Lyon : hausse des prix de l’immobilier à la mise en vente | Lyon Pôle Immo

Lyon : hausse des prix de l’immobilier à la mise en vente

Selon le dernier baromètre publié par Seloger.com, les prix de l’immobilier ont légèrement augmenté à Lyon en août, et se rapprochent désormais des 3000 euros.

Les prix de l’immobilier à la mise en vente ont de nouveau progressé à Lyon en août, selon le dernier baromètre publié lundi par Seloger.com. Le prix moyen au mètre carré à la mise en vente atteint en effet 2.964 euros du mètre carré, contre 2.950 euros en juillet. Sur trois mois, la progression des prix atteint 0.6%. Sur un an, elle est néanmoins en hausse de 2.6%.

Par secteur, on notera que le 7ème et le 9ème arrondissements ont fait exception à ce mouvement de hausse, avec des baisses sur le mois, à 3.465 euros et 2.969 euros contre 3.477 et 3.016 euros en juillet. Sur les autres arrondissements, tous les prix de mise en vente sont orientés à la hausse.

Baisse des prix dans les villes de Rhône-Alpes

Sur un an, les prix sont à la hausse sur tous les arrondissements, le 2ème et le 6ème arrondissements affichant même des augmentations de prix supérieures à 10% (+13.5% et +10.3%). Sur trois mois, les prix sont à la baisse sur les 9ème et 4ème arrondissements (-1.1% et -3.6%). A Villeurbanne, les prix de l’immobilier au m2 sont également à la baisse de 1.5% sur trois mois, à 2.869 euros (2.898 euros en juillet).

Sur la région Rhône-Alpes, on notera que les prix restent à la baisse en août à Grenoble (2 509 euros contre 2 544 en août), ainsi qu’à Saint-Etienne (1 487 en août, contre 1 495 en juillet). Les prix sont, dans ces villes, en baisse de 2.1% et 1.5% sur trois mois. Annecy et Bourg en Bresse sont également, sur trois mois, orientées à la baisse (-0.5% et -2%).

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour,
A Lyon les négociations vont déjà jusqu’à 15% dans les quartiers les plus chers, voire d’avantage pour les biens atypiques.
Pour contrer cette réalité certains vendeurs augmentent leur prix de présentation, cette pratique est dangereuse car elle les prive de beaucoup de visites.
Mettez tout de suite au bon prix et vous serez gagnants.
Comme dit la sagesse populaire il vaut mieux perdre une main que le bras, surtout dans la conjoncture actuelle ou tout peut aller très vite.

Signaler un abus

Je suis également en négociation pour un appartement de qualité à Lyon. Je viens à peine de proposer -10% que l’agent immobilier me saute dessus alors qu’il avait soit disant déjà une deuxième visite, que du bluff!!
C’est le début d’une grosse baisse à mon avis, les prix affichés sont tous sur évalué de 20% même pour les trucs de qualité, c’est impressionnant!
Dans ce cas il est plus prudent d’attendre fin 2013, d’ici là les prix ne pourront que baisser vue l’état du marché!
Sans oublier que les frais de notaire et d’agence immo maigrirons d’autant!

Pour plus d’info:
http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/prix-immobilier-1200-2012-r138.html

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La FNAIM exclut une reprise du marché immobilier dans les prochains mois

La fédération de l’immobilier a fait part de sa note de conjoncture de mai.


L’achat d’un logement rapidement rentable à Saint-Etienne, bien moins à Annecy

Meilleurs Agents a dévoilé son classement des villes où il vaut mieux soit acheter, soit louer un 70 m², en fonction de la durée d’amortissement, au sein des 200 plus grandes villes de France.


Le prix médian des appartements a reculé de 5,1% à Lyon en 2023

nullLe prix du m² repasse sous les 5.000€, selon les notaires du Rhône qui organisaient jeudi leur traditionnelle conférence de presse de présentation des chiffres de l’immobilier.


La rue Gasparin, artère la plus chère de Lyon

C’est le constat dressé par Meilleurs Agents, qui a publié son classement des rues les plus chères au sein des 50 plus grandes métropoles de France. La rue la plus chère parmi ces grandes villes est la rue de Furstemberg (24.272€/m²), située dans le 6ème arrondissement de Paris.


Les prix de l’immobilier ont reculé de 9,3% à Lyon en 2023

nullLa baisse des prix a accéléré en France au 4e trimestre, selon les indices Notaires-INSEE. Sur la période, le recul des prix des logements anciens atteint 1,8%. Les prix chutent de 4% en rythme annuel en France.


Vers une poursuite de la baisse des prix de l’immobilier à Lyon et Saint-Étienne

nullSelon la dernière note de conjoncture des notaires, 2023 pourrait se conclure par un total de 860.000 transactions. Et le reflux des prix observé l’année dernière devrait se poursuivre, au vu des avant-contrats.


Baisse des ventes et des prix de l’immobilier dans le Rhône en 2023

C’est ce qu’a indiqué la FNAIM dans sa note de conjoncture à Lyon et le Rhône.


La FNAIM prévoit une accélération de la baisse des prix en 2024

La fédération nationale de l’immobilier a fait état ce mardi de son bilan de l’année immobilière. Elle anticipe une nouvelle année de recul des volumes, après 875.000 transactions actées en 2023.


Chute des ventes mais recul limité des prix immobiliers en 2023, selon LPI/iad

nullLe baromètre a, au cours de la semaine, divulgué son baromètre des prix au niveau national. La baisse des prix n’est pas uniforme, en France et en Auvergne-Rhône-Alpes.


Century 21 fait état de baisses de prix encore trop limitées

nullLe réseau d’agences franchisées a dressé un bilan de l’activité du marché immobilier en 2023.


2024, une « nouvelle année charnière pour l’immobilier »

nullLe réseau coopératif a en effet fait un bilan des tendances de l’année 2023 en matière d’immobilier résidentiel et émis de premières prévisions pour 2024.


Un nombre de biens à vendre en nette hausse

Bien’ici a récemment communiqué son bilan de l’année 2023 en matière d’immobilier.


Les indices de prix des logements Notaires-Insee en recul

Les indices des prix des logements dévoilés par l’INSEE sont en baisse en France, en Auvergne-Rhône-Alpes et à Lyon au troisième trimestre 2023.


53% des français n’ont pas encore décidé de louer leur bien pour les JO

nullC’est le constat dressé par Orpi, qui a interrogé 444 de ses clients sur leurs intentions à l’approche de la période des Jeux Olympiques.


Immobilier : recul conjoint des prix et des volumes en 2023

Les notaires de France ont dévoilé ce lundi leur bilan immobilier de l’année, et fait part de premières tendances pour le début de l’année 2024.