Oui, le Scellier est bien mort !

Les aides à l’investissement locatif vont se poursuivre, mais le Scellier est bel et bien mort, a indiqué mercredi la ministre du logement, Cécile Duflot.

Le Scellier est bel et bien mort. C’est en substance ce qu’a indiqué mercredi la ministre du logement, Cécile Duflot. "Il n'y aura pas de successeur du Scellier, le Scellier est mort le 31 décembre 2012. Il y aura éventuellement un autre dispositif qui a vocation à pouvoir permettre de mobiliser les investisseurs privés pour la construction de logements accessibles" a expliqué la ministre en conférence de presse.

Le « éventuellement » est, dans le cas présent, important. Interrogée à ce sujet, elle a expliqué que tant que le texte n’était pas sur le bureau de l’Assemblée nationale ou du Sénat, il n’était pas définitif. Tout juste a-t-elle précisé qu’il s’agissait là d’un travail « en cours » : « L'arbitrage n'est pas définitif pour la bonne et simple raison que ça figurera au projet de loi de finances et que les choses ne sont pas bouclées » a-t-elle indiqué.

Alors certes, le Scellier, héritage du plan de relance sarkozyste de 2008, est donc bel et bien mort. Rappelons à ce titre que l’acte de décès du dispositif avait été signé il y a un an par le gouvernement de François Fillon, au nom de la lutte contre les niches fiscales. Et si le dispositif post-Scellier pourrait ressembler au dispositif Besson d’il y a quelques années, il y a fort à parier que l’effet stimulant pour l’économie de la construction sera bien moindre. Les effets d’un « post-Scellier » peu incitatif pourraient bien être les mêmes qu’un Scellier à 13%. Si tel était le cas, 2013 pourrait ressembler à 2012, à savoir une année à 350.000 mises en chantier. On serait dès lors bien loin de l’objectif très politique des 500.000 logements créés. Dans la majorité, on l’avoue à demi-mot : il n'est pas sûr que l’objectif soit atteint.

Un biais plus social

Au-delà du quantitatif, c’est la philosophie de la politique du logement qui est en train de changer. Pour le gouvernement, le principal levier de la politique du logement parait être le secteur social et les institutionnels, qu’il compte mettre à contribution dans cet effort global. Plafond du livret A, mise à disposition de foncier public : le logement social est pour l’heure au cœur du dispositif gouvernemental dans la construction. L’objectif étant de doper le périmètre du parc immobilier public, pour doper l’offre en logement abordable, et jouer d’autant plus sur la valeur prix.

Pour les investisseurs et les acquéreurs, en revanche, les incitations sont désormais bien moins puissantes que durant les dernières années. Avec la fin du Scellier et le décret encadrant les loyers, de nombreux signaux pour les propriétaires investisseurs virent tous au rouge. Quant aux potentiels accédants, avec un pouvoir d’achat en berne, ceux-ci ont de moins en moins les moyens d’acheter. L’augmentation des prix de l’immobilier, qui érode la rentabilité des actifs, trouve certes, en partie, sa source dans la série d’avantages fiscaux accordés au lendemain de la crise de 2008.

La réalité des prix mise au grand jour

Elle s’explique aussi par un autre facteur, entré tout récemment dans les prix : les réglementations thermiques et autres contraintes liés au Grenelle de l’environnement. L’inflation normative qui a suivi ce dernier et la qualité des logements qui en découle se sont naturellement retrouvés dans des prix, néanmoins rendus supportables par la mise en place de puissantes incitations fiscales. Or, avec la disparition de ces dernières, Scellier en tête, la réalité des prix tend à apparaître au grand jour. Malgré la croissance de la compétitivité des entreprises du bâtiment, un logement BBC coûte plus cher qu’un logement non BBC. Et le gouffre entre la capacité des ménages et les prix de l’immobilier neuf n’en est que plus grand.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

C’est bien beau, ces belles déclarations de notre ministre de « l’Egalité des territoires et du Logement » mais si le meilleur dispositif incitatif pour la construction d’habitation aux normes BBC doit s’arrêter le 31 décembre 2012, comment va t-elle faire pour qu’en 2020 tous les bâtiments neufs soient à énergie positive ?

Bref, je persiste à penser que rayer purement et simplement le dispositif Scellier est une erreur à tous les niveaux et qu’il faudrait une réelle alternative au Scellier BBC !

Signaler un abus

quand nso politicards vot ils piger que ces subventions de l’immo n’ont aucun sens, puisque l’argent investi va dans les poches des rentiers riches et ne contribuent en rien a l’économie?

Le probleme de l’immo c’est le MANQUE DE FONCIER !!!!

