, la progression des taux est nettement plus rapide, avec une hausse de 28 points de base en trois mois, à 1,38% en mai.

Une progression importante mais qui reste contenue

CSA/Crédit Logement souligne toutefois que cette progression reste limitée, au vu des intenses mouvements observés sur les marchés financiers. L’augmentation du taux moyen reste ainsi « bien en dessous de celle de l’inflation (+ 139 points de base ) ou de l’OAT à 10 ans (+ 146 points de base) depuis décembre 2021 », note l’observatoire.

« Face à une demande fragilisée par les pertes de pouvoir d’achat, la hausse des prix des logements et la guerre en Ukraine, les établissements bancaires ont limité la hausse des taux des crédits. L’abondance de ressources d’épargne bon marché et les conditions de refinancement proposées par la BCE ont jusqu’alors facilité la mise en œuvre d’une telle stratégie. Depuis décembre 2021 les taux des prêts ont tous augmenté d’au moins 36 pdb, quelle que soit leur durée à l’octroi. Toutes les catégories d’emprunteurs ont été concernées, même si l’augmentation a été un peu moins rapide pour les emprunteurs les plus modestes. La totalité des emprunteurs bénéficient de crédits à des taux très largement inférieurs à l’inflation, ce qui ne s’était jamais constaté depuis la fin des années 50. »

Observatoire CSA/Crédit Logement, mai 2022

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La hausse des taux s’accélère, le nombre de prêts accordés s’affaiblit

Les taux de crédit immobilier poursuivent leur remontée, notent les courtiers en crédit immobilier. L’observatoire CSA/Crédit Logement a, lui, dévoilé ses statistiques au titre du mois de mai, qui confirme ce mouvement de hausse.


« L’ère des taux très très faibles est certainement révolue»

C’est ce qu’a indiqué le directeur général de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes, Daniel Karyotis, à l’occasion de la présentation des résultats 2021 de l’établissement.


Production de crédit immobilier au plus haut, à 274 milliards d’euros en 2021

La Banque de France a fait part ce vendredi de son point mensuel sur les crédits aux particuliers. Si elle s’affiche encore, sur un an, en hausse par rapport à 2020, la production a faibli en fin d’année. Une possible hausse des taux de la part de la BCE pourrait impacter le marché du crédit en 2022.


« Le principe de réalité est en train de peser sur nous »

Henry Buzy-Cazaux est le président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI). Nous évoquons avec lui la remontée des taux et son impact sur le marché immobilier, ainsi que les autres éléments qui pourraient affecter ce dernier.


«On est loin d’une remontée généralisée»

Sandrine Allonier est directrice de la communication et porte-parole de Vousfinancer. Nous évoquons avec elle la remontée des taux des emprunts d’État et son impact sur les taux de crédit immobilier.


« On est dans un contexte d’augmentation du prix du risque »

Nicolas Bouzou est le directeur du cabinet d’études économiques et de conseil Asterès. Nous l’avons récemment interrogé sur le mouvement de hausse des taux obligataires en Europe et aux Etats-Unis.


«Des phases d’ajustement par paliers»

Ronan Blanc est gérant de portefeuille obligataire chez La Financière Arbevel. Nous évoquons avec lui les récents mouvements sur les marchés de taux.


Césure


EDITORIAL
– Avec le Coronavirus, le marché immobilier est, à l’image de toute l’économie, à l’arrêt. L’année 2020 marque une rupture, tant du point de vue politique que du point de vue du coût du risque. Ce dernier a été réintégré de manière abrupte sur les marchés de taux.


Taux : la fin d’un cycle ?

EDITORIAL – La remontée sensible des taux de l’OAT 10 ans observée depuis la mi-août doit inciter à la prudence.
» Nouvelles hausses de taux en novembre


Les taux de l’OAT 10 ans en nette baisse après le premier tour

Les taux sur le marché de la dette d’Etat ont nettement baissé dans le sillage du premier tour de la présidentielle désignant un duel Macron/Le Pen. Sur le marché de la dette, le spread France / Allemagne se resserre nettement.


Vers une hausse des taux de crédit immobilier

L’ensemble des intermédiaires en crédit à l’habitat ont, ces derniers jours, réagi à la forte hausse des taux constatée sur les marchés obligataires.  


​Crédit immobilier : nette remontée des taux de l’OAT

Les taux de l’OAT ont pris, depuis l’élection de Donald Trump, près de 0,25 point. Un mouvement qui pourrait avoir un impact substantiel sur les taux de crédit immobilier.


Brexit : les marchés d’actions reculent, net recul des taux

Le CAC 40 baisse de 5% à l’ouverture des marchés. Les taux des obligations d’Etat reculent sur le marché secondaire.


L’inflation remonte, tension sur les taux

L’INSEE a publié un indice des prix à la consommation en hausse jeudi. L’inflation reprend un peu de vigueur en France, avec une hausse de 0.3 %. Les taux de l’OAT se tendaient dans la foulée.


Nouvelle baisse des taux de l’OAT 10 ans

Les taux de l’OAT 10 ans ont encore reculé mercredi. La perspective d’un rachat d’obligations souveraines par la BCE provoque de nouveaux reports sur les dettes françaises et allemandes.