Le dispositif Duflot, successeur du Scellier, dévoilé | Lyon Pôle Immo

Le dispositif Duflot, successeur du Scellier, dévoilé

La ministre du logement Cécile Duflot a tracé, dans un entretien au Figaro, les grandes lignes du dispositif fiscal qui remplacera, dès le 1er janvier prochain, le Scellier.

A l’occasion du congrès de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI), à Deauville, où elle prononcera le discours d’ouverture, Cécile Duflot ne viendra pas les mains vides : elle pourra en effet dévoiler le nouveau dispositif de défiscalisation à l’attention des investisseurs, qui va succéder au Scellier en janvier prochain.

Une manière peut-être d’affirmer que la ministre ne se préoccupe pas seulement du logement social, alors même que les deux mesures importantes de la ministre – encadrement des loyers et mobilisation des terrains de l’Etat – ne sont pas de nature à pouvoir relancer la construction privée, tant en promotion que dans le secteur de la maison individuelle.

Réduction de 17% à 20%

Le timing était donc bien choisi pour dévoiler le « dispositif Duflot », amené à remplacer le très vilipendé Scellier. Dans une interview au Figaro, la ministre a donc dévoilé les grandes lignes du nouveau dispositif. Premier point : le « Duflot » permettra de réduire ses impôts à hauteur de 17 à 20% de son investissement, soit plus que le Scellier, qui avait été abaissé à 13% en 2013.

« Un bonus est envisagé pour les bâtiments à très haute performance énergétique » a précisé la ministre, qui fut longtemps porte-parole d’Europe Ecologie les Verts (EELV). Mais en contrepartie, ce dispositif ne sera ouvert qu’aux investissements dont les loyers seront plafonnés et inférieurs de 20% aux loyers du marché. « Concrètement, ces loyers de référence seront déterminés par les services de l'État dans l'immédiat et, très prochainement, grâce aux observatoires des loyers que nous sommes en train de mettre sur pied, agglomération par agglomération » a-t-elle expliqué.

Le zonage sera, lui, plus limité que dans le Scellier, « afin de concentrer l'incitation là où sont les besoins » note-t-elle. La réduction d'impôt sera en outre étalée entre 9 et 12 ans, avec un plafond de 300.000 euros pour l’investissement. Reste à savoir si le dispositif sera de nature à attirer les investisseurs. Et là, rien n'est garanti. Pas tellement d'ailleurs pour la nature même du dispositif, mais du fait du plafond général sur les niches fiscales. « D'une façon générale, le nouveau dispositif fera partie des niches qui passeront sous le plafond global de 10.000 euros » a en effet indiqué la ministre. La défiscalisation sera donc, de facto, bien moins puissante que le Scellier, et ne touchera peut-être pas les mêmes publics

» Taxe sur les logements vacants: l'exemple de Lyon fait école






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Catastrophe que cette nouvelle loi Duflot : les prix vont repartir à la hausse, les petites gens vont se faire flouer par des commerciaux peux scrupuleux qui leur « vendront » de la défiscalisation, comme l’arnaque du Scellier et du Robien.

Les lobbys des promoteurs ont bien réussi leur coup avec la ministre du logement…

C’est le contribuable qui va payer.
Marre !!!!

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Urban7 Factory, programme de 135 logements, a été inauguré

nullVilogia et Promoval ont inauguré vendredi 17 mai cette résidence forte de 6 bâtiments située le long de la rue de Gerland.


Adoption de la proposition de loi sur la régulation des meublés de tourisme

Cette proposition de loi doit permettre, selon Guillaume Kasbarian, «de simplifier les procédures et d’accompagner les collectivités dans ces projets».


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Baisse des ventes de logements neufs, et des prix

nullC’est ce qui ressort de la dernière enquête sur la commercialisation des logements neufs au titre du premier trimestre, publiée vendredi.


Icade : opération sur des souches obligataires

Icade a annoncé mardi le lancement d’une offre de rachat en numéraire sur 3 souches obligataires existantes.


Un jugement sur les carnets de commandes dégradé

La Banque de France a publié sa note de conjoncture au titre du mois de mai.


Aucun appartement neuf mis en vente à Saint-Etienne en 2023

C’est ce qui ressort du tableau de bord annuel de la promotion immobilière publié mardi par l’agence d’urbanisme Epures.


Le logement, un enjeu pour la réindustrialisation d’Auvergne-Rhône-Alpes


La FFB a sollicité la CERC pour évaluer la capacité des territoires lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt «Territoires d’industrie» à loger les nouveaux salariés.
» L’étude de la CERC AURA sur le besoin en logement dans les « Territoires d’industrie »


Le projet de loi pour développer l’offre de logements abordables dévoilé

Le ministre délégué chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, l’a présenté ce vendredi, en conseil des ministres.


Des chiffres de la construction toujours au plus bas

Les mises en chantier de logements et les permis de construire continuent d’évoluer à leurs plus faibles niveaux depuis depuis le début du siècle. Les chiffres chutent également en Auvergne-Rhône-Alpes.


Des promoteurs moins pessimistes, selon l’enquête trimestrielle de l’INSEE

L’institut national de la statistique avait fait part vendredi de son enquête trimestrielle dans la promotion immobilière.


Le titre Nexity en nette progression après ses résultats

Au terme d’une semaine de résultats, le CAC 40 s’avère être en augmentation de 0,89% à 8.088,24 points.


Nexity a annoncé un plan social de 500 postes

Le groupe immobilier a dévoilé les chiffres de son activité commerciale et son chiffre d’affaires du premier trimestre.


La FFB salue aussi le plan de simplification

nullLa fédération appelle néanmoins le gouvernement « à veiller à ne pas introduire de la complexité en pensant simplifier ».


Simplification : la CAPEB évoque «une avancée majeure»

nullLa confédération a indiqué juger favorablement un certain nombre de mesures annoncées par le gouvernement.