Signaler un abus

« mais si le meilleur dispositif incitatif pour la construction d’habitation aux normes BBC doit s’arrêter le 31 décembre 2012, comment va t-elle faire pour qu’en 2020 tous les bâtiments neufs soient à énergie positive ? »

pfff, tous les batiments, immeubles et maisons , evront etre BBC en 2013! donc inutile d’inciter a faire du BBC plutot que du HQE!

Signaler un abus

La disparition du Scellier est une hérésie.
Comme la plus part des promesses annoncées lors de la campagne du nouveau gouvernement, celle de la construction de 500 000 logements pour accroitre la concurrence des loyers, ne sera pas tenue.
Tony, comme à chaque fois lors de vos commentaires sur la défiscalisation immobilière, vous omettez que la contre partie de cette manœuvre, sert à créer des logements aux loyers plafonnés, réhabiliter des surfaces, créer des résidences sénior, étudiante, HEHPAD etc.

Signaler un abus

C’est de faire des aides quand il existe davantage de demande que d’offres qui est une hérésie.

Signaler un abus

« comment va t-elle faire pour qu’en 2020 tous les bâtiments neufs soient à énergie positive ?

Bref, je persiste à penser que rayer purement et simplement le dispositif Scellier est une erreur à tous les niveaux et qu’il faudrait une réelle alternative au Scellier BBC ! »

ahahhaa

quand ons ait les marges de malades que vous vous faites : faites comme maisons pierre: eux proposent en ce moment le prix du BBC au prix du HQE: faites pareil!

et quand ons ait surtout que le Foncier vat 50% du prix total!

Vous n’avez qu’a mieux négocier le prix du foncier aupres des vendeurs! C’est la que peut se jouer la plus grande marge ! Si le foncier a explosé cest a cause du ptz et du scellier… a vous de dire aux vendeurs qu’ils doivent rebaisser vu que le Scellier est mort!

Signaler un abus

« Tony, comme à chaque fois lors de vos commentaires sur la défiscalisation immobilière, vous omettez que la contre partie de cette manœuvre, sert à créer des logements aux loyers plafonnés, ré »

pffff: le scelleir cest seulement 30% des ventes dans le neuf! Si ca ne se vend plus cest que les prix SONT TROP élevés!

faut vous le faire rentrer dans le crane une bonne fois pour toute! Negociez mieux les terrains au lieu de les acheters comme des cons sans negocier, chers pro! et vous pourrez ainsi baisser votre cout total!

Signaler un abus

C’est bien ce qui va arriver je pense: comme le serrage de boulons est en cours,et à tous les niveaux, pour que les promoteurs puissent vendre, il faudra bien qu’ils achètent le foncier moins cher, vous savez, ce produit qui ne peut pas baisser, comme l’immobilier.

Signaler un abus

Dites moi cher Tony, vous avez un problème avec les CGPI ou les conseillers en immobilier ?

Est-ce que vous faites pareil avec les garagistes ? Je prend cette exemple puisque des « arnaqueurs », il y en a aussi dans ce métier et peut-être même plus !

Soyez gentil, arrêtez de gaspiller votre énergie en vain et occupez-vous plutôt de votre patrimoine.

A bon entendeur !

Nicolas Augé – Conseiller immobilier sur Loi Scellier 2012 . info

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


La CAPEB Rhône et Grand Lyon demande un report de la ZFE

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, la zone de faibles émissions aura des conséquences sur l’emploi. Les responsables demandent ainsi de rencontrer les élus de la Métropole.


La promotion attend un déblocage des projets au niveau local


La déclinaison locale du pacte pour la relance de la construction durable récemment signé par les professionnels et le ministère en charge du logement devrait permettre de faire avancer un certain nombre de projets.


La promotion immobilière face à la crise de l’offre

La fédération des promoteurs immobiliers présentait la semaine dernière ses chiffres de ventes pour le troisième trimestre au niveau national.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


Immobilier: premières baisses de prix à Lyon

Le constat a été dressé dans la dernière note immobilière de conjoncture immobilière des notaires de Rhône-Alpes publiée chaque trimestre.


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Malgré une reprise sur un trimestre, les ventes de logements neufs baissent


24.300 logements ont été réservés au 3eme trimestre, ce qui marque un redressement par rapport au 2ème trimestre. Ce niveau reste néanmoins inférieur à celui observé un an plus tôt à la même période.
» L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon
» « Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon

Si les prix continuent de s’envoler, les ventes et les mises en vente de logements neufs sont en nette baisse dans la Métropole de Lyon.


« Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du secteur et l’impact du second confinement.


La FPI alerte sur le niveau des permis de construire

La fédération des promoteurs immobiliers faire remarquer que la baisse de la construction publiée ce mercredi est antérieure à l’épidémie.


Malgré un rebond au 3ème trimestre, les mises en chantier chutent sur un an

Le SDES du ministère de la Transition énergétique a fait part ce mercredi ses statistiques de mises en chantier et d’autorisations de logements au troisième trimestre 2020.